Egypte : "la démocratie est une hérésie" nous disent les héritiers du "Printemps Arabe".

Publié le 12 Décembre 2011

La démocratie est une hérésie car elle contrevient au principe d’allégeance observé après la mort du prophète Mahomet, selon lequel les gens choisissaient leur calife une seule fois pour ensuite lui vouer leur loyauté, a déclaré le Parti salafiste Nour lors d'un rassemblement à Gizeh.

Le parti a qualifié la campagne du Bloc égyptien, une coalition libérale, de campagne du « sionisme » et de la « franc-maçonnerie ». « Nous devons anéantir le libéralisme introduit par Sadate et Moubarak et rétablir le règne de l'islam », a déclaré Shaaban Darwish, membre du comité suprême du parti. «Les libéraux ont corrompu la vie politique au cours des 60 dernières années », a-t-il ajouté. Tout ce qu'ils veulent, c’est protéger leurs intérêts avec les Américains et les Arabes. Quand nous gouvernerons, nous rapporterons beaucoup d'argent ».

Adel Azary, candidat du parti, a déclaré qu’en Arabie saoudite, les lois islamiques avaient entraîné une nette diminution de la criminalité.  

Source : Democracy is heresy, says Salafi Nour Party, Almasryalyoum, 8 décembre 2011. Traduction par Poste de veille

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

island girl 15/12/2011 03:13


L'egypte va s'enfoncer dans la pauvreté ,sans les touristes,le pays retombera dans l'obscurentisme et la pauvreté ..tant pis,tant mieux !

DUSANSENS 13/12/2011 14:44


Effectivement la criminalité privée se réduit au profit de la criminalité publique. Quel bonheur ! Tout est transféré au chamelier en retraite qui devient, ipso-facto, responsabe de tout. Tous
les cons vont à la ville sans y tourner le cul.