Des nouvelles d'Iran et de l'ONU. Rien de France et des associations bien-pensantes.

Publié le 19 Juin 2010

Pour tous ceux qui considère que les combats contre les dictatures sont inutiles, sont vains et n'interresse personne. Je vous laisse juge de ce que peux être une dictature et des pays occidentaux qui se comportent comme des Daladier et Chamberlain devant Adolph Hitler.

Source: Femmes sous lois musulmanes

 

Iran: Les autorités ont pendu cinq militants kurdes

 

Les autorités iraniennes ont pendu cinq militants kurdes, dont une femme, qu’elles accusent d’avoir mené des attentats terroristes dans le pays. Ils ont été exécutés pour “moharebeh”, c’est à dire inimitié envers Dieu, et auraient “confessé avoir dirigé des opérations terroristes durant ces dernières années”, selon l’agence de presse officielle IRNA.

 

Et dans le même temps...

ONU: L’Iran élu à la Commission de la condition de la femme

Nous venons d’apprendre avec stupéfaction que, mercredi le 28 avril dernier, les Nations Unies ont élu l’Iran à la Commission de la condition de la femme , pour un mandat de quatre ans. Par cette décision scandaleuse, l’ONU permet à cet État théocratique d’exercer son influence sur le sort des femmes dans le monde. On le sait, la République islamique d’Iran pratique la lapidation des femmes et fouette celles qui sont jugées "immodestes", certains les accusant même d’être de ce fait responsables des tremblements de terre !

On peut lire bien dissimulé dans le communiqué de presse de l’ONU que "quatre membres ont été élues à la Commission par acclamation dont Paimaneh Hasteh (Iran), sur la recommandation du groupe des États asiatiques".

En apprenant l’intention de l’Iran de poser sa candidature à la Commission sur le statut des femmes des Nations Unies, un groupe de militantes iraniennes a fait circuler une pétition à l’ONU demandant que les États membres s’opposent à l’élection à ce poste important d’un pays qui bafoue impunément les droits des femmes.

"Les lois discriminatoires de l’Iran démontrent que la République islamique ne croit pas en l’égalité entre les hommes et les femmes", stipule la déclaration signée par 214 personnes et approuvée par plus d’une douzaine d’organismes de défense des droits fondamentaux.

"Ces dernières années, écrivent-elles, le gouvernement iranien n’a pas seulement refusé d’entériner la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination envers les femmes (CEDAW), mais s’y est activement opposé. L’Iran a enchâssé la discrimination contre les femmes dans ses lois, aussi bien que dans ses établissements politiques et culturels."

 

Comment les États-Unis et d’autres pays dits démocratiques, représentés dans cette Commission, ont-ils accepté l’attribution d’un tel poste à l’Iran et à la République démocratique du Congo dont les violences envers les femmes sont aussi bien documentées ?

Par Élaine Audet

 

           Mais que font nos droit-de-l’hommiste en France ? Aucune protestation, aucune déclaration, rien que des insultes pour stigmatiser un saucisson-pinard dans le 18 ème arrondissement islamisé de Paris. Après on voudrait que la France aille bien.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Gérard Brazon 22/06/2010 15:31



Tout comme vous je suis effaré par ce silence médiatique. cet autisme des sentiments, ce refus de voir, cette négation de
l'horreur. Je crois que les occidentaux souffrent d'une grande maladie. La schizophrénie.



Sarah 22/06/2010 15:25



Étrange tout de même que pour toutes les horreurs accomplies par d'autres que les  Israéliens, les gens restent aveugles, sourds et muets. Venant de l'occident, cela est tout de même
inquiétant, et ici on est bel et bien dans une attitude alarmante.


Il y a des morts qui comptent pour rien.


Pour ces pacifistes et ces bien pensants (comme ils veulent se prétendre) cela représente tout de même une indifférence insupportable.


Après c'est vous qui serez traité de facho, et nous avec, qui vous suivons...


Abbherant !