Des nouvelles du foot français, cette catastrophe à 22 pattes 3 cerveaux...

Publié le 14 Octobre 2013

 

Islamofoot Dieu ! Que Marianne était jolie quand elle marchait dans les rues de Paris en 1998. Elle chantait à pleine voix : black, blanc, beur. Le football réconciliait les communautés. La banlieue pique-niquait dans les jardins de l'Élysée. Les grands-parents de Marianne étaient nés à Alger, à Trifouilly-les-Oies ou à Bamako. Ils s'appelaient Zinédine, Fabien ou Marcel. Hélas ! Les enfants de Marianne ont dilapidé l'héritage comme les fils à papa cassent la Ferrari quand ils ont trop picolé. "Je l'ai trop aimé pour ne point le haïr." Le supporteur est passé de Michel Delpech à Racine et de Marianne à Andromaque.82 % des Français ont une mauvaise opinion de l'équipe de France. Ah bon ? Vous m'étonnez. Les Français ont de la mémoire. Le journal Le Parisien a publié un sondage ce dimanche qui écrit noir sur blanc ce que tout le monde sait : les Bleus sont mal aimés. (Et ils s'en moquent vu les salaires et la bêtise de supporters qui dépensent une partie de leurs salaires en baisse la plupart du temps à venir les regarder ou acheter des fringues à la la gloire de l'Emirat et du Qatar. Affligeant)

Ribéry sans amis

Gaël Sliman, le directeur adjoint de BVA, a interrogé plus de mille Français et il a noté "un rejet plus important que pour n'importe quel homme politique, y compris les Le Pen père et fille". Personne n'a oublié Knysna. La motivation ou l'amour du maillot n'existent pas. Les joueurs sont jugés ni fair-play, ni talentueux, ni sympathiques. BVA a aussi mesuré la cote des personnalités. Franck Ribérydécroche le pompon. Il est le joueur préféré d'une personne sur dix (9 %) ! C'est humiliant. Franck Ribéry est ballondorisable. L'UEFA l'a élu meilleur acteur de la saison 2012-2013. Il a gagné la Ligue des champions avec le Bayern Munich, il est le meilleur attaquant de la période Deschamps, marqueur et passeur. Qu'importe ! Le public rejette sa gouaille de parvenu, ses voitures m'as-tu-vu et ses call-girls de luxe. En 2013, fric et frime sont punis. Ribéry n'a pas la cote. À croire que les sondés écoutent Laurent Gerra sur RTL, qu'ils imaginent sa caricature réaliste quand Gerra présente le numéro un du foot français comme un débile léger, éructant ou bavant, inculte et mal embouché. Ribéry est un cas unique. Il porte le maillot du grand joueur qu'on n'aime pas. Il n'y a pas d'antécédent. Les Français aiment détester.

Amoureux trahis

Hugo Lloris joue le gendre idéal. 39 % des Français interrogés ont plébiscité ce footballeur sans histoire. Choix par défaut. Samir Nasri et Karim Benzema finissent en queue du classement. La rive gauche analysera une radicalisation de l'opinion, comme elle dit. La rive droite rappellera que Zizou était une gloire nationale. Alors, pourquoi tant de haine? Andromaque dit vrai. Nous avons trop aimé les bleus d'hier pour ne pas haïr ceux d'aujourd'hui. Nous sommes des amoureux trahis. Passions tristes. Knysna a cassé le jouet et la sanction n'est pas venue. Il eût fallu un coup de balai. Ne plus revoir les mutins de l'Afrique du Sud. Ils sont revenus après de fausses peines. Ils ont pleuré des larmes de crocodile. Ils ont griffonné des mots d'excuse. Personne n'a jamais cru en leur sincérité et le championnat d'Europe en 2012 a justifié cette défiance.

J'ai le sentiment aujourd'hui que les choses ont évolué. Une prise de conscience a lieu. Interrogé ce dimanche, Samir Nasri a prononcé des mots justes : "Ça passera par des performances, mais aussi le fait de montrer une image un peu plus sympa des footballeurs" et de proposer un manuel de séduction : "Avoir le sourire, échanger." Karim Benzema a enfoncé le clou : "Les gens ne nous connaissent pas forcément. Ils ont juste une image extérieure de ce qu'on renvoie. À nous d'être beaucoup plus positifs, à nous d'avoir le sourire, d'échanger avec eux, et peut-être qu'on réussira à renverser la tendance."

 

Eurêka ? Chat échaudé craint l'eau froide.

Franck Ribéry ne donne pas une bonne image de l'équipe de France, selon un sondage.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

sentinelle 15/10/2013 15:58


tous de sales cons prétentieux, prenant les gosses pour des buses, alors qu'ils attendent des heures pour les aperçevoirent, supliant ces tarés pour un autographe.


C'est bien depuis qu'il y a la majorité de musulmans islamistes qu'ils se prennent pour des dieux. Le foot est devenu le sport de la violence et de la haine. Abolissont le foot, surtout à
l'école.

lucie 14/10/2013 15:28


22 pattes oui, 3 cerveaux, ça  me paraît excessif 

mfhncy 14/10/2013 13:38


Genial....