Effondrement de la pensée unique - par Ivan Rioufol

Publié le 17 Avril 2011

       Des croyances tombent en miettes  : non, la mondialisation n'est pas heureuse, l'immigration n'est plus une chance pour la France, l'islam n'est pas qu'une religion de paix et de tolérance. Tout est plus complexe. Cette bêtifiante pensée unique a pourtant duré plus de trente ans, en dépit des alertes. Nombreux sont ceux qui s'accrochent encore à ces dogmes, en pensant s'éviter des remises en question. Les centristes, par exemple. Avec Jean-Louis Borloo, ils fuient la majorité sommée par les électeurs en colère de devenir réaliste et raisonnable. Mais cette débandade est celle des faibles.

         Tout arrive en même temps : l'accentuation de la pression migratoire de l'Afrique du Nord, les dissensions au sein de l'Union européenne incapable d'y faire face, l'affirmation en France d'un courant islamiste contredisant le printemps arabe. Face à ces événements, le discours automatique dévoile son aberration. Sa logique d'abandon conduirait à accepter le "tsunami humain qui arrive du sud " (Franco Frattini, ministre italien des Affaires étrangères, lundi), à maintenir la libre circulation dans l'espace Schengen, à sous-estimer les intégristes qui appellent au djihad (voir mon blog). Cet humanisme de pharisien mènerait droit à l'effacement accéléré d'une civilisation au profit d'une autre. Bagatelle ?

 
Les questions défendues s'imposent par la force des choses.


Ivan Rioufol

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Nancy VERDIER 18/04/2011 01:26



Tout à fait d'accord avec les commentaires de M. Francis NERI. On veut diluer nos sociétés dans la diversité des flux migratoires et des migrants musulmans essentiellement. En quelque sorte, nous
"réduire", nous appauvrir, nous transformer en pions sur l'échiquiers des gouvernements mondiaux. Les bien-pensants s'imaginent que nous sommes anesthésiés et que tout cela passera en douceur.
Les questions défendues s'imposent par la force des choses dit M. Rioufol. Ce qui est exact. La question s'impose à nous, mais il faut
la traiter. Et les politiques n'y sont pas prêts. Mais les questions non résolues s'amplifient et finissent par se venger. On les retrouve multipliées par dix. Ce qui
veut dire que si les choses ne sont pâs traitées, elles vont s'amplifier et nous irons vers le chaos. Sauf à changer complètement de politique au niveau européen pour traiter les problèmes
qui  nous assaillent dans leur globalité et vite. ...!!!!



island girl 17/04/2011 23:33



Rats,moustiques ,islamistes:meme COMBAT.



Francorital 17/04/2011 21:48



Bonjour Francis,


Non, les français ne semblent pas être prêts à passer à l'action concrète. Nous avons été conditionnés durant un trentaine d'années et je crains que pour de nombreux français le réveil sera
difficile et, surtout, brutal.


En attendant, dans un premier temps, en 2012 il suffirait de virer tous ces lâches et traîtres qui nous gouvernent depuis des décennies et oser accorder sa voix à Marine Le Pen. Je ne vois que
cette solution.


Si les mêmes (gauche ou droite) sont élus en 2012, vu l'état de délabrement avancé de notre pays à ce jour, les 5 années de gouvernement dont ces abrutis ou criminels disposeront seront largement
suffisantes à l'anéantissement irrémédiable et définitif de la France et de sa culture.


 



Francis NERI 17/04/2011 19:42



Oui, des croyances tombent en miettes, la mondialisation n'est pas heureuse, l'immigration, en particulier musulmane, n'a jamais été une chance pour la France, l'islam veut conquérir le monde.


Alors c’est bien, nous prenons enfin conscience de la « réalité objective» et du fossé qui existait et existe encore entre ces évènements, la représentation que nos « élites »
en ont, et des décisions, des actes qu’ils  devraient prendre pour y répondre. 


Si nous explorons un tant soit peu l’avenir politique, économique, social à court terme de la France et du monde, il ne me semble pas que nous soyons prêts à passer de la prise de conscience à
l’action concrète.


En réalité, ils n’en veulent pas ! Même Cohn Bendit disait encore récemment : « il faut diluer les populations autochtones européennes avec l'immigration, suffisamment pour
briser leur résistance afin d'instaurer le modèle de société que nous voulons. » Et si vous avez entendu récemment madame Parisot, la patronne des patrons, elle ne dit pas autre chose. Elle
réclame même plus de mixité et de métissage. Ajoutez à cela le PS entre les mains d’un D.S.K. le grand argentier du monde. 


Cohn Bendit complice du « modèle de société » anglo-américain que veut le grand patronat mondialisé ?


...et faites la synthèse !


Il ne reste plus qu’une chose à faire, mes amis, un grand coup de pied dans le postérieur à tous ces gens là, sinon bonjour les dégâts !


Francis NERI


http://semanticien.blogspirit.com      



Johanny 17/04/2011 18:37



à Francorital:


 


même pas !!!... C'est le genre laïcarde de gauche "à bas la calotte" comme il en sévit beaucoup trop dans l'enseignement popre à vitupérer depuis plusieurs générations contre la soi-disant
"pudibonderie catho" pour tomber béate d'admiration devant la "culture musulmane qui dissilmule les filles sous des housses afin de freiner les élans de leurs obsédés sexuels en djellaba...



Francorital 17/04/2011 17:12



@Johanny


Pour cette "intello ex-soixantehuitarde" les effets résiduels des joints qu'elle a fumé à son époque ne se sont probablement pas totalement dissipés aujourd'hui. Elle s'imagine toujours que tout
le monde il est beau tout le monde il est gentil.



Johanny 17/04/2011 16:44



Une intello ex-soixantehuitarde m'a carrément dit l'autre jour à ce suijet que je "dramatisais" ...



Francorital 17/04/2011 16:00



Effectivement, durant 30 ans nous avons été bâillonnés par cette stupide pensée unique imposée par tous ces malades mentaux ou criminels qui nous gouvernent, tous ces médias censés nous informer,
tous ces artistes qui vivent dans un autre monde et tous ces intellectuels à coté de leurs pompes.


A présent, les langues se délient. Encouragés par l'ampleur des infos et messages diffusés sur le net nous osons enfin exprimer nos opinions. Nous ne sommes plus seuls et isolés face à tous ces
abrutis ou criminels qui cherchaient à faire tolérer l'intolérable.


Il faut souhaiter qu'un homme courageux de la trempe de Geert Wilders se révélera au plus tôt afin d'organiser le renversement de tous ces lâches et traîtres qui n'ont cessés d'oeuvrer au
démantèlement de la culture française et occidentale.