Des chiens de chasse sont en train d'égorger la liberté d'expression - Par Christian Vaneste.

Publié le 13 Mars 2011

Christian Vanneste : “Des chiens de chasse sont en train d’égorger la liberté d’expression” -de la Droite Populaire.

Le député UMP du Nord, Christian Vanneste, soutient Éric Zemmour et appelle à une liberté d’expression totale.

 

Trouvez- vous choquant qu’Eric Zemmour soit invité à débattre par l’UMP?

- L’UMP a tout à fait raison d’organiser un débat sur la liberté d’expression parce qu’elle est très menacée dans les temps qui courent. Simplement j’aurais aimé qu’elle ait toujours ce comportement. Il y a quatre ans, il m’est arrivé la même chose qu’à Eric Zemmour. A l’époque, l’UMP s’était cachée la tête dans le sable. J’avais même dû ne pas faire mention de mon appartenance au parti. Alors que j’avais complètement raison. Je remarque qu’ils ont changé, c’est bien !

Selon vous, la liberté d’expression est menacée ?

- Tout à fait ! La liberté d’expression, amendement numéro un de la constitution américaine, est le pilier de notre système. Qu’il y ait des gens suffisamment stupides ou perfides pour s’attaquer à ce pilier c’est extrêmement grave. Il y a un risque de passer dans une société orwellienne (1984) avec la notion de crime pensée, de chose qu’on ne peut pas dire.

Il y a le trio infernal de la pensée unique, du politiquement correct et du terrorisme intellectuel. Le terrorisme intellectuel a des espèces de chiens de chasse lancés sur le malheureux gibier qui est arrivé sur leur terrain. Les chiens de chasse sont les associations largement soutenues par les deniers publics. Eric Zemmour et moi avons tous les deux les moyens de nous défendre mais pensez aux autres ! Un petit journaliste de province ou un élu local face à une association, il ne peut pas avoir d’avocat, il ne peut pas faire appel, ce qui crée une justice à deux vitesses où un certain nombre de chiens de chasses sont en train d’égorger la liberté d’expression. Comme l’a rappelé Eric Zemmour hier, la liberté d’expression consiste à tout dire, même des bêtises.

Il ne lui faut aucune limite comme aux Etats-Unis?

- La liberté d’expression est un bien trop précieux pour qu’on la limite. Les associations “sectaires” attaquent de façon à museler l’adversaire. Pour qu’il y ait diffamation, il faut qu’il y ait véritablement une personne en chair et en os qui soit diffamée. Une association ne devrait pas pouvoir se substituer à une personne lorsque les propos incriminés ont un caractère plus général. C’est le sens de la proposition de loi que j’ai déposée.

De la même façon, Eric Zemmour n’a pas du tout diffamé telle ou telle personne. Il a simplement dit d’une manière générale qu’il y avait un certain nombre de personnes d’origine africaine qui avaient été condamnées pour des affaires de trafic de drogues.

Sa condamnation porte sur le fait qu’il a cru pouvoir affirmer que les patrons avaient le droit de choisir. La décision de justice me parait excessive, je lui avais d’ailleurs conseillé de faire appel. La démocratie, c’est la liberté de débattre. Alors faut-il accepter de limiter la démocratie pour éviter les dérapages ou les accepter pour garantir la démocratie ? Je suis partisan de la deuxième solution. La liberté d’expression est la priorité des priorités avant la lutte contre les discriminations.

Partagez vous le point de vue d’Eric Zemmour qui se prononce contre les lois Gayssot et Taubira ?

- La loi Taubira est une honte pour notre pays, une honte pour la liberté d’expression dans notre pays. Il faut la supprimer tout de suite. C’est une loi anti-française.

En revanche, en ce qui concerne la loi Gayssot, je faisais partie de la commission sur les lois mémorielles et j’ai été très sensible aux arguments de monsieur Badinter. Cela consistait à dire: une vérité historique n’a pas besoin d’être protégée, mais il s’agit de protéger une décision de justice. Celui qui remet en cause la shoah remet en cause le procès de Nuremberg. C’est un argument qui mérite qu’on en tienne compte c’est pour cela que je suis moins enclin à supprimer la loi Gayssot.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article