Diffamation envers le Bloc identitaire : le site musulman Oumma.com mis en examen

Publié le 8 Décembre 2014

 

Lors des élections municipales je fus mis gravement en cause dans des sites islamistes sans que je puisse émettre un droit de réponse.

Inutile de déposer plainte. Hormis les lecteurs et ceux de la mouvance de la Résistance à l'islamisation, point de soutien. C'était normal de tout faire pour dégommer un site anti islamique en allant même jusqu'à écrire à Marine Le Pen pour demander mon exclusion et l'impossibilité de me présenter aux élections. 

http://www.al-kanz.org/2014/03/03/gerard-brazon/

http://ripostelaique.com/askolovitch-relaie-les-attaques-dun-site-islamiste-contre-gerard-brazon.html

Quelque chose change dans la perception de notre militantisme anti islamisation en France. Ce changement se fait jour également dans le système judiciaire. Il est temps enfin que les Français ouvrent les yeux et réalisent le danger de cette islamisation douce qui va jusqu'à modifier nos lois pour les conformer à la charia comme pour l'adoption d'enfants issus du maghreb (Kafala) ou le mariage entre des français et des musulmans (certificat de coutume). 

Nous le voyons aujourd'hui dans les assauts répétés contre nos us et coutumes et l'interdiction de nos crèches qui déplaisent aux laïcard gauchistes.

Gérard Brazon


Diffamation envers le Bloc identitaire : le site musulman Oumma.com mis en examen

 

C'est officiel : le directeur de publication du site musulman Oumma.com devra répondre des propos tenus à l'encontre du Bloc Identitaire devant les tribunaux.

Ce site très influent qui propose un "point de vue musulman sur l'actualité" avait mis en cause le Bloc identitaire dans une grotesque affaire de tag ("fuck islam") jugée à Orléans. Pire, Oumma.com avait poussé l'amalgame jusqu'à choisir - pour illustrer son article - la photo d'une vitrine de boucherie halal recouverte d'inscriptions racistes. Photo n'ayant aucun rapport avec l'affaire, et encore moins avec le Bloc Identitaire. C'est au titre de tous ces amalgames que le directeur de publication du site Oumma.com vient donc d'être mis en examen suite à la plainte pour diffamation déposée par nos avocats.

Après la condamnation de Bernard-Henry Lévy (qui avait osé qualifier le Bloc identitaire de "groupuscule néo-nazi") et la mise en examen d'Harlem Désir et du député PS Yann Galut, ce sont donc désormais ceux qui font du prosélytisme musulman en France qui apprendront que les identitaires ne doivent pas servir de défouloir à leurs névroses.

En première ligne dans la lutte contre l'islamisation de la France, le Bloc identitaire mène un combat politique loin des provocations stériles, du folklore ou des nostalgies malsaines. C'est pour cela que nous trainerons systématiquement devant les tribunaux ceux qui pratiquent l'amalgame et l'insulte plutôt que le débat et la confrontation des idées.

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

bernard gaudin 08/12/2014 15:18


Cher Gérard,


Il y a longtemps que je consulte et apprécie vos "papiers" sur R.L


SVP ,au sujet de la Bulgare de l'Unesco (I.Bokova ) veuillez ne pas confondre Caucase avec Balkans...ça n'a en soi par grande importance mais ça fait plus sérieux !


Cordialement


Bernard

Aaron 08/12/2014 15:01


Ce n'est qu'un début....et  content d'apprendre  que le pseudo philosophe a eu les honnneurs d'un tribunal.....