Enquête sur les djihadistes qu'ont soutenu Sarkozy, Obama et Hollande en Libye hier et aujourd'hui.

Publié le 17 Juin 2014

Que pense Nicolas Domenach de cette religion d'amour qu'il aurait lu dans le Coran. Pauvre homme... c'est dur la perte des neurones.

Devenues plus puissantes qu'al-Qaïda, les hordes de l'EIIL se dirigent vers Bagdad

Capture d’écran 2014-06-14 à 22.17.32

Capture d’écran 2014-06-14 à 22.17.10

Isis_erigeant_etendard_califat

Des jihadistes de l'effroyable et fulgurante machine de guerre nommée l'État islamique en Irak et au Levant (dirigée par Abou Bakar Al-Baghdadi) ont pris le contrôle de la 2e ville d'Irak, Mossoul, et braqué sa banque centrale, encaissant des centaines de millions $, et une grande quantité de lingots d’or. Avec ce butin, l'EIIL est le groupe terroriste le plus riche au monde, plus riche qu’Al-Qaida et le Hezbollah...

Maintenant, trois colonnes de cette machine de guerre impitoyable descendent sur Bagdad, la capitale irakienne...

L'objectif de Baghdadi? Restaurer le Califat perdu, implanter la charia...


Capture d’écran 2014-06-13 à 15.04.43

Abou Bakar al-Baghdadi,

issu d'al-Qaïda, est le leader de l'EIIL (source)

 

Top_blog_isis_irak

 

Trois colonnes descendent sur Bagdad

 

Territoires_irak

(source)

 

L'EIIL est en voie de prendre le contrôle de plusieurs puits de pétrole stratégiques.

 

Irak-EIIL-petrole 

L'armée irakienne est en déroute; la majorité des sunnites irakiens sont furieuxcontre le gouvernement Maliki, à la solde du régime iranien de Khamenei.

Maliki_Kham

Capture d’écran 2014-06-15 à 00.32.57

Iyad Jamal Eddin, un chiite anti-Khomeiniste basé en Irak, réclame la démission de Maliki (source).

"Le Premier ministre Maliki a poursuivi un projet profondément sectaire, qui écartait les sunnites du pouvoir politique. Il s'est aliéné les dirigeants sunnites les plus raisonnables, allant jusqu’à faire arrêter certains d’entre eux, et il a procédé à des arrestations massives de jeunes hommes sunnites. C’est ainsi que Maliki a contribué, dans une large mesure, à pousser les sunnites dans les bras des extrémistes. En effet, dans les calculs sectaires qui dominent actuellement la politique irakienne, l’agitation des sunnites a joué en faveur de Maliki, car elle lui a permis de se présenter comme le protecteur des chiites." (Source: 
http://www.newyorker.com/talk/comment/2014/06/23/140623taco_talk_filkins)

 

 

Le Grand Ayatollah Sistani, basé à Najef en Irak, est sorti hier de son long silence pour décréter le JIHAD -- soit la mobilisation générale des chiites contre les hordes du terroriste Al-Baghdadi.

 

Sistani_fatwa

 Des mollahs irakiens répondent à la fatwa de Sistani (à gauche) appelant au jihad

 

La stratégie «diviser pour régner» pratiquée par le régime terroriste de l'Iran Khomeiniste afin d'étendre son influence dans le monde arabe a provoqué la colère des sunnites, et cette colère est en train de prendre des proportions hors de contrôle, comme le démontrent les avancées fulgurantes de l'EIIL...

Les gains récents de l'EIIL en Irak ont été rendus possibles, en outre, par la participation d'une large faction de sunnites irakiens mécontents d'être traités en musulmans de seconde classe par le gouvernement Maliki (une marionnette du régime de Khamenei). L'EIIL forme une sorte d'avant-garde réactionnaire, à laquelle divers groupes majoritairement sunnites, y compris des baathistes anciennement sympathiques à Saddam Hussein, se sont ralliés contre le gouvernement Khomeiniste de Maliki.

Selon Phillip Smyth (spécialiste des groupes islamistes chiites), des milices khomeinistes à la solde de l'Iran travaillent actuellement en étroite collaboration avec le gouvernement irakien de Maliki, lequel a publiquement appelé à la création de milices populaires en réponse à l'offensive de l'EIIL contre Mossoul, la 2e ville d'Irak, prise cette semaine...

 

Mossoul-libere

L'EIIL a pris le contrôle de la deuxième ville du pays. Il a aussi braqué la banque centrale de Mossoul, entrant en possession d'une grande fortune (500 milliards de dinars irakiens, soit 313 millions d’euros). Les hordes dirigées par Baghdadi ont aussi braqué d’autres banques des alentours et collecté des tonnes de lingots d’or. Un tel butin de guerre fait de l’EIIL le groupe terroriste le plus riche au monde, plus riche qu’Al-Qaida et plus riche que le Hezbollah.  

 

Projet_EIIL
(source

 

Pourtant, bien avant la capture de Mossoul, des milices khomeinistes télécommandées par l'Iran avaient déjà été redéployées de la Syrie vers l'Irak; ces milices travaillent maintenant en étroite collaboration avec l'armée irakienne et ses Forces de sécurité intérieure (FSI).

 

Irak-milices-khomeinistes
Milices khomeinistes en Irak

Une milice khomeiniste opérant en Syrie et en Irak a publié en février 2013 cet AVERTISSEMENT: «A tous les sunnites qui habitent dans la région de Adnah, quittez au plus vite vos demeures, dans les 24 heures, à défaut de quoi vous vous exposez, ainsi que vos familles, à être tués. Vous aurez été prévenus». (source)

 

Depuis le 5 juin, une multitude de milices chiites soutenues par l'Iran se sont déployées dans les lieux saints du chiisme en Irak: Kerbala, Samarra et Nadjaf. L'introduction de ces forces dans ces villes s'inscrit dans une optique de «défense des sanctuaires chiites».

Le 10 juin, la page Facebook officielle de milices chiites annonçait que le régime iranien avait mobilisé des éléments du Corps de la Garde révolutionnaire islamique (CGRI) pour aider l'Irak, et que le Hezbollah libanais dirigé par Nasrallah avait aussi envoyé des unités pour lutter contre les hordes de l'EIIL. De nombreux rapports suggèrent que Qassem Soleimani, le chef du Corps des Gardiens de la révolution islamique, et souvent décrit, à tort ou à raison, comme le proconsul de l'Iran en Irak, s'active fébrilement pour contenir les avancées de l'EIIL. 

 

Al_arifi_califat

Le cheikh saoudien al-Arifi — un islamo-théologien très GRAND PUBLIC (il a son propre show de TV, presque 9 millions d'abonnés Twitter, et ses livres se vendent par millions en plusieurs langues) — se rallie «indirectement» aux hordes infernales et terroristes de l'EIIL en qualifiant l'Irak de «terre du Califat»... Il est aussi l'imam d'une méga-mosquée royale en Arabie saoudite, et professseur à l'Université Roi-Saoud à Riyad.

Source: Romain Caillet, https://twitter.com/RomainCaillet/status/477779293791993856

 

Le gouvernement irakien est susceptible de devenir de plus en plus dépendant des milices iraniennes sur son territoire. La crise a maintenant atteint le point de bascule où les chiites irakiens considèrent à juste titre les hordes de l'EIIL comme une menace existentielle immédiate, et ils accepteront donc plus facilement l'arrivée de milices iraniennes sur leur territoire.

 

Mossoul-EIIL
Un convoi de l'EIIL
 
Alors que la ville de Mossoul a rapidement cédé devant l'EIIL, «les forces autour de Bagdad ne sont pas celles de Mossoul. Il s'agit de soldats chiites qui haïssent les sunnites. Ils vont se battre»,souligne Henri Barkey, professeur à l'Université Lehigh.
 
 
 
DÉCLARATION DU PORTE-PAROLE DE L'EIIL
 

 
 
Dans ce message, le porte-parole de l'EIIL explique qu'il se dissocie d'Al-Qaïda, qui leur avait demandé de préserver les chiites, et que désormais, il donnera libre cours à la rage accumulée par les sunnites contre les chiites depuis des années...
 
 
L'EIIL est demeuré fidèle aux conseils et orientations des aînés du Jihad et à ses symboles. C'est pour cette raison que depuis son instauration, l'EIIL n’a pas frappé les chiites en Iran; qu’il les a laissés en sécurité en Iran ; qu’il a tenté de contenir ses soldats fulminant de rage, alors qu’ils avaient la capacité, à ce moment, de transformer l’Iran en bain de sang ; et qu’il a réprimé cette rage pendant toutes ces années, quitte à se faire accuser de collaborer avec l’Iran, son pire ennemi, pour l’avoir épargné, permettant aux chiites d’être en sécurité, et cela, conformément aux ordres d’Al-Qaida demandant de protéger ses intérêts et ses lignes d'approvisionnement en Iran.  

Oui, l'EIIL a contenu ses soldats et a réprimé leur rage au fil des ans, afin de préserver l’unité de la parole des Moudjahidins et l’unité de leurs rangs.
 
[...]
 
Un exemple de ceci : notre absence de réponse à votre demande répétée de cesser de cibler la population générale chiite en Irak, au motif qu’il s’agit de musulmans jugés ignorants, donc excusables. Car, si nous avions un serment d'allégeance envers vous, nous aurions suivi vos ordres même si nous n'étions pas d'accord sur le jugement à leur égard et la croyance à leur sujet. C'est ce que nous avons appris concernant l'obéissance. Si vous étiez l'Emir de l'EIIL, vous l’auriez obligé à obtempérer à votre demande et vous auriez écarté les opposants. Nous avons néanmoins obéi à votre demande en évitant de les cibler à l’extérieur de l’Iran et ailleurs.
 
 (source)
 
 
 
Video de l'EIIL : «Nous conquerrons Jérusalem. Nous conquerrons Rome. Nous reprendrons l'Andalousie (Espagne). Ceux qui refusent d'adopter l'islam seront massacrés». 
 

 
 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Repost 0
Commenter cet article

Pivoine 17/06/2014 18:14


Je rectifie : Ou il le fait exprès, ou il est idiot !

Marie-claire Muller 17/06/2014 18:11


ETANT DONNE QUE LE BUT DES ISLAMISTES EST D ENVAHIR  LES PAYS ET D INSTAURER LEUR INFÂME CHARIA,IL FAUT LES REPOUSSER COMME LE FONT LES CHINOIS CONFRONTES AUX MÊMES QUI INSTALLENT
LEUR REGIME  DIABOLIQUE DE TERREUR ET DE SANG:


 


Chine : exécution de 13 terroristes (musulmans bien entendu)



Posted On 17 juin 2014


By : Jean-Patrick Grumberg


Comments:
14






La Chine a exécuté 13 musulmans, hier lundi 16, coupables – devinez de quoi – de terrorisme et de crimes violents évidement, commis dans la région de Xinjiang, y compris le récent attentat qui a
fait 34 morts.


Le même jour que l’exécution, le tribunal a condamné trois autres musulmans Uyghur à mort pour leur implication dans l’attentat terroriste de la place Tiananmen de Beijing l’an dernier qui a fait
5 morts. Cinq autres musulmans ont été condamnés à la prison, quatre pour une durée de 5 à 20 ans, et un à vie.


L’agence d’information officielle Xinhua News a déclaré que les 13 musulmans exécutés étaient coupables d’avoir organisé, dirigé et participé à des groupes terroristes qui ont tué, volé,
assailli, et illégalement fabriqué et transporté des explosifs.


Le gouvernement chinois a également déclaré avoir à affronter de graves menaces terroristes de la part de la minorité des diables musulmans Uighur qui veulent voler Xinjiang, une région du
territoire chinois, et y déclarer l’indépendance.


Beijing a indiqué que les troubles causés par les Uighurs sont provoqués par des groupes extrémistes liés à des organisations de la terreur islamique à l’étranger, sans cependant en faire la
démonstration.


Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les
nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.


Les activistes Uighur ont indiqué que Beijing colonise la région, et a envoyé de nombreux colons s’y installer, tout en pratiquant un apartheid et des restrictions économiques, culturelles
et religieuses contre leurs pratiques.


Dilxat Raxit, porte-parole du congrès mondial Uyghur basé en Allemagne a affirmé que Beijing qualifie injustement les Uighurs de terroristes alors qu’ils commettent des actes de désespoir.


« La politique chinoise a provoqué des actes extrêmes, et c’est le seul combat que le peuple Uighur, par désespoir, peut livrer au prix de sa vie, » a déclaré Dilxat Raxit.


Ceux qui ont l’impression d’avoir déjà entendu pareil narratif dans d’autres régions du monde comprendront les raisons des excellentes relations entre la Chine et Israël : la dernière délégation
chinoise en visite dans l’état hébreu a expliqué « comprendre parfaitement et sympathiser avec les difficultés qu’Israël rencontre avec ses voisins islamistes ».


Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.



Pivoine 17/06/2014 18:11


Jean d'Ormesson était hier soir l'invité de 28 mn, où il lançait un appel pour protéger les chrétiens d'Orient. Ce qui est très bien, sauf qu'il se voile la face. Il a tenu à
dire : "J'ai une grande admiration pour l'islam !"


Le samedi précédent, invité chez Ruquier, il a déclaré : "Entre Marine Le Pen et François Hollande, je choisis Hollande !"


Ou il est idiot, ou il n'a rien compris !

Polux 17/06/2014 18:03


Comment ! L'islam est donc si violente que you tube suppime la vidéo...!!!


 

island girl 17/06/2014 17:00


Selon ce vieux débile "tout est bien dans le meilleur des mondes" ...qu'il continue à proférer de tels propos ,c'est "bonus time" pour la vague bleu marine !