Fédération Française de Foot : foot, fric, frime !

Publié le 5 Mai 2011

Lu sur Synthèse Sociale

imagesCABBJMPU.jpgPar Yves Darchicourt

On s'en étrangle d'indignation dans les médias : il paraît qu'au sein de la Fédération Française de Foot-Ball (FFF) il se soit trouvé des ignobles ou des inconséquents pour susurrer qu'il ne serait peut-être pas plus mal que les sélectionneurs sportifs envisagent désormais de limiter à 30% le recrutement de tapeurs de ballon exotiques dans les équipes.

Thomas Joly - secrétaire général du Parti de la France - a bien raison de trouver que 30% d'allogènes c'est déjà beaucoup trop et on appréciera ici ses excellentes observations sur le sujet.

Pour le reste, on notera aussi que les joueurs du foot professionnel ne sont pour l'essentiel que des sous-espèces de mercenaires, par définition avides de servir le plus offrant. Dans les équipes rivalisant pour la coupe de France ou autres distinctions footballistiques il n'y a pas plus d'authentiques Lillois, Marseillais, Bordelais, Lyonnais ou Stéphanois qu'il n'y a d'indigènes français dans l'équipe nationale. Sur-payés, sur-encensés par les médias, ces gens là ne roulent que pour eux-mêmes, pour le fric et la frime et se contrefichent de la ville, la région ou le pays qu'ils sont censés représenter. La compétition sportive a laissé la place à la course aux contrats juteux, aux droits de retransmission, à la publicité et aux paris... le règne du fric et de la combine sous l'égide du mondialisme et du politiquement correct qui profitent de la popularité incroyable de ces clowneries pour enfoncer le clou de l'exemplarité du multi-ethnisme à couleur dominante café/café crème.

On devine les énormes enjeux tant personnels que politiques ! Les réformateurs de la FFF ont tout faux : le foot est devenu un instrument de propagande aux mains des mondialistes et ils ne le lâcheront pas. Et pas question non plus d'imposer des quotas dans son financement, dans le salaire des responsables et des joueurs. Le football ne réintègrera pas de sitôt le monde exclusivement sportif. Et le spectacle va continuer, comme le matraquage des esprits... tant que la foule se précipitera dans les stades !

Yves Darchicourt

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

hug 05/05/2011 16:07



@La Gauloise


"Donc , monsieur Blanc, n'ayez pas honte d'avoir dit une vérité qui saute aux yeux de tous!"


Blacn n'a jamais dis qu'il y avait trop de noir ou d'arabe en équipe de France, ne lui faites pas dire ce qu'il n'a pas dis ou bien ce que vous pensez il risquerait de passer pour un raciste
(voir c'est déjà le cas). Blanc n'a rien dis de raciste et son idée est légitime c'est les gens comme vous qui vont passe ses idées pour racistes



Johanny 05/05/2011 11:24



mais où est le sport dans tiout ça ?.....les joueurs s'achètent et se vendentcomme n'importe quelle denrée consommable, seul le prix diffère. Quant au soi disant esprit de diversité des cultures,
où sont les représentants des peuples orientaux comme les immigrés d'origine chinoise ou vietnamienne ?... si je veux voir un beau match réellement sportif, je vais le dimanche sur le stade de
mon village de provence voir des gamins qui ne sont pas encore corrompus par le fric ou la vaine gloriole médiatique.....



LA GAULOISE 05/05/2011 10:22



Dans certains pays , lorsque l'on parle de l'equipe de France de foot , tout le monde se marre et dit "  mais de quelle equipe de france parlez vous, il n'y a qu'un ou deux français
dans cette equipe....Donc , monsieur Blanc, n'ayez pas honte d'avoir dit une vérité qui saute aux yeux de tous!