Des extraits de la lettre de la "Ligne droite".

Publié le 10 Mai 2011

 

Terrorisme religieux

L'exécution de Ben Laden ne mettra pas un terme au terrorisme religieux inhérent à l'islam. Ceux qui pensent le contraire n'ont sûrement pas lu le Coran, qui regorge de sourates mortifères à l'égard des infidèles. Même les musulmans ne respectant pas les écritures sont visés. Les églises se vident chez nous et les mosquées se remplissent. Face à ce retour au Moyen Age, la seule riposte efficace est avant tout laïque, rationnelle ou scientifique. La force ne suffira pas, d'autant plus que certains fanatiques se transforment en kamikazes. Ils ne peuvent donc pas être " châtiés " comme le souhaite M. Sarkozy.

Jean-Marc Schuller – Le Monde

Après le Viêtnam, l’Afghanistan

Après l'évasion de 1000 prisonniers en 2008, dont la moitié de talibans, ce sont de nouveau 

plus de 500 talibans qui s'évadent de la prison de Kandahar. 

Cet épisode en dit long sur les complicités dont disposent les rebelles au sein des institutions 

gouvernementales totalement infiltrées par la rébellion. 

Dix ans après le début des bombardements américains sur l'Afghanistan, la coalition est totalement 

embourbée, sans aucune perspective de victoire contrairement aux affirmations 

du commandement américain. Les talibans, maîtres du jeu, ne cessent de gagner du terrain 

en reprenant leur offensive de printemps. En fait, tout se passe comme au Vietnam quarante 

ans plus tôt. Les Occidentaux soutiennent un régime corrompu, ils encadrent et forment 

une armée et une police afghanes peu motivées, infiltrées et inefficaces, où les déserteurs 

sont légion et qui ne tiendront pas 48 heures face aux talibans quand les alliés plieront 

bagages. C'est un remake de la débâcle de Saigon en 1975 qui se prépare, quand le 

Viêt-Cong n'avait fait qu'une bouchée de la soi-disant invincible armée sudiste… laquelle fut 

balayée en deux jours.

Il n'y a guère d'illusions à avoir. Les talibans savent très bien que tôt où tard, ils reviendront 

triomphalement à Kaboul. Parce que ce sont des Pachtouns, parce que c'est leur pays 

et que nous sommes des occupants, parce qu'ils sont maîtres du terrain et parce que le 

temps travaille pour eux.

Pierre Guimard – Valeurs Actuelles

L’archaïsme énergétique

Les réserves mondiales d'uranium prouvées permettent d'alimenter toutes les centrales actuellement existantes pendant deux cent cinquante ans et bien au-delà si celles-ci étaient remplacées par d'autres à neutrons rapides, appelées surgénérateurs. La France est championne en ce qui concerne le niveau des technologies et le retraitement des déchets. Il est de surcroît tout à fait possible de mettre en souterrain les nouveaux réacteurs produisant la chaleur. Il est également possible de développer la robotique pour intervenir au niveau des réacteurs. Que propose l'Etat actionnaire majoritaire d'EDF ? De faire construire 600 éoliennes offshore qui produiront du courant à 150 euros le mégawattheure au lieu de 31 euros pour le nucléaire. Il va de surcroît lancer le marché conformément aux règles de la concurrence.

Il sera évidemment remporté par des pays plus compétitifs que le nôtre dans ce domaine, car en avance (40 % d'éolien), mais dont les ménages paient déjà le MWh 267 euros (Danemark) au lieu de 125,6 euros chez nous. La sécurité des centrales atomiques françaises n'a rien de comparable avec celle du Japon et a fortiori de Tchernobyl. Mieux vaut, dans ces conditions, ne pas investir dans la fabrication d'une électricité subventionnée dont le coût ne tardera pas à devenir prohibitif. Les traders des banques l'ont compris, puisque l'action EDF baisse quand le CAC 40 monte. Malgré l'évidence, nos gouvernants, pourtant lourdement endettés, continuent à céder aux sirènes de la mode écolo.

Jean-Marc Mercier – Le Monde

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Nancy VERDIER 11/05/2011 11:33



Il y a semble-t-i un lobby très puissant autour des éoliennes. Tout le monde sait qu'elles sont très coûteuses, inesthétiques et peu rentables et peut-être aussi dangereuses
en cas de fortes tempêtes et de tornades.....Mais voilà, un groupe de pression anti-nucléaire agit en ce sens. Je ne suis pas pour le tout nucléaire et j'en conçois les dangers au niveau du
stockage des déchets. Les exemples ukrainiens et  japonais ont fait beaucoup de tort au nucléaire et on redoute toujours les attentats.Il certain qu'EDF avait une fiabilité et une excellente
politique jusqu'à présent. Les temps vont malheureusement changer et le consommateur va le sentir financièrement. Comment allier sécurité pour nous, pour l'avenir (stockage) et
perennité des approvisionnements ?? Un grand nombre de centrales nucléaires ne sont pas fiables, notamment en Europe de l'Est.



Nancy VERDIER 11/05/2011 11:22



Bien évidemment, avec ou sans Ben Laden, cela ne change rien au problème du terrorisme et de l'Afghanistan. Des groupuscules continueront d'aller et venir entre l'Occident et cette contrée pour
semer le trouble ici ou là. Les services français le savent et viennent d'arrêter en France un groupe d'hommes formés au terrorisme. C'est une guerilla sans fin qui peut prendre divers
visages et qui existe déjà sur notre territoire. Elle est paraît-il assez bien gérée sur l'hexagone. Les Britanniques ont aussi fort à faire chez eux. Espérons....