Droit de vote des étrangers en Norvège : les caciques de "gôche" pris à leur propre piège.

Publié le 18 Février 2013

Bilan du droit de vote des étrangers en Norvège


La gauche norvégienne prise à son propre piège : par le double effet du droit de vote des étrangers (accompagné du droit d’éligibilité) aux élections locales depuis 1982 et du clientélisme envers les immigrés, les caciques de l’Arbeiderpartiet (Parti travailliste norvégien) se retrouvent remplacés eux-mêmes par des immigrés !

Ils ont été les artisans de la substitution ethnique des Norvégiens, ils subissent désormais de plein fouet ses effets en perdant leurs sièges électoraux. Sur les 20 sièges attribués à l’Arbeiderpartiet dans le conseil municipal d’Oslo, 11 sont occupés par des immigrés (ayant la nationalité norvégienne ou non).

Sur le total des 59 sièges du conseil municipal d’Oslo, on trouve 19 élus d’origine non-norvégienne (d’ailleurs tous également non-européens). 

Un élu historique du Parti travailliste (qui a résisté à la vague des candidats immigrés) se lamente : « Nous avons aujourd’hui trois représentants du Somalie et du Somaliland. C’est plus que ce à quoi nous pourrions nous attendre. »

Sa solution ? Proposer la désignation par avance d’une liste arbitraire de candidats pour chaque parti, afin de « rétablir l’équilibre ». Et les éléphants du parti à leur siège.

Notre brave homme de préciser bien entendu qu’il ne remet absolument pas en cause les « compétences » de ces conseillers « issus de l’immigration ». Il ne faudrait pas être accusé de…

Il émet cependant une hypothèse intéressante sur l’origine de ce raz-de-marée immigratoire en politique :

« Comparativement, les petits groupes de pression peuvent relativement faire de gros gains quand ils appliquent suffisamment de ressources. Les groupes ethniques se sont montrés doués pour se mobiliser. »

On pourra difficilement lui donner tort. On a presque quand même envie de lui dire : « Tu l’as bien mérité. Je valide, c’est une VDM. »

Mais qui parle d’appliquer le droit de vote des étrangers en France ?

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article

Aaron 21/02/2013 01:34


1/ Les Norvégiens, tiers-mondistes depuis des décennies, récoltent ce qu'ils ont semé.Tant pis pour eux.


2/Prions pour que cela ne nous arrive pas en France.

Pivoine 19/02/2013 18:25


Ces gauchistes ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, ils ne se projettent pas dans l'avenir. Ils croyaient qu'en faisant voter les immigrés ils récolteraient suffisamment de voix pour
se maintenir au pouvoir, sans réfléchir qu'avec la poursuite de l'immigration et la forte démographie qui va avec, ces gens-là allaient finir par fonder leur propre parti...

isabelle 18/02/2013 21:24


Moi, ça ne me fait pas rire du tout parce que c'est ce qui nous attend.


Nos élus de gôche sont-ils au courant de ce qui risque de leur arriver s'ils maintiennent leur projet ? Peut-être vont-ils, pour une fois, réfléchir. Ne serait-ce que pour garder leur gamelle.

lombard 18/02/2013 18:52


bonjour


avant nous aurions dit "PREPAREZ VOS MOUCHOIRS"maintenant nous pouvons dire "PREPAREZ VOS FOULARDS.."


QUE CE PEUPLE DE LOPETTE NE VIENNENT PAS ME DEMANDER DE VENIR LES LIBERER....

Claude Germain V 18/02/2013 17:19


Ahahahahhahahahahahaahahahahhahaha !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.............................

L'EN SAIGNANT 18/02/2013 16:26


Ben voyons ...!. Il faut bien admettre que nous faisons partie de la majorité de cons qui élisons ces abrutis ..!. Or, que ces abrutis incapable de gêrer correctement leur pays soient pris à leur
propre pièges, rien d'étonnant; c'est même logique ... Malheureusement, ces fossoyeurs précipitent nous précipitent et nos civilisations dans le néant de ces attardés moyenâgeux.!

Dorothee13 18/02/2013 15:29


Simple, on envoie tous ces gochos dans les pays respectifs des immigrés, et là ils verront !

henri 18/02/2013 14:56


JUSTE RETOUR DE MANIVELLE !


EN PLEIN DANS LA GUEULE !!!

mika 18/02/2013 14:10


A vouloir endormir son peuple pour faire de la Norvège un Sommeiland,
la gôche se retrouve en Somaliland !