Égorgement rituel d’un converti chrétien : de nouvelles précisions

Publié le 6 Juin 2012

Bien entendu, il fallait s'y attendre, la vidéo qui montre l'égorgement et la décapitation d'un musulman converti à la religion chrétienne est l'objet d'attaques sur le site Christianophobie venant du Moyen-Orient. Voici la réponse de l'auteur Raymond Ibrahim du Gatestone Institute.

Gérard Brazon

*******

Par Raymond Ibrahim 

Fait n° 1. Le présentateur de la télé égyptienne [Tawfiq Okasha] qui a récemment diffusé cette vidéo, qui est devenue virale sur la blogosphère arabophone dimanche dernier après que j’ai écrit mon papier, a dit que [l’événement] s’était passé en Tunisie. Effectivement, d’autres, ont dit après que cela s’était passé en Irak, mais de ce que les gens m’ont envoyé sans aucune preuve supplémentaire sinon cette même vidéo – avec seulement un titre qui mentionne l’Irak –, j’incline plutôt a faire confiance à une émission d’informations arabe officielle qu’à mise en ligne anonyme sur Internet sans détails complémentaires.

Fait n° 2. Le narrateur musulman qui parle pendant que l’homme est massacré, cite spécifiquement et condamne continuellement l’« apostasie » – le crime d’abandonner l’islam –, et qualifie l’homme exécuté d’apostat, ce qui veut dire que l’homme est exécuté pour apostasie, un crime capital en islam. (Si le monde n’est pas surpris que l’actuel “gouvernement” d’un pays musulman, l’Iran, s’apprête à exécuter un homme pour le seul fait qu’il se soit converti au christianisme [Raymond Ibrahim fait sans ici allusion au pasteur iranien Youcef Nadarkhani], sommes-nous supposés être surpris quand des bandes erratiques de jihadistes prennent sur elles d’exécuter les apostats qui leur tombent sous la main ?)

Fait n° 3. Le narrateur musulman cite et condamne spécifiquement al-mushrikin [les païens] et qualifie l’homme exécuté de mushrik – c’est-à-dire de polythéiste –, de fait, il le traite de mushrik murtadd un « apostat du polythéisme ». Les salafistes et les islamistes se réfèrent constamment aux chrétiens comme des polythéistes car ils « associent » Jésus à Dieu. (Certes, d’autres religions sont considérées polythéistes dans l’islam comme l’hindouisme, mais on n’a jamais entendu parler de musulmans du Moyen-Orient qui se soient convertis à l’hindouisme, alors que les conversions au christianisme sont récurrentes.)

Fait n° 4. Mes contacts au Moyen-Orient, dont beaucoup ont vu ou entendu parler de nombreux cas de cette sorte, sont tous sûrs qu’il a été tué pour s’être converti au christianisme.

Fait n° 5. Les apologistes musulmans nient toujours tout ce qui donne une mauvaise image de l’islam et ils tenteront, bien sûr, de contourner au mieux cette vidéo en faisant passer la victime pour l’agresseur : c’est un « traître », c’est un espion…, exactement de la même manière que le régime iranien après avoir déclaré sans équivoque que le Pasteur Nadarkhani devait être exécuté pour s’être converti au christianisme, a commencé à faire marche arrière et déclare : “Non, en fait nous allons l’exécuter parce qu’il est un espion sioniste, un extorqueur, etc.”

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

bonnetain 07/06/2012 13:06


La BARBARIE DE L'ISLAM à l'état pur!


HORRIBLE!