Duflot et Taubira ou le triomphe nihiliste.

Publié le 24 Août 2013

Duflot soutient Taubira contre Valls : traduction, elle veut que se continue la destruction du tissu social et la nécessité de la sanction. Car en permettant d'une part que continue voire s'accélère un flux artificiel de regroupement familial alors que l'intégration n'a jamais été aussi mal vécue dans les endroits autrefois dominés par la gauche communiste (qui a tout détruit elle aussi), et en faisant en sorte d'autre part que la sanction apparaisse bien plus comme une contrainte qu'une réparation, Duflot/taubira (et Mélenchon) cherchent à faire imploser la France en communautés et en clientèles mettant sous pression la République.

Déjà certains prisonniers se rebellent pour que les propositions de Taubira (qui est sous l'emprise des foucaldiens genre Laurent Mucchielli) voient jour à savoir ne faire que la moitié de la peine (et encore avec les remises) et ne pas faire du tout de prison si l'on est condamné à moins de cinq ans. (J'ai tenté d'expliquer le lexique de justification dans un livre et plusieurs articles, le tout dans un silence assourdissant). Ensuite, il apparaît de plus en plus évident qu'en aggravant l'injustice sociale —puisque les nouveaux entrants à famille nombreuse sont privilégiés sur les déjà-là surtout s'ils ont peu d'enfants— la gauche nihiliste (alors qu'elle se prétend "morale")— fait le lit du FN, éliminant l'UMP peu à peu, continuant ainsi la tactique mitterrandienne dont Hollande est l'applicateur du moment. 

Il est incroyable que le couple Duflot/Taubira s'appuyant sur des théories dont la fausseté est elle-même dépassée (d'autres théories plus fausses encore arrivent comme enseigner la théorie du genre au primaire) continue comme si de rien n'était à placer leurs bombes mentales et politiques dans l'indifférence générale, hormis une UMP qui au lieu de libérer la société civile de l'étatisme parasitaire, n'a fait que couper les vivres de l'Etat régalien, s'est interdit de rendre la sécurité sociale aux sociétaires, n'a même pas été capable de construire de nouvelles prisons qui ne sont pas obligées d'être des trous à rats mais de réels outils de réinsertion sans naïveté.

On a en fait la nette impression que la France des nihilistes actuels rejoue la situation américaine des années 50-80 qui avait été pourtant abandonnée sous Reagan et Clinton parce que l'État nounou avait plus créé de problèmes que le contraire (WELFARE STATE), sauf que le tandem Obama/Hollande tente de ressusciter cette époque pour des raisons bassement électoralistes et idéologiques ou comment basculer du relativisme mou au nihilisme total, porte ouverte à la réaction des divers retours du balancier extrême.

Il serait temps de contrecarrer cette situation en s'armant déjà spirituellement. Bien qu'il soit déjà trop tard. Que faire en effet lorsque la ligne Maginot a été contournée ?…

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

aupied 25/08/2013 15:13


doflot et taubira , sont toutes les deux a mettre dans un sac et a la baille au milieu des requins , se son2 personnes , incapables ,c'est dommages, de se fichez de la figure des Français , oui
les représaiiles arrivent , mais le tocsin n'a pas encore sonner aussi personnes n'y croit et pourtant ??? 

"Pivoine 24/08/2013 16:38


Dixit Epicure : "Combien de crétins du suffrage universel pour les prochaines élections de Duflot et Taubira ?"


Hélas ! I n'y a qu'à voir les résultats des élections du Lot-et-Garonne, où la tendance n'a guère changé, avec, ça en devient une constante, + de 40 % d'abstention.


Et pourtant, avec tout ce qui s'est passé en un an, on aurait pu espérer que les gens ouvriraient les yeux... Il n'en fut rien !


C'est à désespérer !

lasserre 24/08/2013 12:35


quand on installe les conditions de la guerre , la guerre arrive .......les leçons des siecles ne servent à rien....préparons nous , la nuit sera longue et glaciale.

Epicure 24/08/2013 10:56


Combien de crétins du suffrage universel pour les prochaines élections de Duflot et Taubira?


Comme le pensait justement Flaubert: peste soit de la masse et de son suffrage universel.


Nous allons donc bientôt voir si le combat est mérité par les foules françaises?


Sinon, que les français aillent se faire foutre....