Egypte Pays fou (2) : Une centrale nucléaire égyptienne saccagée par Danièle Pipes

Publié le 20 Janvier 2012

par Daniel Pipes

16 janvier 2012

http://fr.danielpipes.org/blog/2012/01/centrale-nucleaire-egyptienne-saccagee

Version originale anglaise: Egyptian Nuclear Power Plant Ransacked
Adaptation française: Anne-Marie Delcambre de Champvert

Egypt Independant fait un reportage sur le vandalisme, les pillages et les combats qui ont eu lieuà la centrale nucléaire construite à El-Dabaa, une ville dans le désert à l'ouest d'Alexandrie.
Le compte-rendu s'appuie sur une source anonyme au sein du ministère de l'Electricité et
de l'énergie qui

 

La centrale nucléaire El-Dabaa dans toute sa splende

a accusé les autorités de sécurité et le gouverneur du Nord-Sinaï d' «avoir provoqué la catastrophe. » Le fonctionnaire a déclaré que les pertes initiales étaient autour de 83 millions de dollars américains. Il a également accusé un homme d'affaires et ancien membre du défunt Parti National Démocrate d'être "derrière le chaos", mais sans nommer l'homme d'affaires qui est prétendu avoir été impliqué.

 

La source d'information a déclaré que la station météorologique, la station des eaux souterraines et de nombreux bureaux ont été attaqués par des «pilleurs organisés »,
qui ont pris les objets y compris les ordinateurs, les dispositifs de surveillance des tremblements de terre, les meubles, les câbles et les transformateurs.

Vendredi, environ 500 résidents s'étaient rassemblés exigeant le démantèlement de la centrale nucléaire, disant que leurs terres avaient été confisquées pour le projet. Selon leurs dires le gouvernement ne les a pas indemnisés pour les terres qu'il a prises

Toutefois, d'autres rapports suggèrent que le chantier a été attaqué par des résidents de la zone, en colère contre la manière dont la terre pour la centrale avait été acquise par le gouvernement. Les résidents de Dabaa ont organisé un sit-in (manifestation immobile) le samedi après des affrontements avec la police militaire égyptienne, le vendredi. Les affrontements ont fait 41 blessés, dont 29 soldats, selon le journal d'Etat Al-Ahram.

Commentaires: (1) L'Institut d'Egypte , un site de centrale nucléaire ... la situation a dégénéré en
Egypte, au point que rien n'est sûr.

(2) Les islamistes n'ont pas de pouvoir véritable , mais ils semblent être responsables, de sorte que l'Egypte étant en tête du point de vue de la décadence économique et de l'anarchie sociale,
ce sont eux qui seront rendus fautifs . Serait-ce ce que les rusés tyrans militaires veulent, ainsi ils pourraient intervenir et "sauver" le pays?

Thèmes connexes:  Égypte Il est permis de reposter ou de faire suivre ce texte pour autant qu'il soit présenté dans son intégralité et accompagné de toutes les informations fournies à propos de son auteur, de sa date et son lieu de publication et de son URL originale.

Pour vous inscrire ou pour annuler votre inscription à cette liste, veuillez vous rendre sur http://fr.danielpipes.org/subscribe.php
   (Daniel Pipes diffuse ainsi des extraits de ses écrits en moyenne une fois par semaine.)

DanielPipes.org

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Claude Germain V 21/01/2012 12:10


Pourvu et prions Dieu qu'ils n'envoient pas des Coptes faire un grand nettoyage dans  cette bombe a retardement .Pour les autres ,je m'en fout completement (pardons à Dieu ) "ILS" ont voulu
leur révolution ,"QU 'ILS" se la bouffe ....