Des Députés de la nation France demande une démission.

Publié le 17 Septembre 2010

Démission de Madame le commissaire européen, Viviane Reding

Posted: 15 Sep 2010 04:05 PM PDT

Les déclarations outrancières et totalement irresponsables de Madame le commissaire européen Viviane Reding déshonorent la commission de Bruxelles.

Comparer l’expulsion des « roms » en situation irrégulière aux déportations nazies est une faute grave impardonnable.

L’adoption laborieuse du traité de Maastricht et l’échec de la constitution européenne auraient dû inciter Madame le commissaire à faire preuve d’un plus grand sens des responsabilités au lieu de se laisser aller à de telles dérives et afficher un tel mépris à l’égard de la souveraineté nationale du peuple français.

Après avoir utilisé et ainsi insulté honteusement la mémoire de ces millions d’enfants, de femmes et d’hommes exterminés dans les camps nazis, il ne reste à Madame Reding plus que le choix de la démission.

Philippe Meunier, Elie Aboud, Yves Albarello, Brigitte Barèges, Claude Bodin, Jean-Claude Bouchet, Patrice Calmejane, Bernard Carayon, Jean-Pierre Decool, Nicolas Dhuicq, Eric Diard, Jean-Michel Ferrand, Sauveur Gandolfi-Scheit, Jean-Paul Garraud, Franck Gilard, Charles-Ange Ginesy, Christophe Guilloteau, Maryse Joissains-Masini, Patrick Labaune, Lionnel Luca, Daniel Mach, Henriette Martinez, Georges Mothron, Jacques Myard, Jacques Remiller, Daniel Spagnou, Michel Terrot, Dominique Tian, Christian Vanneste, Patrice Verchère, Philippe Vittel, Michel Voisin.

Députés de la Nation

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Thouvenin 20/09/2010 17:06



Bravo, encore bravo à Marie-Claire et TorrBen ! Voilà des textes que l'on voudrait pouvoir lire plus souvent.


 


Il faut arrêter de donner du crédit à toutes ces Associations qui vous moulinent du Droit de l'Homme, de l'anti-racisme et du Touche-pas-à-mon-pote, aux frais du contribuable. Ces pernicieux
organismes peuvent vous envoyer en prison pour un seul mot qui ne leur convient pas. Grâce aux lois Gayssot (ex-ministre communiste), l'Histoire se réécrit non plus par les historiens mais par
des tribunaux qui disent ce qu'il faut penser de tel ou tel événement du passé. Critiquer tel fait de la Résistance n'est plus admis. Trouver dans la guerre 40/45 une seule action qui
pourrait être favorable l'Allemagne est interdit.


Une évidence reconnue de millions de personnes mais qui pourrait, éventuellement, faire croire que la neige est blanche, est susceptible de vous envoyer devant la Justice simplement parce que
c'est Jean-Marie Le Pen qui l'a dit ! J'exagère à peine. Oui, on en est là. La police de la pensée existe, elle sévit bêtement, certes, mais elle crache ses formules venimeuses. La meilleure est
les heures les plus sombres de notre histoire (en abrégé LHLPSDNH) qui permet à messieurs les censeurs de nous rappeler qu'il fut un temps où nous n'avions pas le droit de dire ce que
l'on pensait. Eh bien, ce temps est revenu ! Au nom des Droits de l'Homme et de la Liberté, on vous accusera d'islamophobie, de xénophobie si vous émettez le moindre doute sur la nécessité d'une
immigration non contrôlée, ou si vous utilisez un mot peu flatteur pour désigner telle ou telle communauté qui enfreint nos lois et se retrouve à 70% dans nos prisons.


 


C'est au nom des sacrés Droits de l'homme que la Dictature gauchiste essaye de paralyser la pensée du simple bon sens pour imposer ses diktats issus du plus pur stalinisme. Oui, Lénine revient !
La preuve, à Montpellier...Et les gens qui protestent sont immédiatement taxés de fascistes bons à être fusilés sans jugement.


 


Si vous ne réagissez pas fermement, au moins vous savez ce qui vous attend.


 


B.THOUVENIN



muller marie-claire 17/09/2010 23:05



Monsieur Brazon


En parcourant le forum de Monsieur Rioufol j'ai recopié ce commentaire qui me paraît trés bien décrire la réalité concernant l'UE et sur l'état de notre Patrie!!!


Voici ce commentaire:


Torr-Ben a dit :



Ils nous les brisent menu avec les Roms. Les Roms : un épiphénomène, une goutte d’eau dans un océan. Faire du buzz avec les Roms ! On aura tout vu. Évidemment, chacun joue son rôle
dans la pièce de théâtre. Une dramaturgie de gougnafiers. L’UMP en fier à bras, le PS et la compagnie des pleureuses du Front de gauche élargi qui poussent des cris de castrés.


Les eurocrates responsables devant leur miroir, dégoulinant de bons sentiments à en être gluant, quant à eux , ces obsédés textuels, nous sortent leurs directives screugneugneu en les déclamant
sur un ton grandiloquent, références historiques à l 'appui. Références trop rabâchées pour en garder leur sens : nazisme, déportation, fasciste, HLPSDNH, DDH etc. Et pourquoi pas les
Huns et leur razzias ?


Allez, assez ! Couché ! À la niche ! Parlons enfin des vrais problèmes : de l’immigration invasive, par exemple, avec son cortège de problèmes monstrueux qui, eux, ne
tarissent pas. Ces cités interdites, ces réseaux dormants islamistes. Qu'est ce qu’on fout en Afghanistan, incapables qu’on est de lutter contre la montée de l’islamisme au cœur de nos grandes
villes ! Pas besoin de faire partie de la nébuleuse d’Al-Quaida pour çà...C'est un prête-nom,un diplôme d'apprenti terroriste rien de plus.


Un exécutif élu, un gouvernement, un peuple héritier d’une longue et riche histoire peuvent-ils continuer à supporter les diktats, outre de Commissaires bruxellois, d’associations
subventionnées, véritables tribunaux d’inquisition qui ne peuvent fonctionner que dans cette France molle dont vous parlez. Libérons-nous des SOS machin et des ligues en tout genre, ces
censeurs, ces coupeurs de tête, ces castrateurs d'identité française. Libérons nous de ces politico-stars à paillettes qui auraient dû mourir de leur ridicule. Ces résistants et défenseurs des
opprimés peaux de lapin.


Ce monde médiatique, à la sauce Libé, qui distille les sempiternels discours fumeux autour du vivre ensemble, de l’antiracisme. Cette petite bourgeoise de gauche ultra-protégée dans sa bulle
qui impose aux petits des cohabitations forcées impossibles.


Leurs invectives, leurs insultes idiotes de roquets, leur ton comminatoire marche de moins en moins au fur et à mesure que la France se réveille engourdie par 30 ans de terrorisme
intellectuel... Le multiculturalisme ne passera pas. No pasaran ces c. et ces imbéciles.


Terrorisme intellectuel de connards jouisseurs qui ont prétendu régenter la vie sociale de ce pays. La tolérance, avec tous ses contraires, étant le postulat de départ de leur pensée
fouillis et absconse. Quels cons ! Et en plus arrogants dans leur bêtise crasse...