En Italie, comme en France, les jeunes des classes populaires votent à droite.

Publié le 3 Février 2013

Un article qui me confirme que nous avons l'avenir pour nous à droite. La jeunesse en a assez d'être confrontée aux discours et de se retrouver toujours devant la même réalité! L'incompétence tenant la main à la suffisance! 

Gérard Brazon

 

ROME (NOVOpress) – C’est un lieu commun à la vie dure qui vient d’être mis à bas en Italie par une étude menée par l’institut IPSOS sur le vote des jeunes.

Si 21% des jeunes (de 18 à 29 ans) interrogés ont déclaré ne pas avoir l’intention de voter aux prochaines échéances électorales, 30% se sont affirmés de gauche contre 31,5% de droite. Dans la catégorie des jeunes affirmant « voter à droite », les classes populaires et les enfants d’ouvriers sont beaucoup plus représentés que parmi les jeunes votant à gauche.

 

« Aujourd’hui, les jeunes qui votent à gauche sont souvent des fils de cadres ou de professions libérales bénéficiant d’un certain confort économique tandis que les jeunes s’affirmant de droite sont souvent des fils d’ouvriers, ayant dû abandonner assez tôt leurs études ou travailler parallèlement à celles-ci. C’est une nouveauté et presque une inversion totale de la dichotomie droite/gauche présente dans l’imaginaire collectif. » commente ainsi un de membres de l’institut Toniolo, à l’origine de cette enquête

La conclusion de l’enquête est ainsi sans appel: les jeunes de gauche appartiennent très majoritairement à la classe moyenne-supérieure.

[cc] Novopress.info, 2013.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

mika 03/02/2013 12:07


Nous ne sommes pas au bout de nos peines


Sandrine Mazetier, députée socialiste, qualifie de "sexiste" l'appellation "école
maternelle"


http://www.liberation.fr/societe/2013/02/01/la-deputee-sandrine-mazetier-ne-veut-plus-parler-d-ecole-maternelle_878591