Esclaves au Maroc. Les femmes paient un lourd tribu.

Publié le 2 Mai 2012

Ceuta, enclave espagnole au Maroc... et temple de la contrebande. Ici, toutes sortes de marchandises transitent. Les "femmes-mulets" traversent la frontière pour alimenter le commerce entre le Maroc et l'Espagne. Elles portent des cabas pesant jusquà 80 kilos. Mais parfois, certaines d'entre elles plient sous le poids des marchandises et meurent étouffées.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

Claude Germain V 02/05/2012 11:57


Quelles etait jolies ces petites ,dans les années 70 sur les plages de Casablanca ............jolies ,correctes ,beaucoups de mini-jupes ; en tout bien tout honneur ; meme chez les musulmans
jamais une critique acerbe ,jamais une reflexion ,"elles"  suivaient tout simplement sans en abuser la mode a l'europeenne .


Combien seraient lapidées aujourd'hui si elles portaient une tenue pareille .Dans tous ces pays les temps sont devenues obscurs .Chez nous ici en europe et surtout en france ,des nuages noirs se
profilent a l'horizon .....