Echange entre un jeune sympathisant de gauche et un vieux con de droite.

Publié le 16 Septembre 2011

La Liberté d'Expression n'est pas un vain mot sur ce blog. Être blogueur, émettre des opinions, accepter le débat, rencontrer des adversaires politiques, s'accrocher avec des amis qui ne vous comprennent pas ou plus, c'est le lot de toutes personnes qui souhaitent affirmer ses idées politiques, ses incertitudes, ses convictions, ses opinions, ses valeurs, ses inquiètudes et les envies d'un avenir meilleur pour son pays et ses enfants.

Alors là il y a eu un débat! De ce débat dit-on jaillit des étoiles si ce n'est la lumière. Et même si ce n'est pas le cas s'agissant de lumière, il a été pour moi enrichissant. Je vous en fais part. Bien entendu, c'est un extrait! J'y ai mis les déclarations les plus fortes en matière de sentiments et d'idées.

En face, d'autres certitudes, d'autres raisons font que vous ne pouvez pas avoir raison à 100%. D'autres que nous, partagent des idées différentes et vous font savoir pourquoi ils ne vous suivent pas sur votre voie, votre pensée, vos idées.

C'est le cas d'un ami de la planète facebook rencontré sur le thème de la poésie. Nous avons souvent échangé et en dehors de la poésie, nous sommes rarement en accord. Pour autant, j'ai beaucoup de respect pour Théo Arnaud Buffet. Il a accepté de publier cet échange qui met donc, face à face un jeune sympatisant de gauche et un vieux con de droite.

Gérard Brazon

*****************

 

Théo Arnaud BuffetGérard, je prends le temps de lire tes articles... pas tous j'en conviens. Comme jadis, je lisais tes poèmes et partageait certaines valeur de respect et de tolérance avec toi. J'étais bien aise de te compter dans mes "relations" facebookienne parmi celles et ceux qui permettent parfois de poser des débats et de discuter de choses plus profondes que "secret story", "un dîner presque parfait" ou "l'amour est dans le pré"... Mais tu dévies Gérard. On te perd, tu te perds. Ton esprit ne lutte plus, tu te laisse envahir par ce même sentiment qui tenait les Allemand en 1933, le même aveuglement que les tenants du McArtisme... tu t'enfonces et tu enrichis l'idée selon laquelle la crise est le fruit des étrangers.

J'ai bien lu la partie de ton article sur Hollande, nous sommes d'accord sur sa mollesse et son inutilité... nous n'avons pas besoin d'un candidat normal qui continuera à plonger le pays "normalement" dans une misère que l'on a tendance à considérer comme normale. Attention, mettre dans les mêmes propos: la crise économique, l'immigration (donc les Arabes) et l'islam, cela revient à légitimer tous les raccourcis intellectuels: les Arabes sont responsables de la crise. Combien de fois t'en ai tu pris aux banquiers, aux Américains et au libéralisme sauvage? Combien de fois as-tu dénoncé Madoff et le Medef ? Combien de fois as-tu mis en avant les responsabilités de nos politiques: leurs trafics, leur immoralité, leur cupidité et leurs abus? Non, c'est les musulmans, les arabo-musulmans et eux, seulemnt eux et rien qu'eux!

Tu ne le sais peut-être pas encore. Mais je suis catholique, je suis croyant, je suis patriote et attaché farouchement à la France. Cependant, j'ai 32 ans et en 1988, j'avais 9 ans, en 1995, j'avais 16 ans et toujours le coeur à gauche, j'ai été contraint en 2002 à voter pour Chirac au second tour, alors que je sais pertinemment que si un candidat PS était au 2e tour face à un Marine Le Pen, la droite n'aurait pas tant d'enthousiasme à appeler au vote républicain, il suffit de voir ces 20 dernières années, les alliances locales à quelques élections pour le comprendre.

J'ai été bénévole dans des associations, j'anime des collectifs, j'ai fais des études de droit et de sciences politiques, je suis universitaire et pourtant à chaque job où je postule, j'ai une réponse négative, j'ai un nom de blanc, je mange comme un blanc, mes parents sont blancs et pourtant les DRH et les chefs d'entreprises ont du mal à m'imaginer dans leurs équipes, à faire des propositions et suivre des projets, auditer des contrats et diriger des équipes... pourquoi? Est-ce vraiment une histoire de couleur de peau, d'origine religieuse, du quartier d'où je suis issu? Non, c'est un repli imbécile de gens qui sont nostalgiques d'une France blanche, blanche, blanche.... alors parfois:

j'ai les boules avec mon RSA qui s'interrompt, qui a du retard, mes 100 CV par semaine qui n'ont pas de réponses...

j'ai les boules que l'on me dise: "t'as qu'à créer ta boîte", que l'on me dise que je suis juste bon à faire "agent de sécu" avec mon costard ou à travailler dans un call center avec un mec à peine bachelier qui me gueule dans les oreilles pour un CDD de 2 mois jamais renouvelé et passé à se faire insulter au téléphone par des gens qui ne paient pas leurs factures, ne veulent pas de mes fenêtres ou qui ne sont pas concernés par les lois Selliers etc...

J'ai les boules que l'on me dise à la banque qu'on ne me prêtera pas pour créer une entreprise, que je suis juste bon à habiter à 32 ans dans un studio de 20m2 payé 500€ car les bourgeois préfèrent garder leurs résidences secondaires, parce que les abus du système successoral conduit inévitablement à des privilégiés qui se sont contentés de naître et n'ont jamais rien fait de plus que voter UMP, RPR pour garder leurs privilèges.

Oh! oui Gérard, j'ai les boules parce que je suis assimilés systématiquement aux islamistes qui se font pété dans les bus à Londres ou à Madrid ou qui ont mis des avions dans les tours de NY, parce que mes traits sont ceux d'un antillais ou d'un Arabe suivant comment l'on veut me voir... Pourtant, jamais, jamais je n'ai eu la tentation de me venger. Je suis là, dans le dialogue avec toi et ceux qui pensent comme toi pour tout vous dire, que vous prenez le chemin qui nous rendra à terme ennemis.

Pour ce qui est de l'islam. Nous avons, Chrétiens au nom de la laïcité et de la liberté de culte accepté que la religion soit hors affaires publiques. Je ne cautionne pas les repas Halal dans les cantines, ni les menus sans porcs (et cela vise autant les juifs que les musulmans) mais je ne suis pas non plus favorable à ce que le vendredi on mange du poisson. Il faut repenser les jours fériés: les calquer uniquement sur l'histoire de la République ou alors prévoir des jours aussi pour les musulmans, les juifs et créer un jour de l’athéisme.

Je ne suis pas pour les subventions de l'Etat aux écoles privées catholiques, musulmanes ou juives... mais si on le fait pour les uns, on le fait pour les autres. C'est imparable. Sans quoi on signifie une préférence qui sera de toute façon la stigmatisation des autres cultes. Si on prête ou donne des églises aux Chrétiens, si l'on construits des Temples et des synagogues, ma foi, construisons aussi des mosquées pour éviter que les gens prient dans les caves (tu te demandaient comment ils faisaient il y a 10 ans) et plein de dépit de cette exclusion de cette ghettoïsation, ils ne finissent par envahir la rue et résistent aux tentations des extrêmes.

Donnons du travail à leurs enfants, mélangeons les populations dans les logements sociaux, mettons des pauvres dans les villes de riches et des riches dans les quartiers populaires, donnons aux gens la possibilité de se rencontrer, de se connaître et d'évoluer ensemble, s'influencer mutuellement et dégager à terme une culture commune et une envie de vivre ensemble sous le même drapeau et pas seulement quand l'équipe de France gagne des matches. Cela fait 50 ans que l'on a créé progressivement la situation actuelle: des gens parqués comme du bétails dans des tours de l'indignité, réunis par origines ethniques et on voudrait leur imposer aujourd'hui de s'intégrer: discriminés à l'embauche, méprisés à l'école, insultés constamment par les intellectuels (ou Zémour), exclus de la société de consommation, réduits à trafiquer pour avoir de quoi bouffer, prolétarisés malgré des études pour beaucoup... il faut sans doute se poser les bonnes questions Gérard.

Est-ce le fait de l'immigration, ou est-ce le fait d'une politique ségrégationniste dès le départ, le fait de replis communautaires de gens qui s'estiment différents parce que nés en métropole. A-t-on à ce point oublié qui balaie les rues, les bureaux, qui fait la plonge dans les restaurants, qui travaille dans les usines, qui ramasse les merdes des chiens, qui construits les lignes de chemin de fer, les immeubles qu'ils n'habiteront jamais ni n'y travailleront? a-t-on à ce point oublié que Mali, Sénégal, Maroc, Algérie sont des pays globalement francophones qui ne trouve pour seule coopération contre l'exode de population que la france-Afrique, France-à-fric? A qui l'on impose depuis 4 ans un débat à la con sur l'identité nationale alors qu'ils sont traité par leur pays (car oui, la plupart sont déjà la 3e génération) comme des métèques et des animaux? As-tu déjà vu ta fille ou ta nièce aux bras d'un noir ou d'un Arabe, si oui, comment est-ce que tu l'as vécu? Personnellement, j'ai eu 3 petites amies dont les pères et mères ont estimés que je n'avais pas ma place au sein de leur famille ni même dans le coeur de leurs filles.... tu en penses quoi? Ou est mon rêve Gérard? qu'en as-tu fait?

Gérard Brazon: Je suis profondément touché par cette découverte d'un Théo que j'ignorais. Par une situation économique que je trouve injuste car bien entendu on ne peut pas, c'est même une folie, se passer de cette richesse que tu représentes. Qu'importe ta couleur, ton origine puisque tu es profondément français.

Je suis touché par le fait que tu me dises que je ne parle pas du MEDEF, etc. Et c'est vrai! Je n'y voyais pas un axe de mon combat même si j'ai souvent dénoncé l'immigration comme un fait patronal pesant à la baisse sur les salaires. Je ne me positionne pas comme raciste, loin s'en faut mais simplement comme opposant à une immigration de repeuplement aboutissant à une islamisation de mon pays.  

Ce n'est pas l'immigration ni même l'islam qui me gêne mais son ampleur, sa force. Je crains tout simplement que mon pays ne puisse plus y faire face et que l'on soit submergé. Tu le sais toi-même. J'ai des amis antillais qui désormais font référence aux racines africaines alors mêmes qu'ils sont très clair ou parfois tellement Hindous venant de Capesterre-belle-eau en Guadeloupe. Pourquoi cette abandon de la culture antillaise, si riche, cette fierté d'avoir construit cette culture au profit de racines qui n'ont rien à voir avec eux hormis la couleur de la peau. Je ne veux pas être cet antillais d'aujourd'hui qui renonce à la culture de son père et de sa mère. Pour avoir des amis antillais et être allé souvent aux Antilles, je sais que des photos de parents sont souvent aux murs et dénotent les différences de couleur d'un frère, d'une sœur si ce n'est du père et de la mère. Du foncé au très clair. Quel ridicule pour un "presque blanc" de vanter les racines africaines en niant ses racines européennes.

C'est le drame au fond des sociétés métissées. Non pas parce que le métissage est mauvais par définition, mais à condition que la culture soit la même. Or, ce qui se passe en France, ce n'est pas du métissage, c'est du communautarisme. Le plus dangereux qui soit! Celui de sociétés aux valeurs différentes si ce n'est opposées.

Toi tu te trouves au milieu! Dans ce bourbier ou la folie, la bêtise et l'ignorance est présente. Tu ne trouves pas de boulot parce que tu es noir? Parce que tu es antillais? Parce que l'on te prend pour un islamiste, un musulman. Je trouve cela affligeant! Vraiment.

Pour ce qui est d'une réponse concernant mes filles. Je peux te répondre tout simplement: Oui, j'aurais refusé que mes filles fréquentent un musulman. Parce que j'ai souvent vu, trop souvent hélas les conflits que cela engendre. Trop de différences religieuses, trop de différences familiales. Alors j'ai dit à mes filles: vous pouvez fréquenter qui vous voulez! Mais pas de musulmans! Si vous le faîtes, vous choisiriez dans le même temps votre famille.

C'est dur? Peut-être mais c'est surtout du bon sens. Un homme revient toujours à son enfance, à sa mère. Il reviendra à ses racines. Quid alors, lorsque ces racines sont différentes ou opposées à celles de sa femme? Faudra-t-elle qu'elle se convertisse? Qu'elle se voile? Qu'elle abandonne ce que j'ai enseigné à mes filles, l'autonomie si ce n'est l'indépendance, la volonté de rester libre en tant qu'individu et surtout indépendante par rapport à l'homme.

Pour moi, ce n'est pas la couleur qui est important, c'est la culture,la fierté de celle-ci, l'amour de sa famille, l'amour de son pays. Très honnêtement, j'ignore comment j'aurai réagi si l'une de mes filles étaient venue avec un noir. Mais je sais que ma première question serait: de quelle religion est-il ? Car au fond ce qui m'importe, c'est quels sont les liens, les terrains, les échanges que l'on peut avoir. Que ce soit un noir, un blanc, un asiatique importe peu finalement ! Pourvu que nous puissions nous comprendre et ne pas êtes des étrangers enfermés dans des cultures différentes.

Je pense que ton témoignage est important et souligne les axes et les défauts. ceux que j'ai sûrement, ceux de nos peurs mais aussi la crainte que toi tout comme moi, avons de nous égarer du fait d'une société qui va trop vite sous la responsabilité d'apprentis sorciers de gauche comme de droite.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Francis NERI 18/09/2011 16:58



"Gérard, continuez votre blog dans la meme ligne qui est celle de la raison
(peut être avec un peu moins d'articles sur l'islam et un peu plus sur une certaine gauche et une certaine mondialisation. L'article de Jacques Philarchein en était un bon exemple.
Faire apparaître la collusion entre les trois) et si dans l'article si dessus il y a un con ce n'est assurément pas vous et que Théo aille revoir sa copie"


Oui Gérard assez de "repentance" assumons fièrement notre
identité, nos codes, nos valeurs et je partage l'avis que ce Monsieur est un manipulateur...un de plus. 


Francis NERI



Gérard Brazon 18/09/2011 17:42



Je prends note sur le trop d'islam... c'est sans doute vrai! Mais comment faire pour éviter d'en parler, cet islam investit tous les secteurs! (sourire). Bien à toi Francis.



island girl 18/09/2011 12:34



Tout à fait en accord avec Francis Neri .



francis Claude 18/09/2011 07:14



bonjour Gérard, cet article me laisse un mauvais gout dans la bouche, car  il sent l'enfumage a plein nez de la part de votre disons "protégé", il met en avant tout ce que les bobos veulent
faire gobé aux Français afin de leur faire avaler les couleuvres du bien vivre ensemble. d'abord ce Théo, Français et diplomé d'un bon niveau ne trouve pas de travail a la hauteur de ses
ambitions légitimes puisque ses diplomes sont la ...comme je l'ai souvent dit sur ce blog je suis marié a une etrangére noire mais bien noire qui viens de finir son master 2 banque/finances sur
elle a passé 7/8 entretiens négatifs fait 2 essais négatifs dans des banques internationales...mais a maintenant trouvé un emplois a la hauteur de ses diplomes dans une grande compagnie
d'assurances Française elle est étrangére et trés noire je le re précise...alors Mr Théo avec ces milliers de cv et autres gérémiades ne me parrait pas du tout crédible, sachant qu'au contraire
de nos jours en France etre "typé" est plutot un avantage, et que la loi Française punit les intervenants si il y a discrimination a l'embauche pour question raciale...et les juges gochos ne ce
privent pas de sactionné les contrevenants et faire relayer lescomdamnations par les médiats gochos qui en font des gorges chaudes....lorsque Théo, nous dit que les intellectuels
discriminent et autres les gens de couleurs la aussi je ris dans la barbe que je n'ai pas sachant que les intellectuels étants de goche ils sont toujours en avant pour la défense des gens de
couleur...et notre ami Zemour amis de ce blog puisque nous l'avons defendu ardement lors de son procés indigne, lui ne fait dire que des vérités! ou je ris encore plus c'est dans la critique
de ce cher Théo sur les logements et la non mixité des "gens de couleur" mais ce sont eux et eux seuls qui ce regroupes par pays d'origine religions et autres critéres ethniques, et qui
vandalisent les logements plus que descents mis a leurs disposition et ou ils ne payent que trés rarement les loyers. je ris encore lorsque Théo dit qu'ils sont obligés de dealer pour survivre
mais c'est de la provocation de l'incitation a la violation des lois...non ils dillent parce que c'est dans leurs génes de ne pas travaillé et de vivre aux crochets de la société coupez
leurs les aides de madame la France et vous verrez qu'il y aura bien moins de parasites en France...non Gérard il faut dire a ce Théo que sont petit discours d'intello bidon de goche est
stereothypé et n'est que le reflet d'un Français qui ne veux pas travaillé pour l'avenir de la France et qu de plus n'accepte pas ce qui pour moi est le pire des defauts sa différence. j'ai
des enfants métis qui assument parfaitement leur différence, et qui contrairement a Théo sont toujours les mieux acceptés dans tous les millieux ou je les présentesaussi Gérard, continuez votre
blog dans la meme ligne qui est celle de la raison(peut etr avec un peu moins d'articles journaliers) et si dans l'article si dessus il y a un con ce n'est assurément pas vous et que
Théo aille revoir sa copie


bon j'attends le match de l'équipe du xv FRANCE (celle qui chante la Marseillaise) pas celle de Français de papiers que l'on confonds avec celle du Sénégal sur les
photos!!!.  



Gérard Brazon 18/09/2011 17:16



Merci Francis. Donc moins d'article? (sourire)