Drapeaux étrangers à la Bastille: la gauche bobo persiste et signe sur Rue 89!

Publié le 9 Mai 2012

Un exemplaire de discours tout droit sorti de la gauche bobo sévissant sur Rue 89, qui nous explique que les drapeaux étrangers ne sont pas si choquants que ça et ne sont que l'expression d'une diversité du peuple de France! Ce nouveau peuple donc, à la double nationalité. Ils furent ces braves jeunes hommes, bousculés par les méchants de la droite xénophobe. 

Bien entendu, les réactions outragées devant les drapeaux n'ont pas manqué. Elles étaient naturelles et venaient également de la gauche. Mais il semble que pour ce journaliste Pierre Haski,  c'était parfaitement naturel. Parfaitement normal mais uniquement en France car on n'imagine pas les rues d'Algérie se parer de drapeaux français lors d'élections nationales. De même pour le Maroc ou la Tunisie.

Pour ce bobo journaliste tout est relatif n'est-ce pas. Le drapeau français? La Nation? Une élection présidentielle, la plus importante qui soit dans notre pays? Qu'est-ce que c'est?

Après tout, pourquoi pas un 14 juillet avec les drapeaux des anciennes colonies! Pourquoi pas un discours sur l'apport du Maghreb dans la prise de la Bastille.

Dire que ces "journalistes" vont avoir les mains libres et pouvoir continuer à polluer les esprits....!!!

Gérard Brazon

*****

Rue 89


Place de la Bastille, le soir du 6 mai 2012 (Audrey Cerdan/Rue89)

C’est parti. La première polémique du nouveau quinquennat même pas commencé ressemble fort à celles de la fin de celui qui s’achève : des drapeaux étrangers présents à la fête de la Bastille dimanche soir, de quoi faire s’étrangler Nadine Morano !

« Voilà la France qu’on va nous construire avec le droit de vote des étrangers », s’est exclamée la ministre (plus pour longtemps) de l’Apprentissage au micro d’Europe 1 ce lundi. Une antienne répétée dans de nombreux commentaires critiques sur Rue89 en ce lendemain électoral.

L’image était en effet étonnante à première vue : dès le parfum de la victoire socialiste répandu en fin d’après-midi, des groupes de jeunes ont convergé vers la place de la Bastille, à Paris, porteurs de bannières diverses.

Les uns avaient leurs drapeaux de la campagne, rouges pour le PCF ou le Front de Gauche, blanc pour le PS, bleu blanc rouge pour certains, et algériens, tunisiens ou même syriens pour d’autres.

Ces drapeaux n’étaient pas contre la France

Choquant ? Les avis diffèrent, mais pour ma part, pour m’être baladé à Bastille une partie de la soirée, j’ai trouvé cela bon enfant. Ces jeunes des quartiers venaient célébrer un moment fort de la vie républicaine en affichant leur double identité :

  • celle de citoyen français, passablement malmenée ces dernières années, comme l’a montré la sale campagne électorale de l’UMP pour draguer sur les terres du FN ;
  • celle de leur pays d’origine ou plutôt celle de leur famille car la plupart sont nés en France, refuge identitaire face à la marginalisation économique et sociale, face à la stigmatisation culturelle et politique.

Ces drapeaux algériens n’étaient pas agités contre la France, mais au contraire pour une France qui leur promet aujourd’hui de rétablir le pacte républicain entre tous les citoyens, comme l’a exprimé François Hollande dans son discours à la foule place de la Bastille, au milieu de la nuit. (lire la suite si vous le pouvez ICI)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

mika 09/05/2012 11:13


« Moa Monsieur, je veux le bonheur de ma fille et grâce à Moa elle sera heureuse malgré elle car c’est MOA qui vais lui choisir son mari… » C’est un discours qui date mais auquel
certains parents n’ont pas renoncé et c’est à partir des mêmes bons sentiments  que nos élites (qui veulent notre bonheur par-dessus tout) nous expliquent pourquoi l’émigration c’est une
chance pour nous, pour la France et pour la vieille Europe de retraités insolvables, inactifs et stériles. 

Epicure 09/05/2012 09:19


Nota Bene: Pierre Haski est un Juif de Tunisie qui se croit encore en 1930...


Quand il va se réveiller.... il va pleurnicher comme les bolchéviques qui furent fusillés et pendus comme sionistes révisionistes ou simplement vomme Youpins!ou au mieux déportés au
Goulag...!!!!!


Masochiste juif à la façon communiste ou auto-flagellante (Gisèle Halimi Jean Daniel..et tutti quanti.) il s'est mis au service des antisémites anti-colonisateurs et s'est retrouvé en France.....
car il y fait meilleur temps.


Certte pathologie juive est de l'ordre de la Shoa elle même : Incompréhensible tant elle est folle.

jpb 09/05/2012 09:09


il va falloir réveiller au maximum de gens ,pour faire barrage à cette gauche nauséabonde,

Yves IMBERT 09/05/2012 08:53


Vous avez bien raison il suffit de voir ce qui arrive aux algériens qui brandissent le drapeau français dans les rues d'Alger !


Cet Haski est l'exemple type du traitre maxiste-immigrationiste et islamiste


quant à prter l'affaire devant les juges idélogues de gauche il vaut mieux directement appliquer l'article 35 de la déclaration des droits de l'homme de 1793


Ce qui me déprime est que MLP n'est fait que 18%, le formatage par les professeurs des écoles de la République a bien fonctioné


Mais il est vrai que la stratégie du FN était d'abord de faire tomber Sarko espérons qu'il restera quelque chose de la France en 2017


Quand le président élu des mosquées parle de rassembler il persiste à vouloir  imposer un mariage de déraison entre des traitres gauchistes (fils des collabos de 40 et des saboteurs de 54 et
62), des français de papier qui envoient leurs allocs au bled et crachent sur la France et les FDS formatés