FN: attaques indignes de "grands" journalistes politiques - Par Gérard Brazon

Publié le 7 Avril 2011

            Voici les premières attaques en dessous de la ceinture qui commencent à pleuvoir. A quel propos? Celui de Marine Le Pen qui en 2006, se fait prendre en photo en compagnie de deux personnages classés par l'Express comme néonazis.

             La photo date de 2006? Qu'importe!

             Tous les personnages politiques peuvent être pris avec tel ou tel autre personnage allant de la Sainte au Diable lui-même. Qu'importe nous dit-on!

                C'est une preuve que sous les dehors policé, le diable est là. 

 

          Très honnêtement, j'ignore ce qu'il en est. Je n'ai jamais adhéré ni jamais milité pour le FN,  mais en libre penseur, il se trouve que je partage certaines de ses préoccupations comme l'immigration, la justice, la sécurité et dernièrement, de la part du FN, la laïcité.

         Le fait de partager est déjà de trop pour certains. Pas besoin de photos d'ailleurs.

         Par expérience, alors que je suis en dehors des sentiers  battus par la masse des militants politiques de l'UMP, je suis souvent accusé d'être un sous-marin du Front National.

         Revenons à la photo dénoncée par le journal l'Express. Il se trouve que je connais les réunions politiques, et les photos avec les militants. Chacun se presse pour être sur la photo avec monsieur ou madame le Maire, avec son Député, avec son Sénateur. La photo de famille, celle que l'on garde pour soi ou pour la montrer à ses amis, à sa famille. Je ne suis pas étonné de ce genre de photo. Elle fût probablement prise à la suite d'autres, lors d'une réunion quelconque, que sais-je?

         Elle fût prise, c'est une évidence. Elle existe donc. Pour autant, est-ce qu'elle exprime ou détermine les idéaux politiques de Marine Le Pen?

         Porte-t-elle un tee-shirt d'ordure de bas étage?

         Démontre-t-elle par une attitude, un salut, une tendance voire,l'opinion d'un demeuré en attente d'une greffe du cervelet?  Que nenni !  

 

          Depuis quelques mois, la bien pensance cherche le bât qui blesse, la photo qui tue, le propos assassin. C'est pitoyable. A peine ouvert la bouche, voilà qu'elle est agressive "comme son père". A peine répond-t-elle, qu'elle est la preuve vivante que le FN n'a pas changé. Qu'il est le même!

         Cette attitude est à mon sens, un aveu de faiblesse, c'est la marque d'une certaine trouille. Pas celle de Français résistants luttant contre la bête immonde. Il n’y en avait pas tant que ça, surtout à gauche avant guerre, mais surtout la crainte d'êtres dépossédés! De quoi? De leurs attributs peut-être, de leurs cantines sans doute.

 

          Ne vois-t-on pas dans les arrières cuisines de ces partis politiques dit "classiques" où dit Républicains que leurs odeurs deviennent véritablement nauséabondes. Ces attaques ne sont pas dignes. Dans tous les cas, elles ne sont pas dignes de grands partis que se disent démocrates. Ce sont les mêmes d'ailleurs qui encensaient François Mitterrand et évitaient de montrer les photos ou il était militant à Action Française ou qui saluait Philippe Pétain.  Les mêmes qui ont dénoncé Alain Madelin, Gérard Longuet, Patrick Devedjian  et d'autres du fait qu'ils avaient milités jeunes, dans des mouvements décrétés par la bien pensance comme d'extrême droite. Comme si avoir était Stalinien ou trotskiste n'était pas grave en soi. 

 

          J'affirme que ce n'est pas sur ce terrain de la dénonciation qu'il faut aller. Il est malsain. Pour contrer le FN, il faut aller sur le terrain de la politique. Il faut aller "aux débats des idées". Mais en aucun cas faire des procès d'intention. En général, cela relève du boomerang.

Gérard Brazon

         Sur ce blog, tous mes textes sont libres d’accès. Ils ne sont pas protégés par copyright. Le combat des idées nécessite cette liberté de copier et de diffusion. Pour autant, par simple respect, il vous est demandé de citer l’auteur des articles et de mettre en liens le site. Merci d’avance. Gérard Brazon

 http://puteaux-libre.over-blog.com

 

Voici l'objet du délit.

Marine Le Pen prend la pose avec deux néo-nazis

Marine Le Pen, en compagnie de deux néo-nazis.  

D.R

La présidente du Front National apparaît sur un cliché de 2006 en compagnie de deux figures de la scène néo-nazie lyonnaise. Elle répond qu'elle a dû être prise en photo "10 000 fois depuis trois ou quatre ans".

C'est une photo, qui tombe mal pour Marine Le Pen. Alors que la présidente du Front national répète depuis plusieurs semaines queson parti n'a rien à voir avec l'antisémitisme, une photo d'elle, accompagnée de deux néo-nazis, a refait surface.  

Vendredi 1er avril, un blog anti-fasciste publie un cliché sur lequel on voit Marine Le Pen, entourée de deux jeunes hommes, crâne rasé et look de skinhead. Pour le blogueur, les deux personnes, qui se font photographier avec Marine Le Pen, sont deux figures du milieu néo-nazi lyonnais.  

Signe de leurs idées politiques extrêmes, leur tenue. L'un arbore un tee-shirt Lonsdape, détournement de la marque Lonsdale. Le changement d'une lettre permet une référence au NSDAP, (Il faut le savoir tout de même!) soit le parti national-socialiste des travailleurs allemands, la formation d'Adolf Hitler. (Suivez mon regard louche)  

Quant à l'autre protagoniste, il arbore, sur son tee-shirt, un croix gammée masquée par une tête de mort.(J'ai beau regarder, je ne discerne pas la croix gammée) Le blogueur signale qu'il s'agit d'une Totenkopf, "symbole des gardiens SS des camps de concentration et d'extermination durant la seconde guerre mondiale". ( (Là aussi  il faut le savoir tout de même!) 

Interrogée par LesInrocks.com, Marine Le Pen prend ses distances avec ce cliché, en avançant deux arguments.

1) Le FN "serait victime de 'l'entrisme de l'Oeuvre française', une organisation d'extrême droite pétainiste qui, selon elle, tenterait de déstabiliser le FN en le pénétrant de l'intérieur."  

2) "Depuis trois ou quatre ans, j'ai dû me faire photographier 10 000 fois, et encore, je suis sûrement en dessous de la réalité. Alors c'est sûr, si le type arrive avec une croix gammée sur le Front, je vais le voir. Mais ces types là sont des pervers", assure la présidente du FN aux Inrocks.  

Officiellement, le FN est désormais un parti respectable, mais derrière le discours, la réalité est toute autre.(Ah bon... pas d'explication) D'autant que la révélation de ce cliché, pris en 2006, intervient quelques jours après la publication, par Le Nouvel Obs, d'une autre photo, qui montrait un candidat FN aux cantonales, effectuant un salut nazi. (qui est en passe d'être exclu par les instances du FN - pas un mot) Chassez le naturel,...  (Ben voyons. La conclusion étant le but de l'articleUn vrai procés stalinien!)

L'Express

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

island girl 10/04/2011 00:17



Hitler est mort et ce ne sont pas 2 jeunes au crane rasé qui empecheront les gens de donner leur voix au parti qui les défendra le mieux ,quand on voit la moche (la martine ) affublée d'un drap
musulman  et DSK le libidineux qui ose se servir de sa femme comme émissaire....on rigole dans les chaumières !



Francis CLAUDE 08/04/2011 05:16



je pense...je pense que si les journalistes bobos droitos et gauchos étaient honéte ne publiraient ils pas les Photo de tous les politiques de France et du monde embrassants les pires tyrans,
voyous et extrémistes (les vrais) de tous poils...a trtre d'exemple au hasard Sarkosy/Khadafi en 2006...ossi (je crois pour la date)



Claude Germain V 07/04/2011 19:15



 


Ce n’est pas grave .Suite à cette photo et à l’article bobo-gaucho, au moins pour le principe, Marine Le Pen vient de prendre 3 ou 4 points de plus .


Continuez messieurs les journaleux .Le FN va monter un peu plus à chaque fois .Mais pas grave ,au moins il dit tout haut ce que pense une majorité de Français .