(Vidéo-Islam) Duel sans concession : Pierre Cassen contre Hani Ramadan.

Publié le 7 Octobre 2013

-

Par Guy sauvage pour Riposte Laïque

Ce fut un régal. Le duel Pierre CASSEN/Hani RAMADAN restera sans doute exemplaire dans son déroulement démocratique, avec escarmouches et armes intellectuelles de tous calibres, mais dans un cadre impensable en France hollandaise : chaque protagoniste s’est exprimé sans interruption technique de son adversaire, sans l’ombre d’insultes définitives, et surtout sans haine.

La salle, à 80% musulmane, a réagi parfois avec vivacité, mais , contrairement à ce qui n’aurait pas manqué en France, aucun objet n’a volé contre quiconque, aucune vocifération n’a couvert la voix des intervenants, nous ne nous sommes jamais sentis menacés, même par la présence de 6 gorilles à barbe… Il est vrai que le cadre fut énergiquement tenu par la poigne goguenarde de Jean-Charles KOLLROS, journaliste d’expérience, ayant organisé le précédent débat Oskar FREYSINGER/Hani RAMADAN.

Dans la vidéo, Hani RAMADAN expose sa vision d’un bel islam mythique, nimbé de pure bonté, de tolérance, d’humanité, de respect pour la femme, dans un discours formaté, où la langue de bois, même intelligente, n’ouvre que des tiroirs vides.

Les musulmans sont VICTIMES de l’horreur islamophobe, et en particulier leurs « sœurs » sont agressées par des racistes qui attaquent leur bien le plus précieux… le voile, à déchirer avec haine.

Quelques exemples suivent, avec des détails bizarres, comme la jeune fille poussée dans les rails du métro ou celle qui est zébrée au visage, sans dommages corporels… Malheureusement pour son argumentation, toutes les enquêtes de police concluent à ce jour soit à de grossières mises en scène, soit à des vols de portable convertis en agressions racistes, et personne ne peut imaginer que des crânes rasés iraient risquer leur peau en banlieue islamique et qu’une épidémie d’agressions de musulmanes soit bien plausible.

M. RAMADAN a poursuivi par l’éloge des libertés, en invoquant la déclaration des droits de l’homme en omettant simplement de rappeler que pas un pays musulman ne l’avait ratifiée, puisque la charia est la loi divine.

Enfin, pas un mot, ne serait-ce qu’une vague condamnation orale (et les non-dits sont toujours très parlants), sur les ravages meurtriers engendrés par ceux qui se réfèrent au même livre et aux mêmes valeurs que lui, ne serait-ce que pour s’en différencier…

Puis, Pierre CASSEN, avec son calme, son ton posé et toujours ferme,  assène ses arguments clairs et incisifs à son adversaire qui ne s’attendait sans doute pas à être acculé dans les cordes. Aucune concession à la bien-pensance ou aux aveuglements volontaires, des critiques ciblées des pratiques et stratégies socio-politiques de l’islam, des précisions chiffrées des dégâts causés par l’incompatibilité de deux civilisations aux valeurs opposées… tout fut méthodiquement énoncé devant un public à la fois médusé et plutôt hostile.

Et un membre du public m’a fait la remarque étonnée :  «  M. CASSEN n’avait pas de haine, mais qu’est-ce qu’il nous en a balancé dur »…

Un beau combat…Un régal…  Et un vainqueur sans conteste.

Pierre = 1, Hani = 0

Nous produirons d’ici peu la vidéo des réactions du public et des réponses des participants.

Guy SAUVAGE

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

L'EN SAIGNANT 13/10/2013 18:48


Vidéo a envoyer à FLAMBY ...... !