Pascal Hilout a raison, c’est aux musulmans de s’émanciper de l’islam - Par Gérard Brazon

Publié le 9 Février 2012

Par Gérard Brazon pour Riposte laïque      

GérardJe ne vais probablement pas prendre l'habitude de commenter un texte, un article venant de sites musulmans qui sont très souvent contraires à nos us et coutumes et en contradiction avec notre conception de l'égalité des sexes! Mais il me semble, que pour ceux qui ne le savent pas encore, pour certains avocats, certains procureurs, la religion musulmane démontre son système totalitaire en interdisant la libre expression de tout citoyen, en s'impliquant dans le comportement civil qui, sans être illégal, interdit de  fait  toutes possibilités de s'intégrer harmonieusement  dans une société! Quelle qu'elle soit !

Comme nous avons pu le constater et au même titre que le foulard imposé aux femmes en signe d'infériorité, le comportement en société est réglementé au nom de prétendues "preuves" à travers le Coran (ce qui confirme que la notion de preuves est loin d'être la nôtre car personne ne possède la preuve scientifique que le Coran est incréé et fût envoyé par un dieu appelé Allah.) Il y a même la preuve historique que le Coran en tant que livre, n'existait pas à la mort de Mahomet. Pour autant, les "savants" et autres "docteurs" éditent leurs "preuves" et en font des lois ayant des conséquences redoutables pour plus d'un milliard d'êtres humains. Notons que ces titres sont sans doute "la preuve" d'une soif de reconnaissance, limite névrotique dans ce bas monde pour des croyants en poste, qui semblent n'avoir rien lu d'autre que ce qu'ils appellent "des preuves " dans le Coran ou la vie d'un homme décrété prophète. Pour mémoire, rappelons qu'il fût d'abord un gigolo (jeune et pauvre chamelier se mariant avec une vieille dame -à l'époque- qui était propriétaire) puis conquérant impitoyable, esclavagiste et meurtrier durant des années et pédophile vers la fin de sa vie en prenant pour "femme" une enfant de neuf ans. C'est la vie du prophète de l'islam, les haddihs, qui nous le dit et non moi qui l'invente.

On comprend mieux combien il est difficile pour des musulmans nés en France et vivant dans un pays laïc de faire la différence et de tomber dans le piège des intégristes et autres islamistes fondamentalistes qui les accusent de ne pas être de bons musulmans s'ils font la bise pour se saluer ou se serrent la main.  Il ne reste au fond qu'une seule alternative aux musulmans, celle de l'apostasie condamnable par la peine de mort par cette religion! Imaginez le drame personnel de l'apostat et de sa famille ! Tous n'ont pas le degré de conscience ou le courage d'un Pascal Hilout né Mohamed! 

Cette religion voit le diable partout et distille son venin en rendant la vie sur terre infernale dans le sens littéral du terme. "Le diable circule dans l'homme comme le sang dans les veines"! Un homme et une femme et il y a le diable en plus ! Tous les sens sont des péchés en puissance pour cette religion et aboutit finalement à la négation de la vie tout simplement! Là aussi on comprend mieux pourquoi de jeunes hommes et femmes se suicident d'une façon réglementée, pour échapper aux stigmates de cette folie, de cette maladie qui fait des ravages dans les esprits où la raison est condamnée.

Lorsque je dis, comme d'autres, que les musulmans sont les premières victimes de ce système totalitaire qui interdit toutes pensées individuelles, toutes discussions, tous les débats sur le dogme, je ne fais pas de la ségrégation anti musulmane mais simplement, je lutte pour libérer les femmes et les hommes de cette contrainte et pour interdire, avec mes pauvres moyens, que cette idéologie s'étende sur le monde libre!

Lorsque cette idéologie, au nom d'une "religion", au service de croyants se donnant des titres ronflants de "savants" et de "docteurs", cherche à s'imposer par la force et la menace  parce que des "preuves" se trouveraient dans un livre saint incréé, tombés du ciel, propagé par un homme dit le "messager" il y a 1400 ans, il serait temps que les femmes et les hommes libres de cette planète se lèvent.

Lorsque que je dis que la vie de ce prophète est, au regard de notre civilisation gréco-judéo-chrétienne plusieurs fois millénaires, loin de représenter un idéal de justice, d'amour, de paix et de tolérance, je ne commets pas de crime mais j'excerce mon devoir d'alerte et de citoyen.

En effet, il est temps de se lever mesdames et messieurs les politiques, messieurs les représentants de la société civile afin de circonscrire cette idéologie totalitaire avec son système juridique inégalitaire et violent, contraire à notre droit judiciaire et contraire à notre moral républicaine!

Il serait temps, de commencer par libérer les musulmans eux-mêmes, afin qu'ils puissent choisir et s'autoriser à vivre leur vie d'adultes en toute liberté comme le font les millions d'autres croyants, d'autres religions ! C'est cela la laïcité! L'expression de la religion est de l'ordre du privé. Elle ne peut être un moyen d'imposer une dictature de la pensée à travers des obligations de comportement civiles  journalières et des condamnations diverses pouvant êtres violentes physiquement, contraires aux droits des femmes mais aussi des hommes!

Je vous laisse prendre connaissance d'une question qui va vous faire sourire mais dont la réponse va vous faire frémir! Nous sommes en France au 21éme siècle. Le site se nomme Mon Islam. (J'ai fait un simple copié/collé de cet extrait tiré de ce site islamiste).

Dans la rubrique "juridique":

est-il permis Serrer la main aux femmes? Et à qui peut-on serrer la main ?

Réponse: Il est interdit de serrer la main aux femmes car cette pratique constitue une forme de Zinâ le prophète sws a dit :

« Chaque enfant d’Adam (homme et femme) a une part de fornication dans laquelle il doit nécessairement tomber : les yeux dont le péché est le regard (vers ce qui est interdit), les oreilles dont le péché est l’écoute, la langue dont le péché est la parole, la main dont le péché est de toucher, le pied dont le péché est de marcher, le cœur qui est tenté par les passions et espère, et tout cela est confirmé ou infirmé par le sexe (c'est-à-dire le passage à l’acte ou non). » (Les cinq sens sont donc maudits par définition? Ndlr Gérard Brazon)

(Al-Bukhari, Muslim)… Shaikh Al-Albani cite en commentant ce hadith le grand poète égyptien Shawqi qui dit après ce hadith : « Un regard, puis un sourire, puis un salam, puis une parole, puis un rendez-vous, puis une rencontre »… (Un poète qui me semble t'il n'à rien compris à la poésie! mais il est vrai que nous sommes en islam Ndlr Gérard Brazon)

dans un autre Hadith « Le diable circule dans l’homme comme le sang dans les veines » et « Il n’y a pas un homme et une femme qui restent seuls sans que le troisième ne soit le diable ». Sont-ils meilleurs que les compagnons qui ont interrogé le prophète (salallahu’ alayhi wasalam) sur le simple regard et qui a répondu « détourne ton regard » (Muslim). (La vie de Mahomet comme preuve! Comprenez l'énorme difficulté pour un musulman de s'absoudre de la parole et du créateur de sa religion? En cela, il n' y a qu'une seule réponse, l'apostasie! Quitter cette religion comme le font beaucoup de musulmans, la peur aux ventres, celle de mourir puisque cette religion condamne à mort tous les apostats. Ndlr Gérard Brazon

Question : « Il est devenu très commun parmi nous, de nos jours, quand un homme part en voyage et revient ensuite, un groupe de femmes de son "entourage" vient, le salue et l’embrasse, de même pendant les jours de fête, comme ’Id-ul-Fitr et ‘Id-ul-Adha. Cela est-il permis ? »

Réponse : Il est bien connu d’après des preuves du Quran et de la Sunna, [1] qu’une femme ne doit pas serrer la main ou embrasser un homme qui n’est pas un mahram pour elle, que ce soit à l’occasion d’une célébration ou au retour d’un voyage ou pour toute autre raison. Ceci parce que la femme est awra (c’est-à-dire elle doit être couverte) et une fitna (c’est-à-dire une source de tentation). Donc elle ne doit pas toucher un homme qui n’est pas considéré comme un mahram pour elle [2], qu’il soit son cousin ou quelqu’un éloigné d’elle. Et elle ne doit pas l’embrasser ou il ne doit pas l’embrasser. Nous ne connaissons pas de différence d’avis parmi les savants quant à la prohibition et le rejet de cette question. Ceci parce que c’est parmi les choses qui causent la fitna (tentations et épreuves) et c’est un des moyens qui mènent à ce qu’Allah a interdit des actes obscènes et impudiques et des coutumes qui s’opposent à la Législation Divine. Il n’est pas permis aux musulmans de rester sur ces coutumes et de leur rester attaché. Plutôt ils doivent les abandonner et les combattre. Et ils doivent remercier Allah de les avoir bénis de la connaissance de Ses Lois et de leur avoir permis d’abandonner ce qui L’irrite. Allah a envoyé les messagers – à la tête desquels était notre prophète Muhammad - pour appeler les gens à Allah seul dans l’adoration, obéir à Ses commandements et abandonner ce qu’Il a interdit et combattre les mauvaises pratiques (des anciens). Donc il est obligatoire d’abandonner une telle pratique (la poignée de main). Et il est suffisant de saluer par la voix, sans toucher ou embrasser. Et nous est suffisant ce qu’Allah a légiféré et a nous permis sur ce qu’Il a interdit et rejeté.

**************

Lire la suite pour ceux qui le souhaite ICI

Cet extrait nous montre ô combien, ce sont deux mondes, deux visions de l'humanité qui s'affrontent. Celui d'une humanité qui se considère par essence impure et doit se flageller en permanence, s'interdire toutes évolutions contraires au dogme de l'islam et celui qui a fait le choix de la liberté et de l'épanouissement par sa prise de conscience et de sa responsabilité!

Dans notre pays et civilisation, l'homme, la femme sont nés libre et égaux en droits. La liberté va de pair avec la responsabilité.

Dans l'islam l'homme est coupable, la femme est son démon tentateur. Son but ultime est de connaître la paix au plus vite et donc de mourir pour rejoindre au plus vite le paradis d'Allah!

Nous sommes véritablement sur deux mondes opposés, deux cultures, deux civilisations! Pour ma part, je préfère ma civilisation des lumières et des libertés même si elle est imparfaite et je l'admets très facilement! Mais entre l'espoir et le gouffre, il n'y a pas d'hésitation!

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

sitbon 09/02/2012 11:52


independamment de toute polemique, j'aimerais que l'on me definisse 2 mots:


Civilisation et culture.


arretons de crier au loup dés que l'on dit n'impote quoi


moi j'ai été regarder sur differnts dictionnaires et cela m'a reconforté de savoir que je ne me trompais pas


merci de votre reponse