Enquête et Débat me donne la parole concernant Marie Neige Sardin.

Publié le 8 Juillet 2010

Enquête et Débats :   Marie-Neige Sardin est un rocher dans la tempête du Bourget et dans l’indifférence politique et médiatique

7 juillet 2010, 1:50 Jean Robin 

            Gérard Brazon est Conseiller National de l’UMP des Hauts de Seine, ancien Conseiller Municipal de Puteaux, responsable du blog Puteaux-Libre. Nous lui avons demandé son avis sur Marie-Neige Sardin.

               Quand j’ai pris connaissance du combat de Marie-Neige Sardin à travers Riposte Laïque, j’avoue avoir été étonné par son courage. A l’heure du politiquement correct qui assassine la pensée de tous les politiques et des médias, elle est comme un rocher que les vagues frappent de plus en plus fort, et commencent à immerger le plus souvent. Elle se bat, elle se défend ou plutôt défend ce que toutes les femmes et les hommes de France devraient défendre.

Au-delà d’un art de vivre, c’est de notre culture qu’il s’agit. De notre République, de la Laïcité. Nous nous sommes construits, peu à peu, dans la fureur des armes et des larmes. Beaucoup sont morts sur des bûchers, sur des échafauds, sur des barricades, sur les champs de batailles des Rois, des Empereurs, des Républiques. Dans les tranchées de 14/18 ou sur les plages de France. Que ce soit celles du Nord ou du Sud. Madame Sardin sait tout cela ! Je sais tout cela comme beaucoup de Français.

Mais d’autres Français l’ignorent ou feignent de considérer que cela n’a pas d’importance. Qu’il faut tourner la page comme si le fait de tourner la page suffisait pour se passer de nos racines. Il n’y a pas d’arbres ou de plantes sans racines ! Il n’y a pas d’avenir sans passé, disait Victor Hugo. C’est ce que semble avoir oublié ceux qui nous gouvernent depuis trente-cinq ans.

Madame Sardin est libraire. Elle connaît ce passé et voit devant elle chaque jour se profiler un voile noire désignant un avenir qu’elle refuse ! Elle refuse cet avenir voilé pour la femme que certains considèrent comme faisant partie des libertés féminines. Elle refuse cette démolition systématique de ce qui fût son passé et celui du pays qu’elle aime. Qu’elle aurait voulu transmettre à ses enfants et ceux d’autres, comme une libraire le fait quand elle passe le beau livre comme un témoin à ceux qu’elle estime ou aime.

Je suis Conseiller National de l’UMP des Hauts de Seine. Ancien Conseiller Municipal de Puteaux. J’ai un blog, Puteaux-Libre, qui est ouvert à tous. Mes opinions sont connues de tous y compris de mes amis politiques. Jamais, ils ne m’ont pas demandé de me taire ! Jamais, ils n’ont dit que mon blog posait un problème pour l’UMP. Une seule fois, et c’était une élue, m’a affirmé que mon blog lui posait un vrai problème lors d’une campagne électorale. Donc, je ne peux pas dire que l’UMP me censure ou a tenté de le faire. Me connaissant, ils savent que ce serait une fin de non recevoir.

Pourquoi l’UMP ne réagit pas devant cette montée de l’islamisation de notre société ? Tout simplement parce que ce parti à la crainte d’être jugé. Le poids des préjugés dans ce pays est lourd. Ils remontent à l’époque de François Mitterrand. L’UMP sait que la gauche se lancerait, tout aussitôt, dans ce qu’elle considérait comme une brèche si demain l’UMP disait  “cela suffit !”
- Il suffit le halal dans les écoles primaires et collèges de la République Laïque.
- il suffit les tergiversations sur le voile, un peu, beaucoup, passionnément ! Ce sera pas du tout !
- Il suffit de l’espace publique occupé illégalement par des religieux pour des prières !
- Il suffit de faire le dos rond et d’offrir toujours plus d’espaces de prières, des mosquées basiliques au frais des contribuables sans aucune contrepartie laïque !
- Il suffit de ces policiers soupçonnés, vilipendés, insultés, agressés par des jeunes obligatoirement en colère ! Car bien sûr la population ne l’est pas elle, en colère, de ce laxisme et des voitures incendiées, des étudiants agressés dans la rue, des vols à la tire, comme les policiers d’ailleurs.
- Il suffit d’entendre le même discours sur les coupables qui deviennent par magie des victimes de la société française raciste par définition !
- Il suffit de ces chanteurs de rap qui chantent et appellent à la haine des céfrans et des faces de craie sur les chaînes de radios.
- Il suffit de ce racisme anti-blanc dans les cités au nom du chômage ou de la colonisation !
- Il suffit de ce discours sur l’immigration et des actes contraires par ailleurs!
- Il suffit de ces patrons qui embauchent des esclaves au coin des rues et exploitent la misère des irréguliers contre les migrants réguliers.

Les socialistes en auraient la salive qui déborderait, les dents se mettraient à pousser, les hurlements jailliraient de leurs poitrines. Ce serait l’hallali, penseraient t’ils ! Mort à l’UMP fasciste, raciste et — dernier mot trouvé — islamophobe !

Pour ma part, je ne suis pas sûr que les socialistes gagneraient cette bataille de l’opinion ! Je suis même convaincu du contraire. Malheureusement, nul n’est prophète en son pays. Pourtant, qu’il était beau ce discours de 2007, lors de cette magnifique campagne électorale des Présidentielles. J’avais le cœur et les tripes qui vibraient d’enthousiasme.

Mais pour le moment, il reste Madame Neige Sardin, libraire de son état, persécutée dans sa librairie par une population qui la déteste parce qu’elle est chrétienne, française de souche et qu’elle a l’outrecuidance de s’accrocher alors que la plupart de ses amis et concitoyens ont déjà renoncé à se battre.

Alors je sais que je ne vais pas faire plaisir à mes amis. Je sais qu’ils ne me diront rien. Soit parce qu’ils sont bien polis et bien élevés. Soit parce que mes propos n’ont aucune importance pour eux. Je crains hélas que ce soit la deuxième possibilité. Je préférerais la première. La seconde fera de Madame Neige Sardin une libraire bien seule. Un rocher dans la tempête du Bourget et dans l’indifférence politique et médiatique.”

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article