Dette française : le radeau de la Méduse Merkozy

Publié le 15 Novembre 2011

Posté par Willy Legrand 

L’agence de notation financière Standard & Poors a créé la polémique jeudi dernier (10 nov. 2011) lorsqu’elle a dévoilé la probable dégradation de la note de la France, entrainant la gesticulation effarouchée des politiques de l’UMPS au gouvernement. Une annonce qui a eu un effet boomerang planétaire auprès de l’ensemble de la base d’abonnés et de clients de l’agence Standard & Poors. Un impact redoutable qui pointe l’insolvabilité de la France à rembourser ses prêteurs.

Dégradation du AAA … ça fait tout de même tâche à 6 mois de l’élection présidentielle ! Personne ne s’y attendait au gouvernement : stupeur, étonnement, crise à l’Élysée, à Matignon, mais que se passe-t-il ? En bien cela démontre à quel point les politiques au pouvoir depuis 35 ans naviguent à vue. La dégradation de la note française quelle soit invalidée, réécrite, ou encore mise dans un tiroir est bien réelle, elle reflète une l’Etat de la France à un instant T, une France proche du défaut de paiement.


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Economie-Finance-Industrie

Commenter cet article