Deux Lilloises musulmanes témoignent : «Le port du voile devient difficile» -Par Patrick SEGHI

Publié le 28 Janvier 2015

Pour la Voix du Nord

Assia et Samia, parfaitement intégrées, témoignent d’un quotidien désormais sous tension. Le port du voile génère des réactions hostiles… « Beaucoup de sœurs ne sortent plus qu’accompagnées. »

 Ces jeunes femmes intégrées, modernes, font face aujourd’hui aux tensions générées par leur pratique religieuse… photo christophe lefebvre

« Je n’étais pas Charlie avant, je ne suis pas Charlie maintenant. J’ai mon identité propre et ce n’est pas parce que je suis musulmane que je ne réprouve pas totalement le terrorisme. » Assia C. et Samia L, deux Lilloises de 29ans, un bon job, mariées et des enfants, ont du mal à évacuer le malaise.

Leur quotidien a changé depuis les attaques qui ont endeuillé la France. « Ma sœur, tout comme moi, porte le voile. Dans l’ascenseur lorsqu’elle me rend visite, plus personne ne lui dit bonjour, ce qui est une première dans notre résidence », glisse Assia.

Signe des temps, les « retours négatifs, les raccourcis » quittent la sphère privée pour gangrener la professionnelle « On a entendu qu’il y avait trop d’Arabes dans l’entreprise », s’émeut Samia, sidérée par l’équation rapportée : « Arabes = musulmans = terroristes. »

Si la région est relativement épargnée (deux actes lourds à Liévin et Béthune), l’Observatoire de lutte contre l’islamophobie (Des tartuffes qui veulent l'introduction du délit de blasphème. ndlr GB) vient de recenser 128 actes malveillants en France en deux semaines, soit autant que sur toute l’année 2014. (Plus de 2200 actes malveillants contre les chrétiens. Pas un mot. ndlr GB)

Voilà qui n’étonne pas les deux Lilloises. «Il devient dangereux de porter le voile ou la barbe. Beaucoup de nos sœurs ne sortent qu’accompagnées pour se rendre au travail. Céline (une Française convertie) vient de se faire agresser dans le métro… » Assia enchérit : « On a demandé à mon mari de se couper la barbe alors qu’il est coursier… Le fait-on pour les hipsters ? » (Les signes ostentatoires d'une religion n'ont pas grand chose à voir avec les signes d'une mode - http://fr.wikipedia.org/wiki/Hipster )

Deux poids, deux mesures, une focalisation excessive sur une communauté… Voilà ce que dénoncent ces deux jeunes femmes qui trouvent désormais le climat si lourd qu’elles envisagent « de quitter le pays ». « L’Angleterre est un plus bel exemple de tolérance », assurent-elles.(Bon voyage et surtout ne revenez pas, mais là, cela m'étonnerai car les soins en Angleterre ne sont pas gratuits. Profitez-en pour vous retirez des caisses d'allocations. Ndlr GB)

Repli

Déstabilisée, Samia se souvient, scolarisée enfant dans une petite commune, « d’avoir été la seule Maghrébine » dans sa classe. « Il n’y avait aucun problème. Français, Juifs, Arabes, on se côtoyait sans se poser de questions. Les signes religieux étaient si courants qu’on ne les remarquait même plus. Ce n’est pas leur absence qui fait la laïcité », reste-t-elle convaincue. (Là elle manque pas d'air. Qui a voulu imposer les signes ostentatoires?)

Tout se serait dégradé depuis « une quinzaine d’années ». « Les communautés se sont refermées sur elles-mêmes. La crise et la montée de l’individualisme, Internet font que l’on ne se croise plus. Comme on a peur de l’inconnu, on se méfie. » (Qui a voulu des antennes paraboliques pour rester branchés sur Al jeyzira? ) L’analyse a le mérite de la clarté et aurait atteint son point de paroxysme à la suite de l’attentat qui a décimé la rédaction de Charlie Hebdo. « Rien n’excuse ce qui s’est passé et surtout pas l’islam qui respecte tout être vivant. (Elle n'a pas dû lire le coran!) Mais nous ne nous sentons ni concernées ni dans l’obligation de nous justifier… »

La pression quotidienne conduit depuis à un discours de repli. « On focalise sur l’islam pour faire oublier tous les autres problèmes. Avant on était pris pour cible quand on venait d’un quartier difficile, aujourd’hui si l’on est musulman… Et quand on cumule ! »

Si on les interroge sur la perception de leur religion, Assia et Samia renvoient à «l’ignorance et aux a priori ». « La femme a une valeur importante dans l’islam. La laïcité se fait contre notre religion. »

Toutes deux ont 29 ans, un bon job, des enfants… et n’ont aucune « envie d’être Charlie ».

La femme a une valeur dans l'islam ? Elle n'a vraiment pas lu le Coran: sourate 2 verset 223, sourate 4 verset 34. Champs de labour et possibilité de battre sa femme. Quant à sa valeur, c'est très exactement la moitié d'un homme en justice, et elle est mineure à vie dans les 57 pays musulmans. Bref , elles mentent ou sont justement ignorantes

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

aupied 30/01/2015 11:19


Bonjour , non seulement elles vont a l'encontre de la loi , mais en plus elles se foutent du gouvernement , alors vous la police et la gendarmerie au lieu de tournez la tête quand vous voyez des
voilés , FAITES RESPECTES LA LOI , quand a vous les electeurs vous savez maintenant pour  qui voter lors des prochaines elections présidentielles ou non merci

Gaby F. 29/01/2015 14:17


Qu'elles partent vite et qu'elles emmènent le plus de frères et de soeurs avec elles...

aupied 29/01/2015 11:09


Bonjour , la FRANCE interdit le port du voile , que ses bonnes femmes respectent notre pays , elles veulent quittez la FRANCe bon débarras , mais plus d' ALLOC plus de SOINS GRATUIT , plus de
rien du tout , que le gouvernement s'occupe de notre fRANCE A NOUS FRANCAIS , et non pas a ça , la loi contre le port du voile a était voter alors que toutes ces bonnes femmes ( françaises ou non
)respectent cette décision , nous avons encore des droit nous FRANCAIS

marie-plume 28/01/2015 20:05


Et on doit gober pareilles balivernes?Qu'elles mettent en adéquation leurs paroles et leurs actes et ensuite nous leur accorderons crédit, mais ce sera pour dire: ouf, bon débarras!  

Trannod 28/01/2015 13:55


peuvent toujours partir an Afrique du Nord ou en Arabie...elles seront bien traités...mais plus d'Alloc...c'est con

Claude Germain V 28/01/2015 13:43


"Assia et Samia, parfaitement intégrées, témoignent d’un quotidien désormais sous tension. Le port du voile
génère des réactions hostiles… « Beaucoup de sœurs."..............................................................................................IGNOBLE  HYPOCRISIE , COMMENT PEUT 'ON SE DIRE
INTEGRE ALORS QUE L'ON PORTE UN SAC A PATATE SUR LE CORPS ...ET EN PLUS ELLES MENTENT ET ELLES NARGUENT .....ET QU'EST CE QUE CE LANGAGE " des soeurs "????......VOUS ETES DES MENTEUSES ET DES
CINIQUES , VOUS SEREZ INTEGREES LORSQUE VOUS AUREZ ABANDONNE DE-FI-NI-TI-VE-MENT TOUTES FORMES DE VOILES ET AUTRES FOULARDS SUR VOTRE CORPS ET LORSQUE VOUS CIRCULEREZ HABILLES A L'EUROPEENE POUR
TOUJOURS . EN ATTENDANT NE JOUEZ PAS LES MARTYRES CELA NE MARCHE PLUS  .....................