DERNIÈRES NOUVELLES ʺSUR LE FRONTʺ DES ELECTIONS AVANT L’OFFENSIVE DU 6 MAI

Publié le 1 Mai 2012

Par http://rnfaa.com/

SARKOZY PERSISTE DANS SES CONTRADICTIONS 

Interrogé sur Canal+, ce dimanche 29 avril, Sarkozy a déclaré que ʺMarine Le Pen n’appartenait pas à la droite républicaine et du centreʺ. Au lendemain du premier tour, celui-ci avait pourtant reconnu que la candidature de Marine Le Pen était compatible avec la République! 

Il est vrai que six millions et demi de voix ne sont pas négligeables quand on est en mauvaise posture. Mais les pressions des centre et gauche de l’UMP (dont Alain Juppé) ont dû lui donner à réfléchir. Alors, comme un gamin pris en faute, il fait machine arrière et rejette le RBM qui le stigmatiserait plus que le candidat de gauche : 

"Vous voyez bien que les critiques de Jean-Marie Le Pen et de Marine Le Pen sont beaucoup plus fortes à mon endroit que du candidat de la gauche." 

Celui qui fait « moins peur que la gauche » pour certains, réaffirme, cependant, qu’il maintiendra le droit du sol . 

"Le droit du sol fait partie de la tradition française. Nous garderons le droit du sol (...) Le droit du sol c'est la France. 

Ça nous promet des lendemains enchanteurs. 

SARKOZY LANCE UN APPEL LES FRANCO-ISRAELIENS

 Il ne manque pas d’air ! 

En Israël, le Rassemblement Bleu Marine est arrivé presque exæquo  avec le candidat UMP et devant le socialiste Hollande. 

Dans une lettre qu’il leur adresse, Sarkozy appelle les franco-israéliens à voter pour lui, dimanche prochain. ʺ J’ai besoin de votre soutien et de votre fidélité ʺ  

Pour mémoire, le seul pays occidental à avoir voté en faveur de l’admission de la Palestine à l’UNESCO, c’est la France de Sarkozy ! 

Mais, il affirme avec un toupet extraordinaire : La France est l’amie d’Israël.  Les oranais auraient dit : ʺ il a pas honte à la figure ! ʺ 

HOLLANDE EN APPELLE AUX ALGERIENS

En voilà un autre de français qui n’a pas de rate. 

Comme il n’est pas certain de recueillir toutes les voix émigrées d’Algérie, ses poids lourds ont eu pour mission, à l’entre-deux tours, d’aller convaincre les algériens… d’Alger. Premier en tête, son porte-parole Hamon, flanqué de la Guigou, la Khiari  (vous connaissez ! c’est la vice-présidente algérienne du Sénat Français) et  l’Amirshahi secrétaire national du PS, sont allés apporter « la bonne parole » promettant la nouvelle ambition méditerranéenne du socialiste et surement… un peu plus de visas que n’en a, déjà, accordé Sarkozy.

HOLLANDE N’A PLUS DE ʺ SOUS ʺ 

Le candidat socialiste est « à payolle » ! Ça veut dire qu’il n’a plus d’argent pour payer ses meetings des prochains jours. Il a, dit-on, déjà épuisé les limites autorisées par la Constitution pour sa campagne électorale. Qu’est-ce que ce sera quand il se trouvera à la tête de plusieurs milliards d’euros… de dette ! 

LES SONDAGES REFONT SURFACE

Interdits (!) pendant la campagne électorale, les sondages refont surface et les media se font un devoir (re- !) de les diffuser. 

Selon un sondage Ipsos réalisé pour France Télévisions, Radio France et le quotidien Le Monde, Hollande l’emporterait sur Sarkozy, le 6 mai prochain.

A-t-on besoin de payer (cher) des Instituts dits spécialisés pour annoncer des évidences ?

Quand on sait que France Télévisions et Radio France vivent des impôts qui nous sont prélevés dans la taxe télévisuelle. 

Donc, selon Ipsos, le score serait de 53% à Hollande contre 47% à Sarkozy. 

Le sondage a été réalisé par téléphone les 27 et 28 avril auprès d'un échantillon de 988 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. 

Et, sur 988 personnes, on juge d’un résultat qui concerne plusieurs millions d’électeurs ? 

ABSTENTION 

Hollande espère que le taux de participation sera supérieur à celui du 22 avril. C’est une autre façon de demander aux électeurs de ne pas s’abstenir, elle diffère de celle de Sarkozy, uniquement dans la forme : l’appel direct ou le faux-fuyant.

LES AFFAIRES REVIENNENT EN FORCE 

Depuis quelques jours les affaires (sales, toujours) refont la une des quotidiens. Sarkozy accuse le PS de manigancer, à 6 jours de la finale, pour décourager les Français qui auraient l’intention de se prononcer pour sa candidature. 

DSK aurait déclaré que ses coutumes libertines avaient été étalées en public par « ses ennemis » (UMP), pour l’empêcher d’être présent dans cette campagne présidentielle. 

Médiapart, le quotidien en ligne de la gauche très à gauche, a publié un document émanant de source libyenne, confirmant les rumeurs de financement de la campagne électorale de Sarkozy, par Kadhafi. Souvenez-vous, ce dernier avait décidé de réclamer le remboursement de son cadeau lorsque Sarkozy et BHL avaient soutenu les rebelles islamistes lors de son renversement. 

Kadhafi n’est plus mais Sarkozy a déclaré porter plainte, avant dimanche prochain, contre Mediapart, pour avoir publié un faux document. 

MARINE LE PEN 

Devant la campagne de dénigrement utilisée par Hollande et Sarkozy contre ses électeurs, la présidente du Rassemblement Bleu Marine a écrit une lettre de protestation à ces deux candidats. Elle ne mâche pas ses mots mais la presse se garde bien de publier ce document. Demain, elle se prononcera pour ce deuxième tour mais, d’ores et déjà, elle précise dans son texte que les voix de ses électeurs ne lui appartiennent pas. A bon entendeur… 

PS/UMP KIF-KIF BOURRICOT 

Ca ne date pas d’hier. Le PS et l’UMP souhaitent, de concert, que soit enseigné l’arabe dans les écoles de France. Indispensable pour l’avenir de nos bambins, disent-ils. 

Ils devraient exiger le perfectionnement de la langue française - qui se perd lamentablement, avant de prôner l’arabe « obligatoire » en France.

 

http://www.dailymotion.com/video/xaejze_jean-francois-cope-et-l-apprentissa_news 

LES MUSULMANS DE FRANCE 

Ils avaient annoncé une grande manifestation à Paris pour le dimanche 29 avril.  Elle a eu lieu à l’Opéra Bastille mais n’aura mobilisé qu’une centaine de musulmans de France qui rejettent le radicalisme religieux. Autrement dit, la charia.  Une minute de silence a été observée, par les manifestants, à la mémoire des enfants de Toulouse et de Montauban. (On peut simplement regretter qu'il n'ait pas été plus loin dans la condamnation de l'islamisme radical en obéissant à la LICRA qui a refusé la présence de Résistance Républicaine. De même, ont-ils refusé la proposition de Christine Tasin de revisiter les textes religieux contraires aux lois de la République. Ndlr Gérard Brazon

Ils ont été très courageux et nous pouvons les féliciter d’avoir bravé leurs frères fanatiques sachant tous les risques qu’ils encourent. 

http://rnfaa.com

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article