Des poubelles collectent les données des passants sur leurs portables

Publié le 13 Août 2013

Des poubelles intelligentes ont été installées à Londres au mois de juin. 

Des poubelles "intelligentes" capables de recueillir des données de passants à partir de leurs smartphones provoquent un scandale à Londres, où les autorités ont exigé lundi que cette technologie soit désactivée. La collecte de ces informations "doit cesser immédiatement" jusqu'à ce qu'il y ait un débat public sur le sujet, ont insisté les autorités de la City, quartier financier de Londres. "Nous avons aussi saisi" l'autorité britannique de protection de défense des libertés, ont-elles ajouté.

Equipées d'un système wifi et d'écrans digitaux 

Les poubelles, conçues pour résister à l'explosion d'une bombe, sont équipées d'un système wifi et d'écrans digitaux affichant des publicités ainsi que des informations financières et locales en temps réel, comme les perturbations dans le métro. Cet été, elles ont aussi été testées pour collecter les données des smartphones de passants. En l'espace d'une semaine en juin, elles ont enregistré plus d'un demi-million de téléphones.

Selon son fabricant, la société Renew, ces poubelles "fournissent une vision sans précédent (...) - les points d'entrée et de sortie, le temps passé dans un endroit, les centres d'intérêt" des utilisateurs de smartphones. Cette technologie pourrait, selon Renew, permettre de cibler des campagnes publicitaires en fonction par exemple du temps passé dans les commerces. Le client de tel café pourrait par exemple se voir proposer des publicités d'autres chaînes de boissons chaudes.

La technologie avait seulement été à l'essai en juin

Devant le tollé provoqué par ce dispositif, le patron de Renew, Kaveh Memari, s'est défendu en expliquant que la technologie avait seulement été à l'essai en juin et qu'elle ne permettait que de comptabiliser le nombre de passants, sans obtenir leurs données personnelles. Elle est comparable à la technologie utilisée par les sites internet qui comptent le nombre de visiteurs uniques, sans connaître leur identité, a-t-il expliqué. "Nous ne pouvons pas vraiment suivre les gens, nous ne voyons pas les gens, tout ce que nous voyons est un dispositif", a-t-il déclaré.

"Peu importe ce que peut faire la technologie, a rétorqué un porte-parole de la City of London. Tout ce qui se passe dans les rues doit être fait avec précaution et avec le soutien d'un public informé." Kaveh Memari a insisté sur le fait que l'utilisation éventuelle des informations collectées par ces poubelles devrait se faire en accord avec des groupes de protection des données.

Des poubelles installées à Londres lors des derniers J.O

"Les développements futurs (de ce dispositif) ne dépendront pas seulement de la technologie, mais surtout de la façon dont les gens réagissent vis-à-vis de cette technologie interactive", a-t-il affirmé. Renew, qui a installé ces poubelles très sophistiqués dans la capitale britannique pendant les jeux Olympiques de Londres en 2012, compte vendre ce produit dans d'autres villes comme New York, Dubaï et Rio.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Economie-Finance-Industrie

Commenter cet article

@ 14/08/2013 08:59


La seule Réponse au traçage surveillance est de conchier et compisser l'autorité et s'assurer de la Recevoir en cas de grabuge politico social avec de la belle et bonne chevrotine...Pourquoi
croyez vous donc que les citoyens US tiennent tant à leurs armes et leurs munitions libres d'accès?


parcequ'en Amérique aucun gouvernement ne se risquera à un coup d'Etat et oppression d'une partie de sa population  sans motif "Pénal" certain et clair, sans se trouver avec des foules de
dizaines de millions de coitoyens capables de "Recevoir décemment" la Garde nationale la Police Locale ou fédérale...au cas où celles-ci s'aviseraient de s'opposerr au Peuple souverain.


Ici, depuis Daladier, ce démocrate, les Français doivent attendre les "parachutages" pour se défendre contre l'envahisseur....Jospin, lui, a enlevé les fusils à pômpe aux Français.... tandis que
les Muz ont gardé le Monoipole du Trafic de Kalachnikovs.....

Walker 13/08/2013 22:41


A quand les chiottes intelligents ?

En effet tout a commencé lors des plans Vigipirate soit-disant pour nous protéger des attentats d' islamistes..
Une sourde machination préparée d' avance. Caméra, téléphones cellulaires, cartes bleues, internet, péages autoroutiers, etc... Le traçage est partout.
C' est exactement comme Skynet dans les Terminator !

@ 13/08/2013 17:39


Grâce aux crétins délirants d'Arabie Heureuse, nous voilà enfin dès à présent en Orwell 1984 Big Brother.
Merci aux terroristes arabo-musulmans ( Musulmans: pour tous les Hindi pakistani,les  Malais Philippins et autres belles ethnies intelligentes poseuses de bombes... Même les British, auteurs
de la Magna Carta en 1225 ont mordu à la passion liberticide.....Encore merci