Dictature Islamiste: Après les chiens d’Angleterre, au tour des chiens d'Espagne

Publié le 16 Mars 2011

            Aprés les chiens d'aveugles que des musulmans souhaitent interdire en Angleterre (lire ICI sur mon blog) c'est en Espagne que la peste islamiste, cette nouvelle idéologie de la dictature religieuse qui commence à vraiment s'imposer au détriment de nos habitudes, nos coutumes et notre amour des annimaux de compagnie.

Gérard Brazon

 

Au Califat d’Espagne, l’islam interdit les chiens dans les bus

-

Michel Garroté de Drzz-info

-

Deux organisations musulmanes basées à Lérida (Espagne) demandent au Conseil municipal d’adopter une loi pour interdire la présence de chiens dans les bus et autres endroits fréquentés principalement par des musulmans.

-

Les chiens seraient considérés comme ‘impurs’ par l’islam, racontent les deux organisations. Selon elles, la ville espagnole de Lérida devrait réglementer la présence des chiens sur la voie publique et dans certaines installations municipales afin de ‘ne pas offenser les musulmans’.

-

La présence ‘d’animaux impurs’ à leurs côtés, allèguent ces deux associations musulmanes, constituerait, selon elles, une atteinte à la liberté religieuse et au droit des musulmans de vivre conformément aux préceptes coraniques. La communauté musulmane de Lérida annonce une prochaine réunion de ses membres avec des représentants de la municipalité.

-

Les deux associations musulmanes racontent qu’une revendication - comme celle qu’elles proposent - aurait déjà été acceptée dans certaines villes européennes où la présence des chiens dans les autobus publics serait interdite (pour des raisons coraniques ou pour des raisons crottiques ?).

-

À la question de savoir si elles feraient une exception pour les chiens des aveugles, leur réponse est non, car, selon ces associations musulmanes, ‘un chien, c’est un chien’. Les aveugles, eux non plus, ne peuvent donc pas monter dans un bus, selon les préceptes coraniques, à moins de laisser leur chien sur trottoir, évidemment.

-

Ah ! Au fait, et nous, les ‘chiens d’infidèles’, pourrons-nous monter dans les bus de la ville espagnole de Lérida lors de nos vacances ou devrons nous traverser la ville à pied avec les autres chiens ?

-

Correspondance de Michel Garroté à Tel Aviv où les chiens (les chats et les enfants aussi) font ce qu’ils veulent.

-

http://www.alertadigital.com/2011/01/13/el-ayuntamiento-socialista-de-lerida-podria-prohibir-los-perros-en-los-autobuses-para-no-ofender-a-los-musulmanes/

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article

Bachra 16/03/2011 21:37



Quand on ne peut pas supporter les chiens sous prétexte qu'ils sont "impurs", on ne vient pas s'établir dans les pays européens où on les considère comme des amis à 4 pattes et où ils sont
extêmement nombreux ! Il y a suffisamment de pays musulmans où les fous d'Allah peuvent aller s'installer pour pratiquer leur religion et observer scrupuleusement la charia (sans faire ch... tout
le monde !)...


Après l'Angleterre, l'Espagne : à quand le tour de la France ? Bientôt, je pense, et je fais le pari qu'encore une fois la classe politique satisfera cette demande, quitte à mécontenter tous les
"sous-chiens" propriétaires de canidés !  Je vois bien, par exemple, la Brochen interdire les chiens dans certaines rues lilloises pour complaire à ses chers musulmans ! 



Nancy VERDIER 16/03/2011 14:04


Et les chiens qui recherchent des hommes dans les décombres des tremblements de terre, ou lors des avalanches ? Ou ces chiens qui sur des échantillons détectent par leur odorat les maladies du
cancer? Ces chiens que nous aimons et qui font partie de notre existence depuis des millénaires...C'est quand même pas une religion issue du désert et du cerveau d'un malade, une religion qui a été
crée de toutes pièces en opposition et lutte contre le christianisme et le judaïsme - qui va nous dire comment faire..!!! Que pense 30 millions d'Amis de ces diktats ?? Heureusement que les
Asiatiques (Japonais) et progressivement les Chinois se sont mis à aimer nos tendres compagnons. Je trouve même que pour leur faire la "Nique" à ces odieux prétentieux de religieux "CoraNiques",
nous devrions posséder chez nous des mini- porcs - cochons et nous balader avec dans la rue. Peut-être que l'on se ferait arrêter par la police Ô combien tolérante de Bertrand Delanoë ???


Jean Valette (Johanny) 16/03/2011 12:17



J'ai eu cinq chiens, ils étaient plus tolérants qu'eux !... Et pourtant !!!!......  :-(



Gérard Brazon 16/03/2011 13:59



Il est vrai que je préfère le plus souvent mon chien comme disait Janet au sujet des hommes!