Douze blogueuses - journalistes du monde arabe rencontrent la ministre française Yamina Benguigui.

Publié le 6 Juin 2012

Constat français de "Printemps arabes" qui se terminent en "glaciations" islamiques pour les femmes.

Gérard Brazon

Afrik.com

Ce sont plutôt timides et pour beaucoup voilées que des militantes du net se sont présentées à Yamina Benguigui, ministre déléguée à la Francophonie et aux Français de l’étranger, lors d’un petit déjeuner organisé par le ministère des Affaires étrangères à Paris, ce lundi 4 juin. Au centre de la rencontre, la place de la femme dans les sociétés arabes et leur participation aux récentes révolutions.

Un petit déjeuner politique.

La réalisatrice de documentaires et de films Yamina Benguigui a un leitmotiv dans sa vie professionnelle : la défense des droits des femmes dans le monde arabe. Elle-même d’origine algérienne, son histoire l’a menée à être aujourd’hui la ministre d’un gouvernement socialiste français. Une façon peut-être de défendre la cause des femmes sur le terrain : « Aujourd’hui une société arabe ne pourra pas grandir si elle n’a pas ses femmes à ses côtés dans l’émancipation du pays. A travers ce ministère je voudrais apporter ma petite pierre à l’édifice. »

Recevoir des blogueuses militantes en visite à Paris comme Nazeeha Saeed, battue durant un interrogatoire au Bahreïn, l’Egyptienne Samira Ibrahim qui a été contrainte par la police de faire un « test de virginité » suite aux manifestations de mars 2011 ou encore le Tunisienne Hajer Ben Cheikh Ahmed-Dellagi qui vient de démissionner de la commission d’enquête sur les violences commises pendant la Révolution, n’a donc rien de contradictoire au vu de l’histoire de Yamina Benguigui. Bien sûr, les capacités d’action de son ministère semblent limitées à des collaborations avec des ONGs implantées sur place dans les pays arabes mais elle en a fait un cheval de bataille : « Il faut que nous aussi on fasse notre travail, comme les ONGs, la Ligue des Droits de l’Homme par exemple, on doit regarder la place de ces femmes qui ont été humiliées, abîmées, frappées et qui sont aujourd’hui représentées par ces blogueuses. »

Elle ajoute cette fois sans hésitation : « C’est important pour moi de rencontrer ces blogueuses journalistes du monde arabe car aujourd’hui les femmes du monde arabe, depuis les Révolutions du Printemps, sont dans une situation dramatique. Elles ont subi des violences morales, physiques, que ce soit au Bahreïn, au Yemen, en Egypte ou en Tunisie. C’est une vraie entorse aux droits de l’Homme. Ces blogueuses étaient ravies de me rencontrer car elles savaient que j’avais beaucoup travaillé sur ces questions là dans mes films. Femmes d’islam par exemple (...). Quel que soit le pays, quel que soient leurs divergences, leurs croyances, il y a quelque chose qui revient, c’est que les partis islamistes sont maintenant pratiquement partout et ils ont un objectif commun : faire régresser le peu de droits que les femmes avaient. »

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Marie-claire Muller 06/06/2012 14:50


 Il y a même 4 foulardés! Qu'est ce qu'elles attendent de nous?,les trois quart sont volontairement soumises "ou lâches" surtout chez nous? puisqu'elles sont volontaires pour porter leur
prison; les faits parlent d'eux mêmes, tous les jours dans toute l'Europe et derniérement en Belgique!elles servent d'étendard pour l'islam!!Bien sûr les idiots utiles qui nous servent d'élus
vont avoir l'occasion unique de montrer leur solidarité envers la diversité au détriment de ceux qui bossent pour subventionner "leurs bonnes oeuvres"!!!jusqu'à quand???


Droite ou gauche à toi e choisir

Quand un mec de droite n'aime pas les armes,il n'en achète pas
Quand un mec de gauche n'aime pas les armes, il veut les interdire
Quand un mec de droite est végétarien,il ne mange pas de viande
Quand un mec de gauche est végétarien,il veut faire campagne  contre les produits à base de protéines animales
Quand un mec de droite est homo il vit sa vie tranquillement
Quand un mec de gauche est homo il fait chier tout le monde pour qu'on le respecte
Quand un mec de droite a loupé un job, il réfléchit au moyen de sortir  de cette situation  et rebondit
Quand un mec de gauche a loupé un job, il porte plainte pour discrimination
Quand un mec de droite n'aime pas un débat télévisé, il éteint la TV ou zappe
Quand un mec de gauche n'aime pas un débat télévisé il veut poursuivre en justice les cons qui disent des conneries,le cas échéant une petite plainte pour diffamation sera bienvenue
Quand un mec de droite est non croyant, il ne va pas à l'église ni à la synagogue
Quand un mec de gauche est non croyant, il veut qu'aucune allusion à Dieu ni à la religion ne soit faite dans la sphère publique,sauf pour l'islam
Quand un mec de droite a besoin de soins,il va voir son médecin ;puis achète des médicaments
Quand un mec de gauche a besoin de soins il fait appel à la solidarité nationale
Quand l'économie va mal,le mec de droite se dit qu'il faut se retrousser les manches et bosser plus
Quand l'économie va mal le mec de gauche se dit que ces sales patrons s'en mettent plein les fouilles et ponctionnent le Pays, et que les employés sont des victimes
                                                       
TEST ULTIME
Quand un mec de droite a lu ce test il le fait suivre
quand un mec de gauche a lu ce test il ne le transfère surtout pas.





L'En Saignant 06/06/2012 14:47


Alors que HOLLANDE et sa "Bande" se mouillent ouvertement dans cet esprit et vers ce but de manière à ce que nous croyions un peu à ses bonnes intentions dans ce domaine de la libération de la
femme arabe plutôt que de remettre la construction des mosquées aux Maires, soumis localement à toutes les pressions et, il en est certaines qui dépassent la raison habituellement admise dans les
démocraties Judéo-Chrétiennes.

lasserre 06/06/2012 12:51


Conclusion? elle fait quoi maintenant qu'elle est ministre  ,elle continue à observer  ou elle agit...? il  me semble connaitre la réponse.