Elections régionales, les Hauts de Seine (92), la ville de Puteaux, l'UMP.

Publié le 15 Février 2010

Les élection régionales sur le 92 et Puteaux.

Chacun peut désormais découvrir la liste des prétendants aux postes de conseillers régionaux. S’en satisfaire ou non. Pour ma part, cette liste appelle quelques réflexions. La première de mes réflexions c’est que l’avis des Conseillers Nationaux ne fût pas, c’est le moins que l’on puisse dire, prégnant.

La deuxième c’est que Monsieur Dominique Paillé a beau dire que tous ensemble nous devons nous porter en soutien des candidats et mener le combat politique, il n’en restera pas moins comme une... certaine amertume si ce n’est une incompréhension. Car enfin, le temps des militants malléables et corvéables que l’on envoie tracter sans qu’ils se posent des questions me parait dépassé. D’ailleurs, cela c’est traduit par l’acceptation de ces listes qu’à 60% de l’ensemble des votants au Conseil National.
Je vous présente la liste et je vous ferai mon commentaire en suivant.

1-André Santini-Député-maire d’Issy-les-Moulineaux-Nouveau Centre

2-Rama Yade-Conseiller municipal de Colombes – Secrétaire d’Etat chargée des Sports-UMP

3-Roger Karoutchi-Conseiller municipal de Villeneuve-la-Garenne Conseiller régional sortant – Ancien ministre-UMP

4-Marie-Dominique Aeschlimann-Conseillère municipale d’Asnières-Conseillère régionale sortante-UMP

5-Frédéric Lefebvre-Conseiller régional sortant-UMP

6-Béatrice de Lavalette-Maire-adjoint de Suresnes-Nouveau Centre

7-Jean-Didier Berger-Conseiller municipal de Clamart- député suppléant-UMP

8-Sophie Deschiens-Maire-adjoint de Levallois-UMP

9-Bernard Gauducheau-Maire de Vanves-Nouveau Centre

10-Martine Parésys-Maire-adjoint de Bourg-la-Reine-UMP

11-Denis Gabriel-Maire-adjoint de Rueil-Malmaison-UMP

12-Ségolène Misoffe-Maire-adjoint de Boulogne-Billancourt-Nouveau Centre

13-Benoît Blot-Maire-adjoint du Plessis-Robinson-UMP

14-Isabelle Weill-Présidente de l’association RMC/BFM-Société civile

15-Gilles Norroy-Ancien conseiller municipal socialiste de Nanterre-Progressistes

16-Charlotte Bouvard-Secrétaire nationale de l’UMP, Présidente de SOS Préma-UMP

17-Bernard Gahnassia-Maire-adjoint de Suresnes-Parti Radical
En fait, Puteaux et non Suresnes

18-Marie-Odile Granchamp-Maire-adjoint de Chaville-UMP

19-Jean Spiri-Conseiller municipal de Courbevoie-UMP

20-Barbara Feaugas-Conseiller municipal de Nanterre-UMP

21-Karim Benyelles-Responsable des Jeunes Populaires de Levallois, Conseiller municipal-UMP

22-Kadia Moisson-Conseillère municipale de Courbevoie-UMP

23-Pierre Deniziot Conseiller municipal de Boulogne-Billancourt – Responsable HandiPop-UMP

24-Claude Favra-Maire-adjoint de Montrouge-Nouveau Centre

25-Jean-Claude Carepel-Maire-adjoint de Châtillon-UMP

26-Amira Haberah- Conseillère municipale de La Garenne-Colombes-UMP

27-Jean-Loup Dujardin-Cadre territorial, Représentant syndical, Membre du comité permanent et bureau national de la gauche moderne – Asnières

28-Jeanne Bécard-Maire-adjoint de Garches-UMP

29-Anthony Dodeman-Responsable des Jeunes Populaires de Neuilly-UMP

 

Comme on peut le constater, la part la plus chanceuse revient aux sortants. Ils seront réélus sans nul doute. Ce n’est pas choquant à priori. Sauf, si l’on se place sur le plan des cumuls de mandats.
             En effet, ce fameux cumul des mandats qui consiste aujourd’hui à faire élire sur des postes de Conseillers Régionaux, des Conseillers Municipaux, (10) des adjoints au Maire,(11) des Maires,(2) des Député,(1) des Sénateurs (0) des Ministres (1) ou sur d’autres fonctions, des femmes et des hommes qui sont en principe largement accaparés par leurs mandats ne cesse de me laisser pantois et dubitatif. (Liste 92: 24 déjà élus sur 29 dont un ministre en cumul déjà).
             Même si l’on est en droit de croire aux immenses compétences de ces élus, nous pouvons sans peine imaginer que nous avons quelques progrès à faire sur le dossier du cumul des mandats.
             D’autant que le talent, le désir, le temps et l’envie ne manque pas à d’autres qui ont aussi des idées. Sans compter qu’en cumulant l’on n’est pas forcément le nez dans le guidon de ses dossiers. Ceci pouvant expliquer celà. Nul ne peut être un surhomme aussi puissant soit-il.  
              En conséquence, il me paraît inutile de parler d’ouvrir à la diversité, faire du jeunisme, du plat aux femmes et à la société civile si, dans le même temps, cette ouverture ne se fait que dans l’apparence d’une liste. Chacun sait que sur les 29 prétendants, c’est dans la première dizaine qu’il y aura des élus du 92 au Conseil de la région.
          J'ouvre une parenthèse sur ce discours de l'ouverture qui tend à favoriser les anciens adversaires, les jeunes, les femmes, les communautés diverses et autres. J'ai envie de dire que si un militant voulait se retrouver en faveur, il lui faudrait donc "cumuler" l'ensemble des paramètres soit : avoir été socialo-communiste, être jeune (- de 25 ans) issu des "minorités visibles" et femme
Mais... cela ne marche pas à tous les coups.
Par contre, si vous êtes un vieux militant et que vous avez plus de 45 ans vous n'avez plus aucune chance.  Et cela marche à tous les coups.  Sauf si vous êtes un élu sortant.
  Fin de la parenthèse.
            Bien des Conseillers Nationaux
se sont interrogés sur la part faites aux partenaires. Comme sur la liste du 92.  Le Nouveau Centre (4), le parti radical (1 seul) et même à un ancien socialiste de Nanterre en 15ème place.
            Toujours cette ouverture qui fait grincer des dents. Toutefois, on pourra constater qu’il n’y a pas un seul M.P.F (Mouvement Pour la France).  Pourtant, ce parti de droite est, au même titre que le Nouveau Centre et le Parti Radical, un parti associé à l’UMP. A ce jour, je n'ai pas de réponses. 
En conclusion, l
’UMP a tout de même 20 représentants sur cette liste.


         Pour ce qui est de ma ville de Puteaux
, l’une des premières villes contributives du Département, dont l'excellent Maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud est Députée et Présidente de l’EPAD, c’est Monsieur Bernard Ghanasia du Parti Radical qui, contrairement à ce qui est indiqué est Maire-adjoint de Puteaux (et non de Suresnes) qui est en 17éme position qui la représente. Il est juste derrière une autre Putéolienne parfaitement inconnue des instances UMP de Puteaux.
           Madame Charlotte Bouvard est en 16éme position. Je l’ai découvert militante UMP et même, Secrétaire national. Comme quoi, on peut être d’une très grande discrétion dans les instances UMP. C’est sûrement dû au fait de sa trop grande modestie j’imagine. Cela dit, je ne suis pas sûr que cela fasse plaisir aux militants de la base d’autant que personne ne leur a dit même lors de la dernière réunion de la section UMP de Puteaux.

Mais foin de ces propos mes frêres et soeurs politiques! Oh les cœurs compagnons militants !  Il nous faut être forts, rester optimiste nous dit-on, être le fer de lance, entrer dans le combat ! Bon courage.

Gérard Brazon
Cliquer ICI pour voir la liste sur le site UMP-92

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Pluto DINGO 15/02/2010 23:19


Besoin d'un fou rire ? http://www.fous-rires.com