DSK: dans la rubrique, "Les experts à Manhattan". Il ne va pas aimer !

Publié le 17 Mai 2011

Ce matin un ami me disait "As-tu lu les reproches faits à DSK"? "Tu veux dire les accusations"? "Oui c'est pareil". "Ben non, pas tout à fait. Cet homme n'est pas un môme! Il n'a pas été pris la main dans la culotte de sa soeur en disant qu'il jouait au docteur! C'est curieux cet esprit de considérer que c'est moins grave quand c'est une femme qui trinque. Il y a quelque chose de tordu dans la manière d'appréhender une souffrance féminine. Si une femme dit non, il me semble que ce n'est pas oui. Si elle se ferme, ce n'est pas pour le plaisir mais sans doute parce qu'elle ne souhaite pas s'ouvrir. Si elle hurle sous la violence, en général, ce n'est pas de plaisir. Je me suis toujours demandé ce que ferait un violeur si on le mettait dans une cage avec deux ou trois affâmés de sexe, amateur d'hommes bien en chair. Mais je m'égare. 

"Bref, tu as remarqué qu'aucun commentateur ne dit clairement les faits qui lui sont reprochés par la justice américaine". C'est vrai ! Il me semble que la presse française est bien timide à ce propos.

Dans le Point.fr d'aujourd'hui, la longue liste est publiée. Elle est gravisime et à mon avis, DSK ne s'en remettra pas à moins... que les experts à Manhattan de la série télévisée veuillent bien le sortir de là. Mais il est vrai que pour DSK, ce n'est pas de la fiction mais de l'addiction.

Gérard Brazon

 

Le tribunal de New York a décidé de maintenir DSK en détention, lundi. Voici les accusations qui pèsent sur lui (traduction Le Point.fr) :

"Le peuple de l'État de New York contre Dominique Strauss-Kahn (M62).

Le détective Steven Lane, matricule 03295 de la brigade de détectives de l'Unité spéciale de Manhattan, constate ce qui suit. Le 14 mai 2011, vers midi, à l'adresse 45 West 44th Street, dans le comté et l'État de New York, la plaignante a déposé plainte sur les chefs d'accusations de :

1. Acte sexuel criminel au premier degré (deux chefs d'accusation)
2. Tentative de viol au premier degré (un chef d'accusation)
3. Abus sexuel au premier degré (un chef d'accusation)
4. Séquestration au second degré - preuve par ADN admise (un chef d'accusation)
5. Agression sexuelle au troisième degré - preuve par ADN admise (un chef d'accusation)
6. Attouchement sexuel - preuve par l'ADN admise (un chef d'accusation)

L'accusé a tenté d'avoir, par la force, une relation sexuelle anale et orale avec une autre personne ; l'accusé a tenté par la force d'avoir des rapports vaginaux avec une autre personne ; l'accusé a forcé une autre personne à un contact sexuel ; l'accusé a séquestré une autre personne : l'accusé a obligé une autre personne à un contact sexuel sans le consentement de cette dernière ; l'accusé a de façon intentionnelle et sans raison légitime touché les parties sexuelles et autres parties intimes d'une autre personne dans le but d'avilir une autre personne et d'abuser d'elle, et dans le but d'assouvir le désir sexuel de l'accusé.

Ces attaques ont été commises dans les circonstances suivantes : le soussigné déclare que le soussigné a été informé par une personne connue des services du procureur que l'accusé 1) a fermé la porte de la pièce et a empêché la plaignante de quitter cette pièce ; 2) a attrapé la poitrine de la plaignante sans son consentement ; 3) a tenté de retirer de force le collant de cette personne et de toucher la zone de son vagin de force ; 4) a forcé la bouche de la plaignante à toucher son pénis à deux reprises ; 5) a pu commettre ces actes en utilisant sa force physique.

Toute fausse déclaration est passible d'un délit de classe A prévu par l'article 210.45 du code pénal."

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

MASCARA83 17/05/2011 23:28



nous savons tous que DSK est atteint d'addiction envers les femmes...il l'a lui-même avoué... Nous attendons donc les conclusions des juristes Américains et, notamment  la réaction de nos
associations de défenses  x.y.z...  car , elles ignorent à ce jour, que cette "femme de ménage" est de couleur et possède un cahier judiciaire "vierge"...  Si cela s'était produit
côté "Front National" nous serions à la veille d'une révolution!  mais attendons les conclusions du peuple Américain! pour répondre à tout ce beau monde à "paillettes...".