Dupont Aignan du haut des ses à peine 2% estime par rapport au FN! Amusant

Publié le 10 Mai 2013

 

Ce que souhaite Nicolas Dupont-Aignan, sans préciser s'il a demandé leur avis à ses futurs ministres, c'est un gouvernement d'union nationale qui serait composé de "Henri Guaino, Jean-Pierre Chevènement, Arnaud Montebourg, et pourquoi pas monsieur (Florian) Philippot (vice président du Front national) et (François) Delapierre, (secrétaire national du Parti de gauche)."

Toujours selon le président de Debout la République, ce gouvernement d'union nationale aurait une ligne politique "républicaine, pas la ligne du Front national, pas celle du Front de gauche; une ligne de salut public pour défendre les emplois et relocaliser, sortir de l'euro et contrôler nos frontières, mettre en place un vrai plan de redressement de nos finances publiques."

Et cela aurait dit-il "plus de  gueule que le gouvernement d'union nationale dont on nous parle et qui consiste à garder ceux qui ont échoué depuis vingt ans."

Nicolas Dupont-Aignan très critique sur les déclarations de François Fillon sur la présidentielle de 2017, c'est "la machine à perdre qui recommence", "c'est Tournez manège".


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Banro 12/05/2013 22:02


N.D-A a bien qq idées, mais il n'arrive pas a les mettre en place ! Par ex. pourquoi Philippot et pas MLP, il en a peur ?

Gérard Couvert 11/05/2013 19:04


Beaucoup de haine et bien peu de recul dans ces comentaires ... où comment casser le travail de Marine Le Pen en étant encore pire que les caricatures que fnt de vous les guachistes ! c'est dire
à quel point l'UMP et le PS ont encore de beaux jours devant eux, et de mauvais pour la France.


Grand nettoyage, sans doute, mais avec quels moyens, quelle articulation politique, quelle légitimité ? vous croyez arriver au grand soir avec 22% des voix, un encadrement souvent déficient en
terme de capacité,et des valeurs économiques peu assurées. Au lieu de construire la riposte au 40 dernières années vous revez d'une jour qui ne viendra pas, parce que pour mettre en place le
changement républicain, laïque, populaire, national auquel vous aspirez il faudrait au moins 50% de soutient dans la population, et ce n'est pas avec l'inintelligence de vos propos que vous y
parviendrez.


Encore un effort et vous serez aussi ridicule que le Front de Gauche.

mika 11/05/2013 10:20



Que Dupont Aignan regarde cette liste de 2013 et mesure les conséquences du Numerus clausus pour la médecine imposé par nos
élites...

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027222429

pouf 10/05/2013 20:20


...C'est un énarque...pour moi, il est marqué au fer rouge comme Philippot, etc...d'ailleurs, ces gens qui font cette école devraient être inéligibles et alors ils feraient leur métier sous le
contrôle populaire et révocable ad nutum.


Un gouvernement d'union nationale : quelle plaisanterie ! Des requins entre-eux qui passeraient leur temps à penser comment dévorer le voisin au lieu de sortir la France du pétrin dans lequel ils
l'ont mise, d'ailleurs ! Non, il faut un parti avec un vrai programme de sauvegarde et élu très majoritairement pour faire taire sans problèmes les Pyranhas ( syndicalistes bidon, islamistes,
faux-verts, etc...la liste est longue ! ).

Marie-claire Muller 10/05/2013 19:15


Dupont nian-nian a démontré qu'il était un tiéde, peu fiable et prêt à faire la girouette en suivant la direction du vent - sans prendre position!(comme les centristes),hors ce que le Pays a
besoin c'est de quelqu'un qui est  conscient que le Pays est en danger  et prêt à le défendre( ex MARINE) et non pas à s'allier avec ceux qui emménent le Pays dans le mur(l'union
nationale avec les mêmes affreux jojos quelle blague!!!!)

aupied 10/05/2013 18:30


oui Pivoine il faut un grand nettoyage , mais alors un super grand nettoyage de printemps , pour avoir un été agréable 

Pivoine 10/05/2013 17:54


Ce monsieur se refuse à reconnaître que l'immigration est le problème n° 1 de la France, et qu'il ne suffit pas simplement de sortir de l'Europe et de sa monnaie unique, mais de faire un grand
nettoyage !