Du danger de l'islam - Extrait de prpos d'Anne-Marie Delcambre (islamologue arabophone.)

Publié le 24 Novembre 2014

Anne-Marie Delcambre sur le danger de l'islam   Anne-Marie Delcambre nous met en garde : de concession en concession, la France, l'Europe (...) devient graduellement terre d'islam.

Chaque fois qu'une mosquée est construite, chaque fois qu'on dit « oui » aux repas hallal, aux filles voilées (...), c'est une progression pour l'islam. À mesure que les musulmans deviennent de plus en plus nombreux en nos pays, c'est une progression pour l'islam. Le problème, c'est que nous sommes confrontés, petit à petit, à l'islamisation de l'Occident. Anne-Marie Delcambre n'hésite pas à dire, avec raison, « qu'on ne devrait jamais mettre le petit doigt là-dedans... jamais, jamais, jamais! » Il en va de l'avenir de notre civilisation, de notre belle civilisation qu'il nous faut défendre.

D'après la bande sonore. é ecouter ICI sur Danger Islam

Ce qu’a fait Sarkozy est irréparable, parce que chaque fois, par exemple, qu’une mosquée est construite, ça veut dire que c’est un petit pas de plus pour le France devienne terre d’islam.

Chaque fois que vous acceptez qu’il y ait des repas hallal, ça veut dire qu’ils ont progressé.
Chaque fois que vous acceptez que les filles portent le voile, c’est une progression.
(...)

Et alors les gens ne savent pas, parce que nos « gauchos » (...) disent, « donnez-leur leur voile », « donnez-leur leur bouffe », « donnez-leur leur mosquée » ... mais c’est pas comme ça du tout qu’ils le prennent eux. Eux, avance, ils disent « Dieu est avec les patients ». C’est-à-dire que... ici c’est bouché, alors je vais ailleurs. C’est ce que je dis à la radio canadienne, ils n’auront pas tout de suite... Si quelqu’un, comme aux Pays-Bas, dit « non », on ne veut pas, ils vont tout de suite faire allégeance : « embrasse la main que tu ne peux pas mordre ».

Avant c’est interdit d’avoir un prêt à intérêt, en raison de l'usure... Or, le conseil de la fatwa et de la recherche, a permis aux gens musulmans en terre non-musulmane, d’acheter, en utilisant les prêts à intérêt. Ce qui fait qu’en Belgique, quelqu’un qui a un bon traitement, qui est fonctionnaire, peut acheter, faire un prêt, sur 20 ans, sur 30 ans, et chaque fois qu’il devient propriétaire d’une maison, ça devient de plus en plus terre d’islam.

Et Sarkozy... en leur donnant des mosquées...! On n’aurait jamais dû mettre le petit ongle, même le petit doigt là-dedans, jamais, jamais, jamais...!

Le problème ce que nous sommes confrontés, petit à petit... Ce sera, les repas hallal, ce sera les filles voilées, ce sera le médecin qui recevra une droite du mari de la patiente parce qu’il aura examiné sa femme (ça se passe déjà en ce moment...). Mais je dis, attendez là, nous sommes déjà, une république islamique!

Et je revois monsieur ce que vous me posiez, quand vous disiez, la schizophrénie... Oui c’est la schizophrénie, parce que si vous dites à un musulman... moi j’ai des étudiants, je leur dis, écoutez... il faut dire ce qu’il y a dans les textes! Mais quand ils entendent ça, devant un public européen, ils disent « l’islam est paix et tolérance »,c’est-à-dire qu’il y a le refus, chez eux. Ils ont des textes, ils ont un prophète (...) qui conduit des expéditions, et qui dit lui-même, l’islam, la guerre, c’est la ruse. (...) Chaque fois qu’il faut tirer les conséquences, c’est comme... non, « l’islam est paix et tolérance ». Je crois même qu’ils finissent par être convaincus par leurs propres mensonges.

Je vais compléter parce que ce dit Jean-Paul Roux qui a fait paraître « Les Ordres de Dieu » : « il n'y a pas deux islams, il n'y a qu'un islam qui a un visage aux multiples facettes, qui va depuis la mystique jusqu'au terrorisme. Mais c'est toujours le même prophète et le même coran. » (...)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article