En Corse: de la bierre, du vin et du porc halal. Il font exploser la doctrine!

Publié le 2 Septembre 2010

          Des côtes de porc, du vin et de la bière dans une publicité pour une « Opération spéciale Ramadan » du supermarché Leclerc de Ghisonaccia en Corse !

 

          Je me demande si ce directeur de magasin est Corse. Je connais Ghisonaccia, je sais qu'il y a une forte communauté musulmane qui ne pose pas de soucis particuliers et pour cause! En Corse, les habitants de cette île ont chevillé au corps leurs particularismes. Mais ils devraient se méfier et regarder la marée verte montée plutôt que de s'acharner sur des villas de gens qui finalement eux, ne souhaitent pas modifier en profondeur la vie des Corses.

Que le directeur s'excuse, cela me choque plus qu'autre chose. Aprés tout, c'est aux consommateurs musulmans de prendre ou non, une bonne bierre avec un bon saucisson corse ou une coppa. Ou de sourire de la bévue!

Gérard Brazon

 

 

          Cette info vient de  Al-Kanz, blog orienté vers « le marché des consommateurs musulmans ». Le directeur du supermarché s’est excusé dit-il.

 

           Al-Kanz en profite pour faire allusion à une certaine forme de discrimination positive « Quand est-ce que la grande distribution va s’attacher, pour ce genre d’opération, les services de personnes compétentes ? » Peut-être une nouvelle « taxe halal » comme dans les abattoirs et qui sera payée par tous ?

Source de l’image : http://twitpic.com/2ce379

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Repost 0
Commenter cet article

Guizom 03/09/2010 13:32



Relisez bien mon texte avant de répondre... en espérant que vous aurez l'honnêteté de publier ce qui suit.


Je prends quelques minutes pour réagir avant de clore ces échanges infructueux :



- "Cette communauté est faite de gens qui respectent la Corse et sa culture et d'autres qui ne les respectent pas" : comme il existe des corse qui ne respectent pas la Corse et sa
culture...
- Oui, j'affirme que cette communauté gêne les racistes et autres xénophobes (et patati et patata) habitant l'île, comme elle importune ces derniers partout dans le monde. Et pour le plaisir des
extrêmes-droites (FN...).
- "Il est d'un autre âge" : je ne comprends pas cette phrase, ne vois pas de rapport avec le reste


- "Il est curieux de lire votre commentaire sur les Corses racistes et ne pas vous lire sur Houria Boutelja..." : j'ai lu son article et ne veux pas écrire sur son site : comme le
disait Audiard, "je ne parle pas aux c..s, ça les instruits".



- "Dites-moi pourquoi le racisme ne serait que Français, Corses" : je n'ai pas écrit que le racisme ne serait que français, corse (sans majuscule et sans "s" à corse").



- "Votre discours ne prend plus vous dis-je" : ne prend plus quoi ?



- "Je NE regrette qu'une chose, c'est que les Français n'aient pas cette belle idée de défendre leurs valeurs et la culture française comme les Corses le font.
Cela vous choque? Sachez que je m'en moque" : non, votre affirmation ne me choque pas.


Mais je sens de l'animosité, une forme de blocage intellectuel de votre part. Vos positions montrent un relent d'agressivité empreinte de sous-entendus politiques...d'extrême droite,
(Résistance-Républicaine-Tasin-Christine).



Gérard Brazon 03/09/2010 14:37



Vous voyez (constatez) la poutre dans mon œil mais ne voyez pas le pylône dans le votre. Certes ma réponse est peut-être teintée
"d'animosité" comme vous le dites mais je crois que vous confondez la passion que j'ai pour cette île et ses habitants avec une volonté de vous blesser. Ce n'est pas le cas je vous l'assure. Vous
me faîte le coup de pied en vache sur mon "honnêteté" de laisser votre commentaire et là aussi cela me fâche car je ne censure pas les commentaires. Si vous veniez plus souvent sur mon blog, vous
vous en seriez aperçu. Hormis les insultes et les commentaires racistes. Ce n'est pas votre cas et donc votre commentaire est à sa place et il y restera.


Vous dite qu'il y a des Corses qui ne respectent pas la Corse. J'ai envie de vous dire qu'ils sont Corse et que c'est au Corse de
régler ce problème. Je suppose que vous faîtes allusion aux attentats. Pour le reste, si l'on est bien dans un pays, on respecte sa culture, ses us et coutumes, ses traditions et on n'exige pas
des "accommodements" comme cela se fait ailleurs. C’est en cela que je parle de respect. J'imagine qu'un Corse vivant dans un autre pays d'une autre culture fera en sorte de ne pas imposer sa
culture Corse. Sinon, c'est une erreur.


Cette communauté gêne les racistes etc. C'est ce discours lénifiant que ne passe plus par rapport à la communauté musulmane
qui est la seule communauté qui refuse une critique de sa logique communautaire et religieuse et qui fait que c'est devenu "raciste" de critiquer l'islam alors que l'islam n'est pas une
race que je sache.


Je vous donne à lire un texte de Francis Néri pour vous éclairer sur ma position. Après sa lecture, si vous jugez que c'est raciste de
refuser les conséquences de règls religieuses alors nous allons être un certain nombre pour ne pas dire un nombre certain à être raciste.


 


Lettre de Francis Néri


 Qui méprise la démocratie, la liberté de pensée, la liberté d’expression et celle de croire ou
pas,


 Qui n’accepte pas l’autorité de l’Etat, dès qu’elle vient en contradiction avec les préceptes
islamiques,


 Qui n’accepte aucune critique, et qui menace tous ceux qui bravent cet interdit,


 Qui considère que les non-musulmans sont inférieurs aux musulmans, et les femmes inférieures aux
hommes,


 Qui impose aux femmes de ne pas se déplacer seules, et de baisser les yeux devant les hommes,


 Qui marie les jeunes filles de force, qui recommande la polygamie, et qui autorise à battre sa
femme,


 Qui oblige les non-musulmans à se convertir s’ils veulent épouser une musulmane,


 Qui interdit aux femmes de s’habiller comme elles le souhaitent,


 Qui menace de mort les homosexuels, et tous ceux qui quittent la religion musulmane,


 Qui « taxe » littéralement nos villes pour la construction de mosquées, en contradiction avec
notre loi sur la séparation des Eglises et de l’Etat.


Nous avons fait une Révolution et plusieurs guerres pour gagner et défendre notre liberté, ce n’est pas pour y renoncer aujourd’hui au
profit d’un système rétrograde et qui n’a apporté que misère et désolation partout où il a été appliqué dans le monde, sans exception.


Nous ne voulons renoncer ni à notre liberté, ni à notre mode de vie, ni à notre intelligence, ni à nos sciences, ni à nos arts, ni à
nos traditions.


Nous ne voulons pas de la charia
en France !


 


C’est le mot d’ordre de Résistance Républicaine dont je fais partie en tant que responsable Paris-Ouest.


En quoi refuser que nos lois républicaines soient bafouées, voire amendées ,en fonction de la population présente comme à Lilles,
serait d’extrême droite voire, oh horreur, Front National ! C’est en cela que je vous disais que ce discours ne prend plus.


De plus en plus de français se libèrent de cette dictature de la pensée qui consiste à considérer que cette religion n’est pas
critiquable sinon vous êtes de la graine de fasciste.


Pensez-vous vraiment que la gauche est sur la bonne ligne?


Pensez-vous que l’extrême gauche à raison de tourner le dos à sa doctrine politique pour mieux tenir un discours pro-islam?


Ne croyez-vos pas que les musulmans seraient plus ou mieux intégrer voire assimiler s’ils acceptaient pleinement les lois de la
République laïque Française? Est-ce trop demandé ? Est-ce raciste que de le dire ?


Vous dites que cette communauté gêne les racistes et autres xénophobes y compris partout dans le monde au grand
plaisir du FN. C'est faire trop d'honneur au FN admettez-le. Mais au delà, pourquoi ce tropisme anti français?


Il y a 57 pays musulmans dans le monde. Aucun ne pratique la liberté religieuse, l’égalité des sexes et le racisme y fait rage le plus
souvent comme en Arabie Saoudite envers les philippins de religion chrétienne ou l’Indonésie, le Pakistan, l’Iran et j’en passe envers d’autres communautés religieuses. A


lors que les musulmans gênent des français par leur prosélytisme, parfois outrageant, c’est évident ! Est-ce raciste là
aussi ?


Ce n’est pas le cas de tous les musulmans et si vous lisez mon blog, j’ai souvent fait des appels aux musulmans pour qu’ils
manifestent leur refus de cette image qui leur est collée par des extrémistes religieux.


En Corse, ces extrémistes religieux ne pourraient pas s’exprimer. Ils le savent... c’est ce que voulais dire.


Il est d’un autre âge signifie pour conclure que votre discours de culpabilisation envers les
« racistes », les « xénophobes » ne prend plus face à la montée de l’islam et de ces exigences partout où cette communauté devient assez nombreuse et assez
forte dans une ville pour le faire.


Le but de Résistance Républicaine est de contrer cette montée de l’islam et défendre nos libertés républicaines.


Venez-nous voir Samedi et écoutez-nous ! Puis vous jugerez mais pas avant.


Gérard Brazon


 



Gérard Brazon 03/09/2010 12:19



Cette forte communauté ne pose pas de soucis particuliers pour une chose toute simple, elle n'est pas prosélyte et respecte la Corse et la culture Corse. Cette communauté sait que la Corse n'est
pas la France en encore moins le 93. Ceci expliquant cela. Que vous dîtes qu'elle "gêne" les racistes, les xénophobes et patati et patata m'amuse beaucoup. Il est d'un autre âge.  Il est
curieux de lire votre commentaire sur les Corses racistes et ne pas vous lire sur Houria Boutelja qui traite les français de "souchiens". Dites-moi pourquoi le racisme ne serait que
Français, Corses. Votre discours ne prend plus vous dis-je. Je connais la Corse et j'ai des amis Corse. Je regrette qu'une chose, c'est que les Français n'aient pas cette belle idée de défendre
leurs valeurs et la culture française comme les Corses le font. Cela vous choque? Sachez que je m'en moque!



Guizom 03/09/2010 10:28



Si, comme vous l'affirmez, vous connaissez Ghisonaccia, vous devriez savoir que cette forte communauté de musulmans pose soucis auprès de certaines personnes xénophobes ou racistes. Comme partout
dans le monde, direz-vous.


Si vous connaissez Ghisonaccia et en tant que rédacteur de cette information, vous devriez savoir que le directeur de ce centre commecial est corse et n'aime pas "trop" les nord-africains (bien
que ces derniers soient clients chez lui).


Ceci étant, je pense qu'il y a un manque d'attention de la part de la personne qui a réalisé la mise en page. Un filet (un trait) séparant le bandeau "opération spéciale ramadan" aurait suffit
pour éviter la polémique. Et un manque d'attention quand le gérant a signé le b.a.t. (bon à tirer).


Chaque année, ce Leclerc (qui était Super-U les années précédentes) propose des produits rappelant le ramadan. Comme le fait également le tout nouveau Casino installé, vous le savez, à l'opposé
du Leclerc (sortie sud de la ville).