DSK: la gueule de bois pour un tête à queue suspect. Incorrigible ou piègé?

Publié le 15 Mai 2011

DSK en garde à vue: On ne pourra pas s'empêcher de se dire que l'affaire tombe à pic. Voilà une saillie qui va coûter cher à DSK si toutefois il n'est pas l'âne amené pour la jument et que c'est un autre étalon qui en profite.

Je n'ai aucune sympathie pour DSK, son clinquant, son attitude, cette représentation ambulante de la gauche friquée et bobo, mais je ressens comme un certain malaise. Soit, c'est un homme incapable de contrôler sa libido et alors, en quoi serait-il capable de diriger un pays sans vouloir se "sauter" toutes les femmes de l'Elysée et des ambassades aux alentours. Soit, il s'est fait piéger et là je serai consterné.

Dans tous les cas de figure, il doit y avoir en France des soupirs de soulagements à gauche et à droite. Même cela me rend vraiment mal à l'aise.

Bref, nous allons, avec certitude désormais, sur une rediffusion du 22 avril 2002.  En espérant que nous n'aurons pas de nouveau un Président élu à l'Africaine et que les socialistes ne nous referons pas le coup de voter pour le candidat de la droite...  le nez dans leur caca! 

Gérard Brazon

***************************************************

De Free.fr

Les français se sont réveillés sous le choc de cette énorme information ce matin. Depuis 3h du matin (heure française), Pure People s'interrogeait sur le traitement à donner sur cette affaire. Dominique Strauss-Kahn venant d'être formellement inculpé "d'agression sexuelle, de séquestration de personne et de tentative de viol", nous relayons donc cette incroyable affaire. Avant tout, DSK est présumé innocent des faits qui lui sont reprochés, et son avocat, B. Brafman vient d'annoncer que son client plaiderait non coupable. Dominique Strauss-Kahn sera présenté à un juge dans quelques heures, qui décidera de son sort. Il est actuellement détenu dans un commissariat d'Harlem.

Mais que s'est-il passé à l'hôtel Sofitel de New-York où il était descendu ?

C'est d'abord le tabloïd le New York Post qui a révélé l'affaire. Vers 13 heures, samedi 14 mai (19 heures à Paris), une femme de chambre de 32 ans entre dans la suite 2086 qu'occupe Dominique Strauss-Kahn au Sofitel près de Times Square, à New York. Il semblerait qu'elle ignore sa présence à ce moment. "La suite comprend trois pièces", a expliqué Paul Browne, le porte-parole de la police new-yorkaise, interrogé par le New York Times. DSK serait sorti nu de sa chambre et se serait jeté sur la jeune femme. "Il l'a coincée, d'après ce qu'elle dit, et l'a poussée dans sa chambre et sur le lit", précise même Paul Browne. Il aurait ensuite verrouillé la porte... "Elle s'est débattue et il l'a tirée dans le couloir vers la salle de bains où il l'a attaquée sexuellement une seconde fois." La jeune femme aurait réussi à s'échapper et aurait été chercher du secours, selon sa déclaration aux policiers. La direction de l'hôtel a alors appelé la police. Quand les inspecteurs sont arrivés sur place, le patron du FMI était déjà parti, apparement très précipitament - on lui reprocherait même qu'il se soit "enfui" ... -, en oubliant notamment son téléphone portable et d'autres affaires personnelles. La police ayant appris qu'il s'était rendu à l'aéroport Kennedy pour prendre un avion à destination de la France, a empêché l'avion d'Air France de décoller. C'est dix minutes avant la fermeture des portes vers 16 h 40, que deux inspecteurs sont venus l'interpeller à bord, en première classe, sur son siège. Il ne tentera pas de résister et sera emmené sans menottes.

C'est d'abord dans un commissariat de Manhattan que DSK a été interrogé pendant plusieurs heures par la police new-yorkaise, le même service que les téléspectateurs qui suivent la série diffusée sur TF1, New York Unité Speciale avec l'inspecteur Elliot Stabler et Olivia Benson, connaissent bien . Ce service s'appelle Unité spéciale des victimes. Le patron du FMI a d'abord été mis en garde à vue - il n'aurait répondu à aucune question, ce qui est son droit - et il est maintenant formellement inculpé par le parquet de New York "d'agression sexuelle, de tentative de viol et de séquestration". Quant à la victime, elle a été emmenée à l'hôpital pour être traitée pour des blessures "légères", selon Paul Browne. D'après la police, des indices pouvant contenir des traces d'ADN ont été découverts sur les lieux de la supposée agression.

Ce n'est pas la première fois que DSK est impliqué dans un scandale sexuel . En 2008, peu après son entrée en fonction, il s'était fait rattraper pour une liaison avec une employée du FMI, Piroska Nagy. L'enquête a conclu qu'il n'y avait ni harcèlement sexuel ni favoritisme à l'égard de ladite employée et avait été blanchi . DSK s'est excusé et a admis avoir fait preuve d'une "sérieuse erreur de jugement". Son épouse trompée la journaliste Anne Sinclair, avait fait front et avait apporté son soutien à son mari sur son blog en affirmant "qu'elle et lui s'aimaient comme au premier jour et que cette aventure d'un soir était derrière eux"...

Cette nouvelle "affaire", est très grave et particulièrement sur le sol américain. La justice américaine ne rigole pas du tout avec ce genre de "délits". L'affaire Roman Polanski en est la parfaite illustration,lui qui est toujours poursuivi par la justice américaine, plus de 30 ans après les faits.

Quid de l'avenir de DSK ? Pourra-t-il même quitter les Etats-Unis ? Innocent ou coupable son avenir politique est mort. Le FMI vient de faire une déclaration lapidaire mais ne pourra pas faire autrement que de démettre le patron du FMI de ses fonctions. C'est quand même la France, avant le monde politique, avant le Parti Socialiste, qui s'en prend plein la figure !

On vous tient au courant, mais il faut savoir qu'en Amérique, il ne pourra rien y avoir de caché, toute l'enquête sera publique et aucune intervention ne sera possible. C'est quand même le Président du FMI, un des hommes les plus importants de la planète qui est mis en cause... et reste présumé innocent.

 

De Jacques Attali: L'ancien conseiller de Mitterrand estime que l'arrestation du patron du FMI rebat les cartes en vue de la présidentielle de 2012.

Jacques Attali, ancien conseiller de François Mitterrand, a affirmé dimanche que Dominique Strauss-Kahn ne pourrait "pas être candidat à la primaire" PS, ni rester à la tête du FMI, après son inculpation pour agression sexuelle et tentative de viol. 

"Je ne pense pas qu'il soit candidat à la présidentielle. On va avoir une candidature de Martine Aubry contre François Hollande" à la primaire socialiste, a déclaré sur Europe 1 cet ancien conseiller de François Mitterrand, et président de Planet finances. "La présidentielle est loin, loin, loin d'être jouée. On a beaucoup de surprises (...) le président actuel est loin d'être vaincu", a-t-il ajouté.

Il a estimé que le directeur général du Fonds monétaire international allait "laisser la place à un directeur général intérimaire". "Il plaide non coupable et il peut parfaitement l'être" (...) "Mais, il ne pourra pas être candidat à la primaire, ni même au FMI qui va lever son immunité", a poursuivi M. Attali. Il a évoqué la possibilité d'une "manipulation" dont aurait été victime Dominique Strauss-Kahn, en soulignant que le patron du FMI était descendu dans un hôtel de la chaîne française Sofitel.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

island girl 16/05/2011 13:30



"Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse"...



Nancy VERDIER 15/05/2011 16:16



Ne pas comprendre qu'aux USA il faut jouer "les Chastes" et faire attention à son comportement...C'est trop bête. Coupable ou non, son avenir est gelé. L'Ancien Président israélien a bien été
condamné à la prison ferme par un Tribunal israélien, pour viols et harcèlement et ce malgrè ses dénégations. La Justice est passée. Aux USA, je ne me fais aucun souci, DSK ne sera pas à la
Fête....



MIKALET 15/05/2011 15:58



Malheureusement pour DSK, à l'inverse de nos journalistes français, ceux des States ne cacheront rien de cette affaire.


Dans l'immédiat on se demande à quel titre il séjournait à NY et s'il est moral que le FMI qui impose l'austérité à des nations accepte de payer à ses membres des nuits
d'hotels à 3000 euros.


 



mfh 15/05/2011 14:39



deja la porsche maintenant un "remake" a la monica...c est evident qu  il ne   PEUT plus y aller...     je parie sur hollande qui avance doucement depuis qq mois;on ne
pourra pas accuser le ps d avoir voulu perdre puisque le cheval gagnant n a pas pu partir....en route donc pour un deuxieme 21 avril que j ai  parfois pu  craindre   a l
envers...jusqu a aujourd hui..;mf



Gérard Brazon 15/05/2011 15:34



Cette fois ce sera la Droite et... la Droite Nationale. Normal, la France populaire est politiquement à Droite et attachée à des valeurs nationales. 



Bonapartine 15/05/2011 14:36



Quand on se fait "piéger", on adopte pas l'attitude de celui qui cherche à fuire précipitamment. D'autre part, Monsieur Strauss Khan est hélas trop connu pour ses frasques. Et enfin, j'aimerais
bien que la classe politique de gauche comme de droite m'explique les raisons de son si lourd embarras depuis ce matin car, que je sache, Monsieur Strauss Kahn n'est pas irremplaçable, non ?


Quoi qu'il en soit, évidemment, il doit bénéficier de la présomption d'innocence. Dans l'immédiat, laissons donc les instances américaines mener leur enquête jusqu'à leur terme et rendre leurs
conclusions. J'aurais apprécié, par exemple, ne pas entendre Madame Boutin, dès la première heure ce matin, crier immédiatement au "complot". A ma connaissance en effet, Madame Boutin n'était pas
sur les lieux au moment des faits. Donc, si Madame Boutin veut avancer de telles affirmations, qu'elle veille, à l'avenir, à les accompagner de preuves !


Bonapartine.



Gérard Brazon 15/05/2011 15:32



Il est vrai que Madame Boutin ne risque pas grand chose. (sourire) Pour autant, je considère qu'affirmer sans avoir vu ou étudier relève de la bêtise. Il est étonnant tout de même que cette femme
est quasiment des regrets. Lamentable.



bridet 15/05/2011 12:54



Je n'aime pas ce monsieur ,mais quand on veut tuer son chienon dit qu'il a la rage.Donc prudence.Cordialement.



Loly 15/05/2011 12:23



Pour ma part je pense aussi que cela sent très fortement le coup monté, mais pour autant je ne verserai pas une larme pour ce libidineux au passé plus que sulfureux et serais ravie que cela lui
fasse renoncer à ce présenter aux présidentielles. Quoiqu'il en soit, sale coup pour sa bande de neuneus.



Johanny 15/05/2011 12:09



présomption d'innocence certes, mais DSK ne s'était pas gèné pour passer outre en mettant au plus bas hervé gaymard lors d'une mission de télé de grande écoute. De toutes façons il n'en est pas à
son premier écart de ce genre:


 


http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/temoignage-exclusif-la-troisieme-46125


 


une belle image pour la France en tout cas de prendre ainsi n'importe quelle femme qui passe à portée pour un objet sexuel !