Economie du hallal: Lettre aux maires de Kingersheim.

Publié le 19 Mai 2011

Une lettre que m'a envoyé Marie-Claire Muller une contributrice à "Puteaux-Libre". Une lettre qui circule comme témoin d'un état, d'une situation, d'une preuve que les lignes bougent, que les français ouvrent enfin les yeux.

Gérard Brazon

 

Jean-Luc RINGENBACH 

1, Impasse St Hubert
68790 MORSCHWILLER LE BAS
Responsable du Service Restauration
Du Centre Hospitalier de Mulhouse
                                                                  A                    Jo SPIEGEL
                                                                                    Maire de KINGERSHEIM
                                                                                    Président Délégué M2A
                                                                                    Conseiller général
 
Cher Jo,

J’espère que tu vas bien.

J’ai lu dans la presse que QUICK KINGERSHEIM, dont l’état français est le propriétaire par le biais de la C.D.C., allait désormais proposer de la viande halal pour tous ses clients.

Cette décision, discriminatoire, est inacceptable. Est-cela l’intégration et le respect de la laïcité que revendiquent ces populations ?

Une demande identique a été formulée récemment pour la restauration du Centre Hospitalier de Mulhouse.

J’ai refusé de donner suite à cette demande, avec le soutien de la directrice générale de l’établissement, pour les raisons suivantes :

La traçabilité de la viande halal - obligation incontournable faite aux industriels européens - est incertaine.

         Pourquoi imposer la viande halal à l'ensemble des patients (un double approvisionnement est ingérable) ?

Actuellement, certains abattoirs ont des agréments pour la viande halal, mais que se passera t-il demain si les volumes sont plus importants ?

         Une taxe est, semble t-il, à payer aux organismes religieux.

La directrice de l’établissement a rajouté qu’ayant de nombreux amis musulmans, cette demande ne lui a jamais été faite, et elle pense que nous ne devons pas confondre respect des interdits religieux de chacun et prosélytisme. Par ailleurs, elle refuse que le CHM verse une quelconque taxe à un organisme religieux.

Il est temps que les politiques français réagissent pour mettre fin à l’abandon de notre culture, sous prétexte du pays des droits de l’homme.

Les valeurs de la république sont bafouées quotidiennement par ces populations, sans la moindre réaction. Ces populations ne respectent rien, provoquent, et aucun politique ne dénonce ces agissements graves.

La situation devient ingérable dans les hôpitaux - aucun respect des interdits.

Nos entreprises sont en difficulté, car elles ne peuvent pas lutter contre des pratiques illégales - connues mais non sanctionnées.

C’est bien d’une guerre économique dont il s’agit ! La France, connue pour sa gastronomie, son agriculture, va perdre cette guerre grâce à la complicité des élus qui refusent toute intervention.

         Essayons d’imposer de la viande de porc dans les pays musulmans, les réactions seront immédiates !

Comment peut-on démissionner ainsi ?

Continuons ainsi, et ne nous étonnons pas du prochain résultat des élections.

Ayant des contacts réguliers avec le monde associatif, je ressens un profond malaise.

Les derniers évènements tragiques ne nous rassurent pas et, là encore, aucun politique n’a la courage de dire la vérité. Pourquoi certaines populations peuvent se permettre toutes les sortes de dérapage sans risquer la moindre sanction - sans doute la peur de réactions, comme à Villiers-le-Bel ou, plus récemment, dans le Loir et Cher et à Grenoble ? Mais dans quel pays vivons-nous ?

Cher Jo, ceci est un cri d’alarme. Il faut réagir et faire savoir à QUICK, comme le maire de Strasbourg l’a déjà fait, que ces pratiques sont inacceptables et insupportables. Je ne suis pas contre le fait de proposer de la viande halal - mais pas de façon généralisée.

Je reste naturellement à ta disposition pour tout renseignement complémentaire.

Salutations cordiales,

Jean-Luc RINGENBACH

Copie à : Josiane MEHLEN, maire de Morschwiller Le Bas

               Jean ROTTNER, maire de Mulhouse

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Nancy VERDIER 21/05/2011 10:03



Merci pour cette lettre de M. RIGENBACH qui en dit long sur notre situation et pour le commentaire de PPKC. Ce n'est plus possible. Que faire ?? Ecrire à Sarkozy ?? Il va faire une esbrouffe et
rien ne changera...C'est désespérant. Nous pouvons encore compter sur des gens courageux sur place mais pour combien de temps??? Car ils résistent seuls face à ce Buldozer infernal qui veut
écraser notre civilisation avec la complicité de nos élus. Et il nous reste notre bulletin de vote pour 2012. Quoi d'autre ??



ppkc 20/05/2011 22:31



Monsieur Jean-Luc RINGENBACH est d'autant plus courageux que [dans le contexte putride local] ses convictions pourraient lui
coûter cher. […] La M2a ; Mulhouse Alsace Agglomération [une communauté de communes] est présidée pas Jean-Marie BOCKEL, un de
ces «traîtres»socialistes qui s'est
fait  «éjecté», non seulement par son
ancien parti, mais aussi par Sarkozy. […] Du temps ou il était «socialiste»BOCKEL
a fait de Mulhouse, dont il était le maire, une ville-poubelle : on y recense 136 nationalités différentes [sur 192 reconnues par la communauté internationale] et –
forcément - 6 zones urbaines «sensibles» peuplée
d'une «faune»qui ignore bien
évidemment les règles élémentaires du «savoir-vivre». Sur le marché local,
qui n'a rien a envier à celui de Bab-el-Oued, il n'est pas rare de croiser une femme en burqa. Les «lèches-babouches»qui tenaient les clés de la mairie [avant que BOCKEL ne la cède à l'UMP en échange d'un strapontin de secrétaire d'état dans le
gouvernement Sarkozy] ont financé [à hauteur de 235 000 €] une mosquée [la sixième sur place] de 4 500 M2 en mesure d'accueillir 2 000 fidèles. Aujourd'hui, des barbus en
djellaba [par groupes de 3 ou 4] font du porte-à-porte dans les HLM pour inciter les locataires à aller à la mosquée assister à la prière du vendredi. Les mulhousiens [non immigrés], qui en ont
les moyens, fuient dans les communes avoisinantes. Leur ville - perdue pour la France - est déjà sous domination musulmane.


La
mosquée de Mulhouse pour 2012 : plusieurs polémiques en vuehttp://www.islamisation.fr/archive/2010/11/11/la-mosquee-de-mulhouse-pour-2012.html


Le drapeau du Hamas flotte sur
Mulhousehttp://www.islamisation.fr/archive/2008/09/16/le-drapeau-du-hamas-flotte-sur-mulhouse.html


Islam en Alsace : L’UOIF aura bientôt son palais à
Mulhousehttp://www.cfcm.tv/2010/08/23/mosquee-alsace-uoif-mulhouse/


La mosquée de Mulhouse abrite le
Hamashttp://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2008/09/la-mosque-de-mu.html


Manifestations pro-palestiniennes à mulhouse / Recherche Google / Environ
14 200&nbs




p { margin-bottom: 0.21cm; }a:link { }


island girl 20/05/2011 00:24



En 2012 les français voteront contre ce laxisme extreme...



pam25 19/05/2011 16:24



trés bonne idée mascaras.tout les étrangres qui ne respectent pas nos lois soit expulses.



MASCARA83 19/05/2011 16:11



Bravo et merci à M.RINGENBACH d'avoir eu le courage de publier son courrier sur votre  blog. Ce citoyen doit savoir que la majorité des Français "ligotée" par les mesures qui leurs sont
imposées par nos dirigeants, pensent lui .. Malgré le verrouillage des infos + sondages, en 2012, ils ne se laisseront plus dicter par cette "caste" le bulletin
qu'il devront insérer dans l'urne... car nous en avons ras-le-bol de courber l'échine et payer pour des assistés permanents qui nous imposent leurs coutumes avec ordres en + ....
Nous sommes encore et tjrs en FRANCE, et tout étranger qui ne respecterait pas nos lois, devrait illico presto retourner dans son pays d'origine .-