En refusant de recevoir Marine Le Pen, Hollande montre qu’il n’est qu’un minable politicien sectaire

Publié le 6 Juin 2012

 Lucette Jeanpierre - Riposte-Laïque

Notre nouveau président de la République, qui, le 6 mai au soir, devant de rares drapeaux français, et de nombreux drapeaux d’autres pays, disait qu’il serait le président de tous, vient de montrer encore une fois sa rare capacité à dire une chose, et à faire le contraire.

Il réussit en effet cette fois la prouesse de consulter, avant la réunion du G20, l’ensemble des formations politiques, à l’exception de la troisième d’entre elles, le Front national, qui pèse tout de même 6,5 millions d’électeurs, et près de 20 % des électeurs. Nous n’aurons pas la mesquinerie de faire remarquer à François Hollande qu’il ostracise la famille politique de son père. (Lire la famille politique de papa Hollande)

En se comportant ainsi, Hollande montre d’abord qu’il est indigne d’être le Président d’un grand pays comme la France, et qu’il se conduit en minable politicien de canton.

Comme à l’occasion de son intronisation, à l’Elysée, où il avait manqué pour le moins de savoir-vivre, en tournant précipitamment le dos à Nicolas Sarkozy, et en ne  citant aucune de ses actions lors de son quinquennat – alors que celui-ci avait eu l’élégance de l’associer aux cérémonies du 8 mai – celui qu’Arnaud Montebourg surnommait Flamby essaie de se faire un personnage en jouant les durs, alors qu’il n’est qu’un paltoquet sans consistance.

En refusant de recevoir Marine Le Pen, quand il reçoit un Chevènement qui ne sert plus que de paillasson au PS, Hollande se conduit non seulement en minable, mais en imbécile. Il rend un service inestimable à la Présidente du Front national, en montrant, à quelques jours des législatives, à quel point il la considère comme sa seule véritable adversaire, alors que tous les autres, de l’UMP à Mélenchon, sont de zélés serviteurs du système.

Aux naïfs qui tomberaient dans le coup de «  l’anti-fascisme » que vont nous faire Hollande et tous les imposteurs socialistes, communistes ou écologiques, rappelons-nous quand même que cela n’a jamais dérangé ce paltoquet de se prosterner devant le FLN algérien, dont on connaît pourtant toutes les exactions exercées, historiquement, contre les harkis, contre leur peuple et contre les Pieds-noirs. Pourtant, qui pourrait nier qu’à côté d’un Bouteflika, Marine Le Pen et son parti sont des humanistes qui se situent largement à gauche de ces fascistes ?

Hollande nous fait penser à Sartre, qui n’avait qu’insultes contre le général de Gaulle, qu’il osait qualifier de fasciste, mais qui s’est prosterné toute sa vie devant les pires tyrans totalitaires, parfois sanguinaires ou staliniens, du moment qu’ils se disent marxistes, anti-capitalistes ou révolutionnaires.

Hollande crache sur Marine Le Pen et ses électeurs, mais ce grand laïque se prosterne devant les dignitaires musulmans, à qui il souhaite de bonnes fêtes religieuses, sans vouloir regarder la réalité du modèle fasciste (le seul vrai péril, aujourd’hui, en France) que lui et les siens sont en train de laisser s’implanter sur notre sol.

Mais c’est bien connu, comme Sartre hier, Hollande et ses complices sont depuis longtemps pour la préférence étrangère, quitte à mépriser 20 % des électeurs français, dont de nombreux ouvriers, qui ont le tort de ne pas voter comme la caste le leur demandait.

Chacun a remarqué que pour en faire un Président de la République présentable, les communicants ont trituré, pendant des mois, le terne candidat socialiste Hollande. Ils l’ont fait maigrir, ils lui ont appris à se tenir à table, à se montrer agressif, à forcer sa nature, voire à essayer de nous convaincre qu’il était devenu un vrai méchant, capable de taper le poing sur la table devant Obama et Merkel. Toute la presse est à ses genoux. Pourtant, les premiers résultats nous confirment que, comme son prédécesseur, tout cela n’est que de la communication, et, quand un Poutine lui met les pendules à l’heure, notamment sur la Syrie, il redevient un petit garçon, tout simplement pas à la hauteur de sa fonction, la présidence d’un grand pays, la France.

En se comportant aussi minablement devant Marine Le Pen, il a confirmé, non seulement sa petitesse, mais les propos de notre lecteur Michel Tonarelli, dès le 6 mai au soir, qui, parlant de lui, évoquait son « charisme de notaire de province ».

Lucette Jeanpierre

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Mascara83 07/06/2012 13:22


Je m'associe à 200% avec l'article de marco !!

island girl 07/06/2012 04:44


C'est génial par son intolérance ,ce loser renforce le vote FN !

Jacques COUTELA 06/06/2012 18:15


Personnellement je ne suis pas surpris. Ce type fils de la haute bougeoisie normande, dont les parents fortunés ont pu payer ENA à leur fils. Carpette devant l'envahisseur de notre pays, qui joue
les paons. Qu'il n'oublie surtout pas comment les collabos ont été traité en 1945. Ce jour approche...  Il est vrai que pour ce genre de minable, face à Marine il doit se sentir petit....

Marie-claire Muller 06/06/2012 17:51


A voir absolument !!!!


Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @
21:14


Merci à Lam pour ce tuyau http://www.youtube.com/watch?v=mMbki-TbkF4&feature=youtube_gdata_player

marco 06/06/2012 17:12


Gérard Brazon estimait il n'y a pas longtemps que refuser de considérer François hollande comme actuel Président de la République était anti démocratique ,ce en quoi je lui donne
raison,mais,mais,Monsieur Hollande  refuse de recevoir la leader d'un parti a 5,5 millions d'électeurs.Il ne peut plus dire qu'il est le président de tous les français ,vcar en refusant de
recevoir MLP il refuse également l'existence de ses électeursPar conséquent,comme il se présente " anti démocratique "  et bien personnellement je considère qu'il n'est pas mon président.

jpb 06/06/2012 16:21


la mimolette croie que le F N ,'est pas un vote d'adhésion ,au contraire les gens qui ont, soit votés blanc ou pour l'ump,pour contrer le ps,pc, voteront pour le F N .

Marie-claire Muller 06/06/2012 15:49


Un pauv' type arrogant et plus que jamais gonflé à bloc par l'imbécilité de la droite de gauche(l'umps) qui préfére se vendre au ps plutôt que de s'allier au parti bleu marine heureusement que
certains élus ump sont moins c....:


L’irrésistible avancée du Front Patriotique


Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @
09:20



06 juin 2012
Bouche-du-Rhône : un candidat UMP prêt à se retirer au profit du FN pour battre le PS
Dans la 16e circonscription des Bouches-du-Rhône, la candidate du Front national, Valérie Laupies a toutes les chances de figurer au second tour, face au socialiste Michel Vauzelle, député
sortant et président de la Région PACA, et Roland Chassain, maire UMP des Saintes-Maries-de-la-mer. C’est une circonscription où Henri Guaino a failli être parachuté avant de renoncer, estimant
la circonscription perdue d’avance. Roland Chassain ne l’entend pas de cette oreille, selon ses propos rapportés par Minute :


“Je ne supporte plus ces Parisiens qui font des déclarations sans connaître la réalité du terrain. Les propos de Henri Guaino sont méprisants à l’égard des électeurs, intolérables de la part
d’un proche de l’ancien président. Aujourd’hui, il est parachuté dans les Yvelines, mais pour être élu, il faut faire du terrain et être proche des électeurs… Il aurait mieux fait de rester
sous les lambris parisiens! [...] Si, à l’issue du premier tour, je suis devant, j’espère et je pense que madame Laupies jouera le jeu et appellera à voter pour moi. Le FN a placé Michel
Vauzelle sur sa liste noire! Et madame Laupies est conseillère régionale, elle sait très bien comment fonctionne l’institution présidée par Michel Vauzelle.”


Et si Valérie Laupies arrive devant lui ?


“Ma position est très claire. Il suffit de lire mes propositions pour voir que je suis plus proche de Marine Le Pen que du PS. Si madame Laupies est en mesure de gagner, il n’y aura pas de
front républicain. Pour moi, c’est tout sauf Vauzelle! Aujourd’hui, de l’Elysée au conseil général en passant par le Sénat, les socialistes monopolisent tous les pouvoirs. Il faut que les
responsables de l’UMP regardent les choses en face, il faut que les “Parisiens” sortent de leurs bureaux dorés, qu’ils arpentent les rues et les quartiers… Alors ils comprendront que l’UMP et
le FN sont amenés à se côtoyer pour reprendre le pouvoir!”.


 vu sur http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2012/06/bouche-du-rh%C3%B4ne-un-candidat-ump-pr%C3%AAt-%C3%A0-se-retirer-au-profit-du-fn-pour-battre-le-ps.html