Et si la Droite Populaire lâchait Copé ?

Publié le 30 Juin 2012

Par   

Excepté Dominique Tian, député des Bouches-du-Rhône, toutes les figures du collectif parlementaire de la Droite parlementaire ont été battus mardi à l’élection des trente membres du bureau politique du groupe UMP à l’Assemblée nationale : Lionnel LucaThierry Mariani, Bernard Reynès, Michel Voisin, Philippe Meunier

Hasard ? Pas naïve, l’une d’entre elles assure au Point.fr qu’il « n’y a pas de hasard en politique ». Agacé par ce camouflet, Thierry Mariani prévient : « Le masochisme est une vertu peu répandue dans le milieu politique. »Christian Jacob, le président (copéiste) du groupe UMP à l’Assemblée nationale, avait pourtant expliqué souhaiter respecter les équilibres politiques pour cette élection…

Une analyse de la défaite qui diverge de celle des principaux ténors

Ses 23 membres rescapés de l’élection législative s’accordaient lors d’un déjeuner organisé mercredi pour dire que la « droitisation » n’est pas en cause dans le bouillon pris par l’UMP, « c’est parce qu’on n’est pas allé assez à droite, ou qu’on y est allé trop tardivement, que l’on a perdu » confie Thierry Mariani pour qui « la plus grosse connerie du quinquennat a été l’ouverture à gauche. Ce machin a complètement brouillé les pistes. »

D’après l’hebdomadaire Minute de mercredi, « Législatives 2012 : défaite politique de la droite parlementaire, victoire idéologique de la droite nationale », l’étude de la Fondation Polémia que vous proposait dès samedi Nouvelles de France, circule chez les membres du collectif et les conforte dans cette idée.

Un candidat Droite populaire à la présidence de l’UMP ?

« Nous représentons sans doute entre 30 et 40 % de l’UMP, nos thématiques sont en adéquation avec une grande partie des Français » souligne dans l’hebdomadaire Jacques Myard, député des Yvelines, qui souhaite, ainsi que Thierry Mariani, déposer une motion au congrès de l’UMP en novembre. C’était avant le camouflet de mardi matin. Au congrès de novembre, ils prévoyaient de soutenir Jean-François Copé, jugé meilleur garant d’une ligne droitière que François Fillon, proche des centristes. « Nous ne voulons pas briguer la présidence du parti », soulignait Jacques Myard.

Mercredi, le discours a évolué : à la question « Votre collectif présentera-t-il un candidat à la primaire de l’UMP ? », Philippe Meunier confie aux Nouvelles de France que « compte-tenu du contexte, tout est possible… » Et pour savoir « quel pourcentage de la base de l’UMP » la Droite populaire représente, le député du Rhône donne rendez-vous au congrès de novembre !

Pas certain que sans le soutien de ce collectif, Copé conserve ses chances face à Fillon pour prendre la présidence de cette machine présidentielle… Autant dire que les enchères devraient monter, la campagne interne se droitiser. Le moment où jamais de peser, pensent déjà certains activistes de droite qui, depuis quelques jours, adhèrent à l’UMP.

*** 

Mon opinion d'ancien Conseiller National de l'UMP

Adhérer à cette machine est contre productif car le pouvoir appartient au futur Président qui appliquera sa ligne politique. Le Conseil national de l'UMP n'est qu'une chambre d'enregistrement. Le pouvoir de proposition s'arrête aux cooptés du secrétariat de l'UMP. Aus élus nationaux et aux éléphants de cette machine (ils existent aussi). Cette machinerie politique a plus de points communs avec le centralisme démocratique du parti communiste qu'avec un parti politique mettant en avant une véritable démocratie. Il suffit de constater ce que l'UMP pense de la proportionnelle. Bref s'imaginer qu'en tant qu'adhérent que l'on peut peser sur les décisions de l'UMP relève de l'illusion. Je le sais, j'ai déjà donné....

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Mascara83 30/06/2012 21:20


Merci, Claude Germain pour tous vos commentaires frappés au coin du bon sens! Malheureusement, avec tous les lavages " de cerveaux" de l'UMP, parti ayant pris des lois à
l'avantage de la racaille!! , tous rassemblés et unis, contre le FN et sa Présidente: Marine Le Pen il est bien évident, que leurs amis PS +, les appliquent sans aucune
inquiétude... voire même, en, en rajoutant un peu plus, sachant qu'ils ne pourront être critiqués à ce sujet... je me pose, comme des millions de Français, quel sera le nouveau programme de l'UMP
du fait, qu'ils sont tjrs anti Marine ?? d'une part, et que, d'autre part, ils se "bouffent de foie entre eux ??

Claude Germain V 30/06/2012 09:02


Copé francais depuis 1 ou 2 generations est une 5eme colonne dans la france qu'il hait .Honte ou compléxé de ses origines pas nettes ,comme son mentor Sarkozy ,qui reconnaissait devanr De
Villiers vers 1998 que la France le laissait froid et indifferent ...Encore une 5eme colonne .Dans ces cas là messieurs pourquoi avoir des velleités de pouvoir envers un pays que vous haissez ???
Au pire a quoi servez vous et que faites vous sur ce territoire ? simplement francais de papiers ? PERSONNE NE VOUS RETIENT PUISQUE L' UN ET L' AUTRE PARTICIPEZ A LA DESTRUCTION DE VOTRE PAYS
D4ACCUEIL .......COLLABOS UMP-S .....SOYEZ FIER .....VOUS AVEZ GAGNE COMME TOUS LES POLILOPETTES , LES FILLON, JUPPE ,BHL , KOUCHNER ,ATTALI et tous ceux qui travaillent au sabotage de ce pays
......