Deux visions sur l’islam : Christopher Caldwel et le bien pensant Malek Chebel - Par Gérard Brazon

Publié le 10 Octobre 2011

par Gérard Brazon de Riposte Laïque

 

Cette semaine, l’hebdomadaire Valeurs Actuelles édite des extraits d’un livre  "Une révolution sous nos yeux"  écrit par un américain Christopher Caldwell. Ce livre sera pour l’immense majorité des Français une découverte.

Pour la plupart des journalistes, certainement pas !  Hormis ceux qui ont la tête dans le sable en permanence effrayés au moindre coup de vent.

Pour ceux qui se revendiquent de la résistance à l’islamisation, pas du tout ! On pourrait même dire qu’il est gentil ce brave Christopher.

Au fond que cherche-t-il à dire et à qui surtout ?

Pour ceux qui luttent depuis des années contre cette islamisation rampante commise avec, hélas,  la complicité objective de femmes et d’hommes politiques Français, cette forme de reconnaissance ne peut être qu’une preuve de plus que notre combat commence à payer.

Pour les politiques islamophiles c’est du gravillon dans les chaussures car un livre sur l’état de l’Europe et singulièrement sur la France face à l’islam vampire appellera forcément de la publicité et des moyens pour le faire connaître. Cela dit, les politiciens ont toujours  les moyens d’étouffer un livre qui pourrait les déranger. Comme il est désormais facile de refuser de publier un livre non conforme aux standards du politiquement correct !

Pour l’immense majorité des français qui peut-être le liront pour peu qu’il y ait un peu de publicité faîte dans les médias (ce qui serait étonnant en France), la découverte sera certaine !

Oui l’islam s’impose partout, exige souvent,  refuse nos modes de vie, créé une société parallèle, des tribunaux parallèles et impose à ses adeptes, des pratiques et des exigences religieuses souvent contraire à nos lois à commencer par le rejet de l’égalité des sexes.

Rien que pour cela, et pour que des français en prennent conscience, il est bon que ce livre paraisse et soit lu par le maximum de personnes! Comme il est bon que tous les livres qui décrivent la réalité de l’islam soient lus par les Français, puisque les politiques restent béats si ce n’est impuissants devant cette religion totalitaire et mortifère !

Qu’en dit Valeurs Actuelles dans sa présentation : C’est un livre abrupt. Brutal même. Dans le style direct que les Américains affectionnent, sans les périphrases du politiquement correct, il nous décrit une Europe en voie d’être remodelée par l’immigration mu­sulmane. Son auteur, Christopher Cald­well, n’est ni un idéologue ni un militant politique mais un journaliste américain de 49 ans au cursus des plus classiques, diplômé de Harvard, collaborateur du Weekly Standard et éditorialiste au Financial Times.

Spécialiste de l’Europe, Caldwell avait publié son livre aux États-Unis en 2009, sous le titre Re­flections on the Revo­lution in Europe. Sa traduction française paraît cette se­maine  « Les Français, et les Euro­péens en général, doivent lire ce livre car c’est d’eux qu’il est question et jamais on ne leur a parlé comme le fait Christopher Cald­well », estime dans sa préface la démographe Michèle Tribalat ».(fin de citation)

C’est peu de dire que l’ouvrage ne laisse pas indifférent. Car l’auteur explique, sur 550 pages, que les populations mu­sulmanes sont en train de redessiner l’avenir du vieux continent. A-t-il rai­son ? Tout exercice de prospective peut être contesté puisqu’il décrit ce qui n’est pas encore advenu.

Dans ce livre on peut lire des vérités que nul journaliste français n’ose émettre à défaut d’affirmer. En voici quelques-unes :

« En un demi-siècle, l’islam a imposé d’adapter les coutumes, idées ou institutions européennes. »

« C’est pathétique de voir des occidentaux attendre  que l’islam se « modernise ». Ils commettent là une erreur fondamentale. »

« C’est avec l’islam que l’Europe a un problème et non avec l’usage de certains moyens mis en place pour le traiter. »

« Il est sûr que l’Europe sortira changée de sa confrontation avec l’islam. Il est bien moins sûr que ce dernier (l’islam) se révèle assimilable. Pour l’heure, l’islam est en meilleure position pour l’emporter à la fois démographiquement, c’est une évidence, et philosophiquement, même si cet avantage est moins net. »

Le reste est à l’avenant et annonce une certaine abdication de nos lois républicaines face à la charia. Certes, c’est une opinion américaine mais nous qui vivons les progrès de ce virus religieux, nous qui  l’observons, nous ne pouvons qu’être satisfaits de cette opinion qui ne fait que nous conforter dans le refus de succomber à cette horreur religieuse totalitaire. Si ce livre pouvait ouvrir d’autres yeux et élargir la prise de conscience, il est le bienvenu.

En réponse, dans cet hebdomadaire, nous avons la réplique  de Malek Chebel ? Bien entendu, il parle de la faiblesse du livre, d’écume des choses, de méconnaissance. Il est dans son rôle de bon musulman rassurant. La taqqya en avant (l’art de la dissimulation et du mensonge en faveur de l’islam).

Son argumentation s’adresse à des béotiens en la matière. En réponse aux sourates contraires à nos lois républicaines, aux valeurs européennes, il a le toupet d’affirmer que « certains versets du Coran étaient valables au VIIème siècle mais ne le sont plus maintenant : tous ceux liés aux relations entre les personnes sont contextuables. Monsieur Malek Chebel décide, de lui-même, de réformer le Coran. Ce livre « saint » descendu en direct du ciel, écrit par Allah lui-même et donc incréé de facto sans qu’il soit possible de le modifier selon les « docteurs de l’islam » eux-mêmes, Monsieur Chebel nous berce, tente de nous rassurer. Toutes personnes un peu connaisseur de l’islam, de ces interdits sait bien que ce discours est faux. Dans le domaine de la croyance islamique, dire que certaines sourates du Coran ne sont plus d’actualité relèvent du mensonge pur et simple et pourrait lui valoir une fatwa pour cette outrecuidance religieuse, ce dogme islamique!

Il poursuit ce qui est pour nous une évidence : Si on n’interprète pas correctement  le Coran, on va à la catastrophe : il faudrait tuer les juifs, les chrétiens, enfermer les femmes chez elles, alors que tous ces versets sont liés aux conditions historiques dans lesquels ils ont été énoncés : guerres inter-tribales, misogynie coutumière, etc.

Là aussi il ment ! Il sait bien que des sourates existent appelant à tuer les « associateurs, les infidèles, les mécréants et les juifs et que ces sourates sont dans la Coran lui-même, immuable et donc ayant force de loi pour tous musulmans fanatisés aujourd’hui ou qui le sera demain sous la pression de imams dans les mosquées que nous construisons à grand frais dans nos bonnes villes de France.

Il sait très bien que ce n’étaient pas que des guerres tribales mais des pillages, des razzias, des meurtres de tribus juives à la chaîne, des décapitations commis par son prophète lui-même. Il sait que ces versets ne peuvent être modifiés et que la vie du prophète lui-même est un exemple pour tous les musulmans. C’est même l’un des socles les plus importants de cette religion totalitaire. Les Hadiths, (La vie du prophète) !

Il nous annonce un islam des lumières, amusant ! Un islam moderne et sécularisé. Mais il ne nous explique pas pourquoi cet islam verrait le jour en Europe et particulièrement en France. Alors que dans aucun des 57 pays musulmans, cet « islam éclairé, moderne et séculier » n’a vu le début d’une ombre d’un commencement de réalisation.

Monsieur Malek Chebel ment ! Consciemment ou non ! Il prend sans doute ses rêves pour des réalités au mieux ! Je crois surtout qu’il fait partie de ces intellectuels français musulmans qui intoxiquent les esprits des français en faisant croire que l’islam est compatible avec nos lois.

Pour ma part, je pense que cet islam n’est pas compatible, que les lois de la Charia sont plus importantes que les lois de la république, que la notion de  Nation ne parle pas aux musulmans qui ne reconnaissent que l’Oumma, la communauté musulmane.

Christopher Caldwell alerte à travers son livre « Une révolution sous nos yeux. » tous les français, tous les européens qui pensent que l’islam ne présente aucun danger. L’islam est le danger de nos jours, l’islam est un danger pour nos libertés civiques. Il faut que les yeux s’ouvrent afin que nous évitions ce qu’il nous annonce finalement : une Europe islamisée ou les femmes ne seront plus que des êtres inférieurs, mineurs à vie. Où l’homme libre, l’individu pensant par lui-même, ne sera plus qu’un souvenir maudit par les nouveaux occupants et réduit à faire ses cinq prières obligatoires et à vivre dans la peur d’Allah ! Non  la France ne peut pas finir de cette manière, en esclavage !

Gérard Brazon

http://puteaux-libre.over-blog.com

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Mascara83 10/10/2011 23:24



Si Tous ces intégristes et gauchos,  pondent des livres à tour de bras,il y a une inquiétude grandissante de leur part...du fait, qu' ils savent que les véritables "GAULOIS" connaissent leur
histoire sur le bout des doigts!!  ils savent également, que très peu de Français ont le temps de lire d'une part, et que, d'autre part, ils ont un cerveau qui a,et, mémorise leur "enfumage,
dictature, paranoïa,etc,etc...". Il est donc inutile d'en rajouter avec nos journalistes bobogochos sur toutes nos antennes avec l'aval de l'UMPS, car avec les blogs, nous faisons bcp d'économies
en choisissant nos articles et mettons en veille, ceux qui nous sont imposés par tts les chaînes TV qu'une fois de plus les bonnes poires de Français paient!!!



Epicure 10/10/2011 21:39



Les naïfs croyaient que 1922-1933 ne se reproduiraient pas!


On ne peut qu'attendre une nouvelle incarnation de la paranoïa à Chaque génération...


Vous y êtes... et je n'en serai pas....