Egypte : Suite aux appels au génocide, l'exécution des Coptes a commencé. Traduction Nancy Verdier

Publié le 22 Août 2012

Par Raymond Ibrahim  •  Août  2012  Jihad Watch 

photo 5281BTraduction Nancy Verdier

 

Quelques heures après la distribution de prospectus émanant d’organisations du Jihad égyptien promettant de “récompenser” tout musulman qui tuerait un copte d’Egypte  ("reward" any Muslim who kills any Christian Copt in Egypt), en particulier dans certaines régions  citées dont l’Asyut, un reportage  a annoncé le meurtre gratuit d’un commerçant chrétien.  

Selon le reporter Menna Magdi , auteur d’un article publié le 14 août et intitulé "Les meurtres en série des Coptes ont commencé en Asyut,"  des hommes non identifiés sont entrés en force dans un magasin de chaussures et ont tué le propriétaire chrétien, Refaat Eskander tôt dans la matinée. Le fils du Copte assassiné a indiqué  que les meurtriers avaient profité du fait que son père était seul dans le magasin à cette heure là, ajoutant que son père n’avait connu jusque là aucun conflit avéré avec quiconque.  Un seul  témoin a vu l’un des assassins au moment de leur fuite depuis le lieu du crime, et cet homme avait l’allure d’un Salafiste. 

Egalement, Coptic Solidarity  rapporte que les « chrétiens coptes en Haute Egypte   ont été victimes d’attaques  quelques heures après l’appel pour leur éradication  lancé par voie de tracts et incitant les musulmans à tuer des Coptes tout particulièrement dans la région de Haute Egypte. » Le rapport précise la manière dont les chrétiens sont battus, leurs magasins incendiés et leurs biens dérobés tandis que les attaquants déclarent que “tout chrétien qui osera quitter sa maison sera tué ». Comme toujours la police fait son apparition une fois les dégâts commis et les terroristes  enfuis avec leur butin.  

  

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article