EURABIA, c'est quoi? L'histoire d'une trahison programmée.

Publié le 28 Novembre 2010

Qu'est-ce que l'Eurabia ?

C'est un débat que nous avons eu lors du banquet Républicain de Résistance Républicaine. Beaucoup d'intervenants voyaient bien les conséquences d'Eurabia, percevaient les réalités de l'islamisation de l'Europe mais ne comprenaient pas tous l'origine et le pourquoi. Plusieurs autres intervenants comme Jenny Letartre, René Marchand et Christine Tasin expliquèrent qu'en fait, c'est l'application, ni plus ni moins, d'une volonté de faire du continent Européen regroupé en plus du Moyen Orient, un équivalent économique puissant et opposable à la sphère Asiatique et Américaine. Vision purement économique et de marché. Toutefois, cela oblige, compte tenu des différences culturelles et cultuelles, à intégrer à petites doses et désormais aujourd'hui, à haute dose une immigration arabo-musulmane et des immigrants susceptibles d'adopter facilement les nouvelles  mœurs du futur Eurabia qui seront un mélange ou l'islam sera déterminant.


Pour ma part, je pense très sincèrement que ce n'est qu'une trahison des nations, de leur histoire et des citoyens qui composent ces nations par les dirigeants européens.  Et ce, depuis 1974 après le premier choc pétrolier. Vous verrez dans l’extrait suivant cet article ce qu'en dit Madame  Bat Ye'or qui a soulevé parmi les premiers, cet énigme incompréhensible à priori, et  au premier abord, pour tous les nationaux un tant soit peu fier de leur pays, de ses racines, de ses origines et respectueux des symboles de la nation.

 

 

Eurabia est ce monde qui se construit grâce à la duplicité de la communauté européenne, puis de l’Union Européenne et qui explique pourquoi les différents référendums nationaux sont vécus par elle comme des atteintes à ce monde rêvé par des dirigeants financiers, le monde des affaires et des politiques. En conséquence, à bas les nations et les  frontières.

En fait, c'est de l'internationalisme sans les nations et sans Lénine et  Staline et cela passe par le formatage des esprits les plus jeunes et l'oublie des pages entières de l'histoire de ces nations. En France, ce sera par exemple la sortie des manuels scolaires de la date 732, victoire de Charles Martel contre les arabo-musulmans à Poitiers et la mise en valeur de "l'apport" de l'islam dans la culture européenne vantait par tous les Présidents de la République et singulièrement par Jacques Chirac lorsqu'il vanta cet apport en désignant l'Espagne comme terre de l'islam tolérant. Bien entendu, il évita de mettre en avant l'esclavage de cet islam tolérant et les chaines des chrétiens qui ornent encore (combien de temps encore?) les façades de la Cathédrale de Tolède.

 

Voici un extrait d'une intervention de Madame Bat Ye'or suivi de l'objet d'une association musulmane (pour info) ayant son siège dans ma ville de Puteaux. Cet objet est similaire à tous les objets et déclarations associatives musulmanes qui se sont fondées sur notre territoire national.

Certes, vous pouvez faire le choix d’ignorer ou de prendre conscience. Cela ne fait que commencer concrètement et aura des conséquences dramatiques pour nos enfants et particulièrement nos filles. Délire d’islamophobe ? Regardez autour de vous en ajustant vos lunettes politique et sociale.

Gérard Brazon  

 

 

Comment définissez-vous Eurabia ?
C’est difficile à dire, c’est un continent en transition porteur de futurs conflits très graves de quelques côtés que l’on regarde.
Eurabia est née de la soumission de la Communauté économique européenne (CEE), devenue l'Union européenne (UE), au terrorisme palestinien et au boycott pétrolier ; ce boycott provenait principalement des pays arabes producteurs (5), et était dirigé aussi contre les Etats-Unis en novembre 1973.
Les Neuf (6) acceptèrent alors les conditions de la Ligue Arabe : soutien à la cause palestinienne et adoption d’une politique pro-palestinienne, anti-israélienne et anti-américaine, reconnaissance d’un peuple palestinien qui jusqu’alors n’était pas mentionné, reconnaissance de l’OLP (Organisation de libération de la Palestine [7]) et de son chef Yasser Arafat comme ses seuls représentants.
Cette politique se développa dans un cadre informel d’accords entre les pays de la CEE et ceux de la Ligue Arabe. On attribue au politicien français Michel Jobert (8) l’appellation Dialogue euro-arabe (DEA) pour ce type de politique discrète.
Ces accords se faisaient au plus haut niveau entre, du côté européen, les ministres des Affaires étrangères et le président de la Commission et, du côté arabe, leurs homologues et le représentant de la Ligue des Pays arabes.
En 1974, fut créée à Paris l’association parlementaire pour la coopération euro-arabe. Elle rassemblait des députés des parlements de chaque pays de la CEE chargés de gérer avec leurs collègues arabes tous les aspects de cette collaboration euro-arabe par une infrastructure de comités et de réseaux.
Le DEA visait à développer l’immigration des pays arabes jusqu’alors fort réduite, à renforcer la coopération politique, économique, culturelle, universitaire, syndicale et médiatique entre l’Europe et les pays arabes sur la base des conditions de la Ligue arabe concernant la diffusion de la culture et de la langue arabes en Europe, le soutien à Arafat et à l’OLP et la création de la Palestine.
Le but de cette politique était de créer un vaste ensemble méditerranéen euro-arabe où le multiculturalisme et la fusion des populations et des langues, grâce à l’immigration, imposeraient la destruction des frontières, des identités nationales et religieuses, gages de la paix en Méditerranée. Un continent doté d’une telle puissance pourrait rivaliser avec l’Amérique sur la scène mondiale.

 

 

 

L'association de la Mosquée de Puteaux:

L’association Solidarité Islamique de Puteaux s’engage depuis plus de 25 ans à œuvrer pour l’animation et l’insertion sociale.

    

Nos ambitions sont les suivantes : 

  • Donner à l’association un rôle majeur dans l’animation de la vie sociale de notre commune,
  • Permettre aux musulmans de pratiquer leur culte dans la liberté et la dignité, ( Pendant 7 ans ce culte fût pratiqué dans le déni de la liberté des citoyenx de Puteaux de circuler le Vendredi lors des prières dans la rue. La rue Saulnier est devenue célèbre dans le monde au même titre que les rues parisiennes du XVIII ème de Paris et d'autres à Lyon NDLR)
  • Favoriser le dialogue interreligieux,
  • L’initiation  de la langue arabe et l’introduction à la civilisation arabo-musulmane, (L'Arabe s'apprenant à partir du Coran ce qui implique de fait l'apprentissage du religieux. On est loin de l'initiation. NDLR)
  • Soutenir tous ceux qui le souhaitent pour une meilleure insertion sociale. (Sans que l'on sache ce que cela signifie hormis les demandes ou pressions auprès des autorités préfectorales et municipales. (Logements, crèches, et autres) Là, comme partout ailleurs dans d'autres villes. NDLR)

Voici quelques chiffres résumant l'activité de l'association aujourd'hui:

  • Création en 1982.
  • Près de 200 personnes présentes en moyenne aux prières quotidiennes.
  • Plus de 1000 fidèles pour la prière du vendredi. (Depuis un an, les prières sont interdites dans la rue Saulnier. NDLR)
  • Plus de 120 élèves accueillis tous les week-ends. (Que feront-ils des enfants  les dirigeants de cette association musulmane lorsque viendra le moment de détruire la salle de prières actuelle pour construire l'importante mosquée de Puteaux de 4 étage et 3 grandes salles de prière dont une pour les femmes?

 

 

 

 

 

******************************************************************************

           On s'aperçoit très vite sur ce simple exemple, qu'il y aura des revendications!  Encore et toujours... Eurabia n'est pas un phantasme hélas!    

           Vous avez donc, en résumé, les raisons qui motivent Résistance Républicaine à agir contre l'islamisation progressive mais rapide de nos institutions.  De même contre le néfaste projet qui consiste à abolir 1500 ans d'histoire en évacuant la France nation millénaire afin de la jeter comme d'autres dans les fameuses poubelles de l'Histoire.

Gérard Brazon

 

Bat Ye'or, de son vrai nom Giselle Littman, est une essayiste britannique[1],[2], d'origine juive égyptienne, écrivant aussi bien en français qu'en anglais.

Elle s'est spécialisée dans l'étude de la notion de dhimmi[1], introduisant notamment dans ses ouvrages le néologisme discuté de « dhimmitude », qu'elle utilise dans un sens politico-historique.[2

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Francis CLAUDE 28/11/2010 16:17



chére Bonapartine, votre avatar me laisse présumé que vpus avez du sang Corse bien entendu Français la corse faisant partie de notre belle France et j'ai moi 1/4 de ce sang Corse....j'aime
beaucoup vos commentaires paertinents et réaliste auquels je souscris parfaitement. Mais je suis comme Henri lorsque je veux parlé de nous Franç&is patriotes je ne sait trop quel nom nous
donner? et franç&is de souche est peut etre une soluton de facilité mais qui ne somme pas trop mal...peut etre pourrions nous alors trouver entre nous une appellation qui nous convienne et
surtout nous différencie des racailles que nous combattons pour le moment verbalement!...


meilleurs sentiments



island girl 28/11/2010 13:28



Mitterrand était un beau parleur,les français se sont laissés envouter par le club miterrandamné et Mitterrand les a menés en bateau!


Chirac avait une belle gueule et les français se sont laissés séduire par la marionnette des guignols!


Sarkozy est un séducteur,il a emballé  les français comme il l'a fait avec Carla Bruni!


Martine Aubry a des yeux de chien battu ,les français disent que c'est le meilleur ami de l'homme, reste à voir s'ils appécient les pittbulls !


JSK ressemble a un gros saint bernard ,repu et aimant les caresses,ça peut plaire !Et pendant ce temps là,les islamistes envahissent le pays !


Il faut pour la france quelqu'un qui a des couilles bordel!  et je parie que ce pourrait etre une femme!



Gérard Brazon 28/11/2010 14:21



Laquelle? Il serait qu'elle pointe ses oreilles! (sourire)



Bonapartine 28/11/2010 12:02



Réponse au commentaire d'Henri.


Monsieur,


Bien que je respecte parfaitement votre point de vue, permettez-moi d'y apporter ma nuance personnelle : peu importe que nous parlions de Français de souche ou pas. Moi, je ne sais pas trop ce
que c'est "un Français de souche". A bien des égards, c'est une expression devenue désuète et je le dis d'autant plus sans complexe que je suis issue d'une famille dont une partie est de
nationalité française depuis plusieurs siècles.


Non, actuellement, ce qui m'importe, c'est que les Français, qu'ils soient de souche ou pas, aiment la France, défendent ses valeurs et respectent les lois républicaines en vigueur.


Pour le reste, je rejoins votre point de vue sur le fond. En effet, si personne ne réagit, notre culture judéo-chrétienne d'une part, notre héritage républicain issu pour grande partie du Siècle
des Lumières d'autre part, seront condamnés à disparaître. C'est un constat effroyable mais réaliste et sans appel. C'est pourquoi les opinions publiques doivent chausser des lunettes et/ou
ouvrir les yeux de toute urgence.


Bonapartine.



henri 28/11/2010 11:45


Pas réjouissant pour les français de souche : fermer sa gueule et périr... ou l'ouvrir ou mourir (charia)


Bonapartine 28/11/2010 11:08



Bonjour,


Merci d'avoir rendu hommage à l'un des ouvrages clefs de Bat Ye'Or qui avait, avant beaucoup de monde, mis en lumière le désastre qui est en train de nous exploser à la figure. L'islamisation de
l'Europe, ce n'est hélas pas le fruit de l'imagination de quelques "illuminés" comme ont voulu nous le faire croire nombre d'"intellectuels" autoproclamés qui n'ont pas hésité, en vérité, à
mentir aux opinions publiques depuis maintenant plus de trente ans. Eurabia, ce n'est pas non plus "un complot" comme certains chroniqueurs, de Mohamed Sifaoui à Caroline Fourest, s'acharnent à
en persuader les opinions publiques encore à l'heure actuelle.


Résultat des courses : le silence, la lâcheté ou le mensonge propagandiste véhiculés par des présumées élites européennes nous ont conduit à observer ce que l'on sait avec certitude aujourd'hui.
Nos principes et valeurs républicaines sont sans cesse remis en cause, dénigrés, déboutés puis finalement niés. L'école républicaine est peu à peu gangrénée de l'intérieur, les espaces publics
occupés par des islamistes qui imposent un "droit à l'expression" qui n'en est pas un en semant la terreur au sein des populations mais aussi des forces de police, l'égalité entre les hommes et
les femmes en fin se réduira à peau de chagrin si personne n'y prend garde !


Alors, qu'attendent donc les peuples européens pour dire STOP à l'avancée de la Charia dans nos sociétes ?


Bonapartine



Gérard Brazon 28/11/2010 14:27



Bat ye'or nous démontre et met en perspective. A nous de comprendre enfin.