Des jeunes incendient un bus de la RATP dans la cité Pablo-Picasso à Nanterre.

Publié le 10 Décembre 2013

Source: La Défense.92

Un bus de la ligne 159 qui effectuait la liaison entre La Défense et Nanterre-Cité du vieux Pont a été incendié par un groupe de jeunes dans la nuit du mardi 31 juillet au mercredi 31 août 2012. L’affaire démarre vers 20h, quand la police interpelle un homme, Kamel Hakkar, recherché pour exécuter une peine de prison pour vol aggravé. Les policiers sont alors pris à partie par un groupe de jeunes gens, qui leur lancent des projectiles. Plus tard dans la soirée peu avant 00h le bus qui traversait la cité Pablo-Picasso est intercepté quelques mètres avant l’arrêt « Les Fontenelles » sur le carrefour de l’avenue Pablo-Picasso et de la rue des Fontenelles par des jeunes qui le « caillassent ». Les jeunes font descendre les passagers du bus ainsi que le chauffeur avant d’asperger le véhicule d’essence et d’y mettre le feu. L’incendie n’a pas fait de blessé et il n’y a pas eu d’interpellation.

Ce bus de la ligne 159, un Citelis 12 de Iribus était flambant neuf puisqu’il avait été livré en décembre 2011.

La RATP a décidé de dévier temporairement la ligne afin qu’elle évite ce quartier chaud de la ville de Nanterre.

Dans un communiqué le maire de Nanterre, Patrick Jarry (maire communiste ndlr Gérard Brazon) a condamné avec « la plus grande fermeté » cette incendie volontaire.  » Cet acte de violence exercé à l’encontre d’un service public pénalise avant tout les habitants du quartier, dont beaucoup vivent déjà durement les effets de la crise économique et sociale » déclare le maire.

La cité Pablo Picasso n'est pas réputée pour être une cité de rêves. Bien au contraire. Patrik Jarry, nouveau Président de l'EPADESA, (gestion de la Défense) joue les faux cul). Tout comme Joëlle Ceccaldi-Raynaud (UMP) ancienne Présidente. Tous deux savent ce qu'est Nanterre et cette Cité. Mais pas de vague. Ce qui n'a pas interdit le Maire de Puteaux la ville voisine de mettre des grilles partout au point ou ce sont les habitants de sa ville qui se sentent enfermés désormais. (ndlr Gérard Brazon)

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

chantalsjvd 10/12/2013 22:19


On appelle cela "donner du lard à des cochons" ! on ne donne pas de matériel neuf dans de tels quartiers, on choisit les plus pourris...comme eux ! dommage pour les quelques personnes dignes qui
sont contraintes d'y résider !


Je ne comprend pas pourquoi cette affaire ressort aujourd'hui, cela s'est passé en 2012 !! dans la nuit du 31 juillet au 1er août je pense sinon au 31 août c'est une sacrée nuit ...pour sourire
un peu dans ce monde de brutes !


 

mika 10/12/2013 19:29


Bonne nouvelle pour les convivialistes (adeptes du vivre ensemble) à la recherche d'1 nid douillet dans adorable cité...Y'a d'la
disponibilité... https://www.youtube.com/watch?v=wJ5Z-NYY8ew