Des fonctionnaires de l'éducation nationale pour encadrer une école musulmane à Bordeaux.

Publié le 23 Juillet 2011

Signalé par Danielle B (Prof à l'éducation nationale)

PARIS (NOVOpress) – « Un projet embryonnaire pour l’instant », affirme Abderrahim Guantaoui, le secrétaire de l’association bordelaise « Le Palmier des Savoirs » qui s’est déclarée à la préfecture de la Gironde le 28 juin dernier. Pas tout à fait non plus à l’état fœtal cependant mais déjà plus développé. « Le Palmier des Savoirs » a pour objet « la formation et l’éducation, et notamment la création et la gestion de tous établissements périscolaires et/ou scolaires, maternelles, primaires et secondaires ». Ce projet commencera par l’ouverture d’une classe de maternelle avec un effectif d’une quinzaine d’enfants.

« Un noyau, une graine, d’où pourra germer un véritable groupe scolaire », selon monsieur Guantaoui. « Nous avons la promesse des mosquées de Bordeaux et alentours (six au total) (et conséquemment la bénédiction de l’UOIF(1) et de nombreuses familles musulmanes quant au financement de ce projet ; nous souhaitons rester indépendants et nous ne pensons pas, dans un premier temps, faire appel à la municipalité de Bordeaux. Toutefois, à terme, nous voulons que nos établissements privés soient sous contrat ».

 

 

Ce qui, évidemment, symboliquement et financièrement, n’est pas neutre… Encadrée par des professionnels de l’éducation, cette première maternelle vise « l’excellence ». « De nombreux enseignants nous soutiennent et sont prêts à participer à ce projet ».

Rien là en fait d’étonnant puisque Abderrahim Guantaoui, ainsi que le président (monsieur Nouri) de cette association, qui gérera les lieux, sont des conseillers principaux d’éducation titularisés attachés au rectorat de l’Académie de Bordeaux et attendent pour l’instant leurs affectations pour la rentrée prochaine, probablement dans des zones de remplacement !

On peut se demander ce que pensera le SNES FSU lorsque  les enseignantes de ce groupe scolaire en formation participeront voilées aux corrections des épreuves du brevet ou du bac. Rappelons que le syndicat précité a poussé des cris d’orfraie lorsqu’en Poitou-Charentes des professeurs de l’enseignement privé sous contrat ont corrigés des copies alors qu’elles portaient leur habit religieux. La loi du 15 mars 2004 stipulant que « tout signe ostentatoire d’appartenance à une religion est interdite dans les établissements scolaires », l’épiderme laïcard de la FERC-CGT, de la FSU, du SGEN-CFDT et de l’UNSA Education, sera-t-il aussi sensible face aux signes ostentatoires islamiques ?

Quant à l’emplacement de cette école coranique « le mieux, l’idéal serait pour nous à Bordeaux centre », ajoute Abderrahim Guantaoui. « A défaut, le quartier du Grand Parcconviendrait très bien, puisque nous serions ainsi à proximité immédiate d’une population concernée »« Nous avons la nécessité d’un espace extérieur, c’est-à-dire d’une cour de récréation, d’au moins une salle, d’un gymnase et d’un lieu de restauration adapté, un lieu qui nous permette de nous développer ». On voit mal comment cette association, qui gérera cette école, puisse se passer de l’accord des opérateurs institutionnels locaux dans cette zone de 9496 habitants et près de 53% d’HLM avec un « urbanisme affinitaire »

Bien qu’aucune date ne soit pour l’instant retenue quant à l’ouverture de cet établissement, « Le Palmier des Savoirs » indique que « seul manque pour l’instant la détermination de l’endroit adéquat ». En fait le projet est déjà bien avancé puisqu’un planning des activités périscolaires est d’ores et déjà organisé : soutien scolaire le soir et le mercredi après-midi, cours d’arabe pour adultes et enfants le dimanche etc.

A en juger par les réactions spontanées et positives de la communauté musulmane de Bordeaux qui s’expriment sur différents réseaux sociaux et les forums qui lui sont destinés, personne ne peut plus douter de la détermination du « Palmier des Savoirs », de leurs réseaux. Personne ne peut plus dire dès à présent que ce projet est un fantasme ou un épouvantail monté en épingle par les opposants à l’islamisation organisée et ainsi pratiquée.La mairie de Bordeaux, le rectorat, le conseil général doivent désormais établir clairement leur position quant à ce sujet face à une possible montée au créneau des bordelais et autres habitants de la CUB mis bientôt au pied du mur d’une confrontation culturelle et éducative et qui s’interrogent légitimement sur le surcroît d’impôts que représente ce projet (aides, subventions « voilées », taxes foncières, taxes d’habitations que ne manqueront pas de concocter les très chères officines institutionnelles, laïques, paraît-il).

1)  Union des Organisations Islamiques de France, émanation du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche dirigé par le sulfureux Cheikh Youssef Al Qardaoui, islamiste notoire, vénéré dans tous les pays musulmans.

Le Conseil européen pour la fatwa et la recherche est une fondation musulmane privée dont le siège se situe à Dublin, en Irlande. Il a vu le jour les 29 et 30 mars 1997 à l’initiative de l’Union des organisations islamiques en Europe (UOIE). Composé de membres cooptés dont les deux tiers résident en Europe, il est dirigé par le Qatariote d’origine égyptienne Youssef Al-Qardaoui.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

L'En SAIGNANT 23/07/2011 20:08



Tant que le POUVOIR POLITIQUE n'aura pas éclairé et révélé au grand jour, la vraie nature "POLITICO-RELIGIEUSE" de l'islam et pris la seule mesure logique qu'elle impose au regard des lois
démocratiques et républicaines; c'est à dire SON INTERDICTION adsolue, de telles initiatives se développeront au titre de la loi sur la liberté de l'enseignement. Quand on ne va pas voir plus
loin que le bout de son nez Messieurs les Politiques; on arrive à créer les outils de sa propre destruction.



Claude Germain V 23/07/2011 14:05



Oups !!!!! erreur , c'est la Norvege ......


Mais enfin les médias insistent sur le mot extreme droite bien entendu ,paradoxe en Russie ce sont des chretiens et des communistes qui chassent l'immigré ,c'est encore pire ,mais on evite
d'employer le mot communiste.



Claude Germain V 23/07/2011 13:59



Finalement c'est un peu ce que j'avais prevu il y a une bonne quinzaine ou plus sur le blog ,j'avais dit qu'un jour il y ait le risque d'un ras le bol explosif et malheureusement cela a commencé
en Finlande ,il parait que c'est des extremistes chretiens qui ont pétés les plombs et ce sont vengés sur le peuple ; affaire bizarre autant ce peut .Mais par contre les médias radio et TV s'en
sont donnés à coeur joie en prononçant bien à plusieurs reprises le mot "chretien" ,si les commanditaires étaient d'un autre "groupe" cela aurait été plus atténué surement.


Mais le plus grave c'est que c'est peut etre le lancement d'un mot d'ordre concernant l'Europe . Les politicards verreux et collabos auraient dans ce cas là du souci à se faire à titre personnel
??? on peut se poser des questions car cela prouverait que nos propos sont vraiments courtois et aimables sur le Blog Gerard Brazon ,mais que d'autres citoyens n'ont meme plus envie de discuter
.Qui a raison ??? on ne peut juger .....



henri 23/07/2011 11:45



Gauche droite ; même combat !


LA COLLABORATION . (ou UMPS)


Il y aura des comptes à rendre les gars !


marre d'êtres vendus...


 



Francis CLAUDE 23/07/2011 10:54



avec un Juppé a la Mairie c'est comme a Paris, Lille,Marseille et bien d'autres les Maires sont des soumis aux islamistes.comme je vous avait promis j'ai fait un petit tour a Mérignac ou un
chantier est en marche et d'apres mes "furettages" signalés dans un commentaire sur ce blog mais resté sans réaction de votre part, Gérard, je ne pense pas qu'a l'heure actuelle les habitants de
la région Bordelaise aient compris ce qui leur pends au nez si ils ne réagissent pas trés rapidement!!!Marie-Claire Muller avec qui je suis voisin doit étre de mon avis?