LE MESSAGE DE LA CURIE AU MONDE par Steeve Briois

Publié le 16 Mars 2013

 

Le pape François a célébré sa première messe publique à la chapelle Sixtine, jeudi 14 mars.  En élisant un pape des antipodes, très éloigné du Vatican, de ses jeux d’ombres, de ses coteries et de sa banque, les cardinaux viennent d’envoyer un signal fort au monde.

Car ce pape péroniste, très engagé en faveur des plus pauvres, a la particularité d’être un homme simple, véritable ascète qui a refusé de se couler dans le luxe, ses ors et ses pompes. Un François qui, pour le coup, est authentiquement normal… Il s’est d’ailleurs immédiatement placé sous le patronage de Saint François d’Assise, ce qui constitue une référence apte à parler y compris au cœur de nos sociétés sécularisées.

Plus qu’une conscience morale, il est un militant du quotidien. Il s’est élevé fermement contre les dérives morales de notre société, allant jusqu’à se brouiller avec les autorités de son pays pour mieux combattre leurs projets. Mieux, il s’est particulièrement illustré dans sa dénonciation du monde marchand et de la mondialisation néo-libérale, machine à broyer les cultures et les hommes.

Au-delà de son rôle spirituel, l’élection du pape François illustre une large prise en compte du ras-le-bol grandissant contre les règles biaisées de la mondialisation soi-disant heureuse. Puisse son action amplifier les cris de détresse des peuples à travers le monde.

Steeve Briois

Lire notre portrait : L'ascension fulgurante d'un austère jésuite argentin, porte-voix des déshérités

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Epicure 16/03/2013 17:33


On ne peut appeler ce pape de Péroniste car son attitude n'est pas populiste et son amitié abvec les Juifs ne correspond en rien avec la position Fasciste de Peron pro Allemand et antisémite
(Evita le fut aussi bêtement qu'elle put...)


La dérive sémantique absurde ne concerne pas seulmement les "Bobos anti Fachos" à ce que je vois...


Parlons donc de l'Homme.... sans le référer à une dimension qui n'est pas la sienne mais DANS laquelle il a été contraint de vivre.

LA GAULOISE 16/03/2013 15:20


CELA N A PAS TARDE EN EFFET : LES ENNEMIS DE L EGLISE CATHOLIQUE COMMENCENT DEJA A LUI TROUVER DES  " ERREURS GRAVES " COMMISES SOIT DISANT EN ARGENTINE.  HE BIEN ON  EN FICHE ! CE
PAPE SERA SUREMENT DANS LA LIGNEE DES JEAN XIII ET DES EAN-PAUL II ET C EST TOUT CE QUE L ON DEMANDE .

Mascara83 16/03/2013 14:46


Visiblement, ce Pape près du peuple, altruiste et humaniste, ne sera pas, à priori touché par la maladie!   Par contre, les gauchos et dhimmis, ne vont pas tarder à lui "tomber dessus,
comme la misère sur le pauvre!".