Des musulmans se convertissent au christianisme - Mode d'emploi

Publié le 26 Février 2013

"Des musulmans qui deviennent chrétiens". C'est le titre d'un livre (1) que vient de publier Moh Christophe Bilek. Converti en 1970, il s'est dès lors soucié de l'aide et de l'accueil (2) dont ont besoin les musulmans qui envisagent de se convertir au christianisme.

Pourquoi s'en préoccuper ?

D'abord, parce que quitter l'islam est déjà en soi un itinéraire à risques. Surtout à cause de la très concrète pression familiale et sociale qui, en islam, entrave la liberté de conscience et de culte (Oumma).

Ensuite, parce que, actuellement et en ce qui concerne la sphère catholique, l'aide et l'accueil ne sont pas toujours souhaités et ne sont pas encore organisés.

Dans son livre, l'auteur fait part de son expérience (longue de 40 ans) et donne, à partir de cas concrets et récents (il retranscrit de nombreux courriels), des exemples de conversions abouties. Ou…avortées, ce qui est une originalité vraiment intéressante sur ce thème.

Trois parties dans ce livre : 

            - évolutions vers des conversions "abouties",

            - cas de figure à difficultés (empêchés, "renonçants", bonimenteurs, imposteurs…),

            - réflexions de l'auteur sur l'apport et le rôle des convertis (+ annexes sur des questions de fond).

L'intérêt de ce livre est multiple

- il révèle que les souhaits de conversion sont nombreux : ils ne se limitent pas, et c'est heureux, aux cas qui font l'objet d'une large diffusion de librairie ;

- le lecteur y est mis en contact avec des dialogues réels ; on n'est plus dans le dialogue pour le dialogue (qui tourne parfois aux palabres…) entre "spécialistes", tentés par des abstractions et des théories assez éloignées du réel ;

- il sera donc très utile pour ceux qui, sur le terrain, vivent des situations concrètes et potentielles de conversion et/ou d'accueil des convertis ;

- il donne des perspectives aux chrétiens, et surtout aux pasteurs, qui observent avec inquiétude la montée de l'islam dans sa radicalité ;

- il replace la foi chrétienne au premier plan en montrant que c'est elle qui lance un défi spirituel aux musulmans sincères : "examinez le Jésus de l'Évangile : ll vous propose d'être des enfants de Dieu".

Étienne Péléant - 25 février 2013 - Fiche CLAIR et NET n° 14 


(1) Moh-Christophe Bilek - Des musulmans qui deviennent chrétiens -

(Éditions Qabel - 2013 - 350 p - 19 €) - Disponible dès maintenant chez les libraires et les sites spécialisés.

(2) Par le mouvement Mère Qabel et l'association Notre-Dame de Kabylie

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Repost 0
Commenter cet article

Claude Germain V 27/02/2013 12:04


Le brave homme , IL connait la cinquieme colonne ??? comment leur faire confiance ????

aupied 27/02/2013 04:01


que les islamistes se convertissent , ok , mais en cas de conflit , il ne faut pas que chasser le naturel il revienne au galôt ??? pourquoi pas après tout voyez ribéri lui , il c'est bien
converti a l'islam , mais ne sera t-il pas confronter un jour en cas de conflit , malgré tout comme un infidèle , car l'islam n'est pas sa religion d'origine ?? 

DURADUPIF 26/02/2013 21:41


Dogmes des humains des églises face à face à des humanités. L'un les bras en croix vous dit "je meurs pour vous". L'autre le sabre brandit "Je vous tue pour lui". Il n'y a qu'une seule (pseudo)
religion qui n'est pas de Paix, de Tolérance et d'Amour. C'est l'islam.

Pivoine 26/02/2013 18:15


Bien qu'athée, je me dois d'affirmer que la meilleure chose qui puisse arriver à tous ces musulmans, c'est de se convertir au christianisme.
Du jour au lendemain, leur vie changera, et en mieux. Tout comme un alcoolique qui veut et a besoin de se soigner doit d'abord reconnaître qu'il l'est, il en est de même pour un musulman. Il
lui faut admettre que le problème, c'est l'islam. Contrairement à ce que pronent les intellectuels arabes, la laïcité est insuffisante, il faut en finir avec cette idéologie génératrice de misère
(sur tous les plans) et de violence.