Attaques contre les Coptes chrétiens en Egypte. Viols, destructions de symboles et incendie de la cathédrale.

Publié le 15 Avril 2013

Le Blog de Danilette: Voici 2 documents terribles qui devraient faire réagir l'opinion publique très indifférente...

1) Viol de femmes coptes au cri de Allah Akhbar !

 

 

2) Émeute anti-copte au Caire

Lire l'article en entier sur l'excellent site http://observatoiredumoyenorient.blogspot.fr

L'attaque  islamique sauvage contre la cathédrale Saint-Marc le 9 avril, par Raymond Ibrahim, traduit par Arthur

       ********

Les chrétiens coptes d'Égypte accusent fréquemment la sûreté de l'État et la police d'ignorer les attaques musulmanes contre des chrétiens et leurs lieux de culte, en particulier les monastères et les églises. Les grands médias occidentaux ignorent souvent ces accusations, ou ne les mentionnent qu'en passant que comme "des rapports non corroborés."
L'attaque du week-end dernier contre la cathédrale Saint-Marc  - dont l'importance est sans précédent - n'a pas été différente, sauf par le fait qu'il y a beaucoup de photos montrant la complicité de l'Etat .
Pour rappel: Ce dernier dimanche, à la Cathédrale St Marc, après le service funèbre des plus récentes victimes chrétiennes du djihad - dont celle d'un homme brûlé vif - des gangs de musulmans ont attaqué les chrétiens en deuil, entraînant la mort de deux Coptes de plus, y compris par une balle dans le cœur . Des centaines de chrétiens se sont à nouveau retirés  dans  la cathédrale - à la fois pour éviter le danger et pour protéger leur lieu saint. Là,  toute la nuit, ils ont été pris au piège , subissant les jets de projectiles et de bombes incendiaires.La Sûreté de l'Etat a également ouvert le feu sur la cathédrale, y compris par des gaz lacrymogènes.
Plusieurs médias égyptiens et des journaux, en particulier le populaire Youm7 , ont publié une série de photos montrant des émeutiers  sinon des terroristes, qui attaquent la cathédrale avec l’indifférence totale voire l'approbation des forces de sécurité. Voici certaines de ces images, avec les légendes de Raymond Ibrahim:
Des "jeunes" musulmans montent sur le toit d'un bâtiment adjacent à la cathédrale Saint-Marc pour l'attaquer. A gauche, un homme s’apprête à lancer un projectile avec une fronde. Et dans le cercle blanc à droite, de hauts fonctionnaires égyptiens restent les bras croisés et regardent (ils sont facilement reconnaissables à leurs casquettes et casques). Aussi sur ce site 
Une meilleure vue de près. Cette image montre un sniper masqué, le fusil à la main, qui s'apprête à ouvrir le feu sur la cathédrale - sûr que les forces de sécurité n'interviendront pas.
Le même homme ouvre le feu.
Un autre homme se prépare à lancer des pierres sur la cathédrale, pendant que les forces de sécurité le regardent sans réagir.
D'autres tireurs qui attaquent les Coptes et leur cathédrale.
Encore une autre photo montrant les émeutiers musulmans qui lancent des projectiles (en haut à gauche) sur la cathédrale. Un homme avec une sort de gaffe (dans le cercle jaune) démonte ou détruit quelque chose - une croix, ou autre chose de chrétien? - Et la «sécurité» égyptienne  (en bas à gauche, dans le cercle rouge), reste passive en stand-by.
La Cathédrale Saint-Marc, lieu le plus saint pour les chrétiens indigènes de l'Egypte - et la maison du pape copte - sont maintenant transformés en une zone de guerre, sous la direction des Frères musulmans.
Un musulman brûle une bible en face de la cathédrale, sous le nez de la "sécurité". En Egypte, si un chrétien est simplement accusé d'avoir "profané" le Coran, il / elle est condamné à plusieurs années de prison. Pourtant, voici un musulman qui brûle une bible, avec des preuves photo, mais il n'a rien à craindre.
Un collage de quelques-uns des tireurs des toits sur la Cathédrale. La plupart d'entre eux sont connusy compris par leur nom - dont celui de la deuxième photo avec l'écharpe palestinienne - les coptes les dénoncent régulièrement à la police et à la sécurité, mais en vain.
Le lendemain: l'entrée du lieu saint du christianisme copte, la cathédrale Saint-Marc, après que la racaille musulmane et la "sécurité" de  l'Egypte en ont fini.
Enfin, afin qu'il n'y ait aucun doute quant à la nature islamique de cette attaque, voici une vidéo des musulmans
qui scandaient «Allahu Akbar!" en face de la cathédrale tandis que de la fumée s'en degage :

Articles sur le même sujet :

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

LA GAULOISE 15/04/2013 14:36


LA RELIGION DE LA PAIX ET DE L AMOUR A ENCORE FRAPPEE ? ET SI ON APPLIQUAIT LA LOI DU TALION : OEIL POUR OEIL DENT POUR DENT ?

Charles Martel 15/04/2013 09:46


Ce document a été posté sur ‘Islam : danger planétaire’ http://ScoopItIslam.jumpingcrab.com et sur G+