Des Maires trahissent l'idée de la nationalité française - par Gérard Brazon

Publié le 16 Mai 2011

Le droit de vote pour les immigrés. Il est tout simplement scandaleux de voir apparaître cette demande si contraire à l’idée de la nationalité.

Ce chiffon rouge va de nouveau énerver les citoyens. Les Français ne veulent pas de ce droit de vote des immigrés. Je ne comprends pas que cette demande socialiste si contraire aux souhaits des français, puisse de nouveau resurgir à la veille d’élections présidentielles. Car enfin, nul ne peut avoir un droit de vote de citoyen français hormis les français.

Personne ne peut se targuer de cette citoyenneté sans être citoyen français c'est-à-dire, membre de la communauté française. La seule qui soit et qui existe dans notre pays.

Le fait de payer des impôts communaux ou nationaux ne peut ouvrir des droits puisque ces impôts servent aux fonctionnements de la commune, du département, de la région et de la France. La nationalité et son droit de vote ne s’achète pas. Ce droit ne s’obtient pas par le paiement de l’impôt. Cette nationalité n’est pas liée à un quelconque paiement.

Les socialistes ajoutent à la confusion morale.  Nous en avons hélas l’habitude. Encore aujourd’hui, je suis choqué d’entendre les socialistes sur l’affaire DSK et dire que c’est « la France entière » qui est consternée alors que la France n’a pas à se sentir concernée par une affaire relevant du pénal. DSK n’est pas la France que je sache. Seul le Président de la République en est le représentant officiel. Ces méthodes de confusion des esprits est lamentable. Tout comme cette demande suivante.

Gérard Brazon

**************************************

26 villes signent un appel pour le droit de vote des étrangers (AFP) – Il y a 2 jours
PARIS — Vingt-six villes ont relancé mardi le débat sur le droit de vote des étrangers aux élections locales, en signant un appel destiné à sensibiliser les pouvoirs publics et l' opinion sur ce sujet.

"Nous lançons un appel solennel et prenons l'engagement de tout mettre en oeuvre pour que le droit de vote et d' éligibilité des résidents étrangers aux élections locales soit reconnu", écrivent ces maires réunis au Sénat à l' initiative du premier magistrat de Strasbourg, Roland Ries (PS)

"Aujourd'hui, les résidents étrangers doivent être considérés comme des citoyens à part entière", ajoutent-ils.  L'opinion publique est favorable à l'évolution d'une citoyenneté attachée à la résidence et non pas seulement à la nationalité", estiment-ils.

Rappelant que "le concept de citoyenneté contient le droit pour toute personne de participer aux prises de décision qui la concernent", ils soulignent que "son extension a déjà eu lieu pour une partie des étrangers résidents, ressortissants de l'UE, qui peuvent voter aux élections municipales et européennes" "Il s'agit maintenant de donner les mêmes droits à tous les étrangers résidents", soulignent-ils.

 

L'appel est signé par les maires des villes suivantes   

 

Angers,        Aubervilliers,      Bègles,         Besançon, Caen,            Chelles,

Clichy-la-Garenne,       Creil,     Erstein,       Grenoble,   Illkirch-Graffenstaden, 

Les Ulis,      Lille,            Metz,            Montbéliard,       Nantes,        Paris,           Pau,

Périgueux,             Quimper,    Reims,         Rennes,      Rouen,         Saint-Denis,

Strasbourg            et        Toulouse.

Plusieurs municipalités s'étaient associées pour initier cet appel à l'occasion du premier Congrès des Conseils de résidents étrangers le 16 octobre dernier à Strasbourg.

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a dénoncé cette initiative en estimant dans un communiqué que rattacher la citoyenneté à la résidence et non à la nationalité serait "contraire à toute la tradition française", "aux valeurs de notre République" et "au concept même de démocratie". Selon Mme Le Pen, "il s'agit par ailleurs du seul droit qui reste aux Français, alors que les aides sociales sont déjà, hélas, distribuées depuis quelques décennies sans aucune distinction de nationalité".

La question du droit de vote des étrangers aux élections locales revient régulièrement sur le devant de la scène. Le 30 mars 2010, les députés de la majorité avaient sans surprise repoussé une proposition de loi socialiste visant à donner le droit de vote et d'éligibilité aux étrangers non-européens aux élections municipales.

Vous pouvez faire suivre cet article afin que chaque citoyen de ces villes sache que leur Maire s'arroge un droit qu'il n' a pas. Celui de se faire réélire par des communautés différentes de celle de la communauté française.

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Dufour 17/05/2011 09:38



je suis d accord avec toi pascalou,mon epouse est marocain et elle dit parail que ton epouse,qu il le laisse en prison,lui c est scandaleux avec des menottes,mais le sags contaminer de fabus,ext
et les gents d outreau!!..



pascalou 17/05/2011 06:31



Cher Gérard,


 


Encore une fois les socialistes se distinguent tous les jours un peu plus dans le ridicule comme on en fais plus!!!! bon sang ils n'ont personne autour d'eux pour leur dire qu'ils sont a côté de
la plaque, que toute les villes tenue par eux sont de gigantesques bordel sans nom, n'ont t-ils pas de conseillé en com pour leur dire au sujet de leur pote DSK qu'avant d'ouvrir leur grande
bouche pour parlé au nom des Français et de la France (se qu'y est complètement faux ils ne parlent qu'en leur nom) qu'ils feraient mieux de pensé a la victime et a l'image de la France que cela
va véhiculé!!! pense -tu que néni!!! vraiment se sont de très grand malade, et maintenant l'autre cochon de Delanoë qui pense a prendre ses responsabilité en vu de la Présidensiel ........ je
crois rêvé!!!!


Gérard, ils me font tellement honte ces pauvres C..... qu'après avoir entendu Jack Lang hier soir sur F2 je n'ai pu écouter Hamon j'ai éteint la télé !!!


Ma femme me disait se matin ( elle est Russe et Israëlienne) sur un ton moqueur que suite au frasques de DSK que les femmes du monde entier risqué de voir le FRENCH MEN autrement que l'Homme
galant, courtois , séxi, gentleman que nous véhiculons depuis des décennies!!!!!


Et moi j'affirme qu'ils faut le lynché médiatiquement et les socialos avec!!! pour leur soutien et leur pleurnicherie de tous les jours, l'occsion et trop belle pour leur porté le coup de grasse
qu'ils méritent.


 


Bien a toi cher Gérard



isabelle 17/05/2011 04:37



" L'opinion publique est favorable ..."


Voilà encore une fois la preuve qu'ils ne savent rien de l'opinion publique.



Johanny 16/05/2011 20:37



Dans le tmps on achetait les électeurs avec des chaussures, aujourd'hui c'est avec des mosquées