Diffamation : Zemmour gagne contre Ardison

Publié le 22 Septembre 2012

Le Point - Par Emmanuel Berretta

Thierry Ardisson attaquait Éric Zemmour pour diffamation. Le polémiste est relaxé par la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris.

Éric Zemmour.

Éric Zemmour. © Alain Jocard / AFP

Éric Zemmour, attaqué en diffamation par Thierry Ardisson, a obtenu vendredi la relaxe de la part de la 17e chambre correctionnelle à Paris. Les juges du siège ont suivi les réquisitions du parquet qui avait plaidé en ce sens, lors de l'audience fin juin, estimant queThierry Ardisson confondait "susceptibilité et diffamation". L'animateur de Canal+ compte faire appel.

Le contentieux entre les deux hommes remonte au fameux "dérapage" sur les "Noirs et les Arabes" dans l'émission Salut les Terriens !  (Canal+) du 6 mars 2010. Après cette émission qui avait fait scandale, Zemmour avait accusé l'animateur d'avoir arrangé après coup l'émission pour faire monter la mayonnaise. Ardisson et son producteur, Stéphane Simon, ont démontré qu'il n'en était rien,constat d'huissier à l'appui. Postérieurement à l'émission, le polémiste avait chargé Ardisson dans une lettre rendue publique.

Zemmour y dénonçait "la mise en scène toute de gouaille cynique d'un Ardisson sur Canal+, qui prévient d'avance par un panneau, comme dans les dessins animés de Tex Avery : Attention, Zemmour dérape, et qui mime un effarement scandalisé d'autant plus surjoué qu'il est enregistré et inséré a posteriori". C'est cette dernière partie de la phrase qui a été précisément attaquée par Thierry Ardisson. Selon le journaliste du Figaro, Ardisson aurait, au contraire, pendant l'émission, pris "un air patelin, pour (lui) glisser à l'oreille" : "Tu as un rôle très important dans la société, [celui] de dire les vérités qui dérangent... Ne t'inquiète pas, je te protégerai au montage."

Dans son jugement, dont Le Point a pris connaissance, le tribunal relève que l'inexactitude des allégations d'Éric Zemmour quant au montage n'implique pas que le propos est diffamatoire compte tenu de "la nature de l'émission" Salut les Terriens !. Celle-ci n'est pas en direct et l'habillage, comme le commentaire "Zemmour dérape", fait qu'aucun téléspectateur, même non averti, ne peut ignorer que, après le débat, l'enregistrement a subi des modifications pour donner à l'émission son "format" définitif. Dans ces conditions, estime le tribunal, "prétendre qu'une scène a été ajoutée n'a ni pour objet ni pour effet de jeter l'opprobre sur l'auteur de l'ajout, puisque les modifications faites lors du montage relèvent du procédé normalement employé et même si apparent qu'il doit être considéré comme revendiqué".

Me Olivier Pardo, l'avocat de Zemmour, se réjouit de cette victoire pour son client. Une tentative de transaction à l'amiable engagée par les deux parties avait échoué.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

S. Dekerle 22/09/2012 20:49


Profitons-en pour rendre hommage au courage d'Eric Zemmour qui ne se laisse pas impressionner et ne se démonte pas face à la dictature de la bien-pensance qui tente tout pour l'envoyer au "goulag
du poltiquement correct".

Claude Germain V 22/09/2012 20:37


Un juge honnete ? pour une fois rien a redire ..C'est bien ,ce n'est que JUSTICE .