Europe: Hollande a déjà perdu, Merkel lui dit « Nein ». (Vidéo)

Publié le 9 Mai 2012

Europe schlague

Selon le journal Le Point, L’Allemagne a posé,lundi, ses conditions au président élu français François Hollande en excluant toute renégociation du pacte budgétaire européen et toute initiative de « croissance par les déficits ».

« Il n’est pas possible de renégocier le pacte budgétaire », qui a déjà été « signé par 25 des 27 États membres de l’Union européenne »

Et qui a pour but de renforcer la discipline dans la gestion des finances publiques, a dit le porte-parole de la chancelière Angela Merkel, Steffen Seibert, lors d’une conférence de presse régulière. Il était interrogé sur la volonté de François Hollande d’adjoindre à ce pacte un volet sur la croissance.

Voilà une vidéo édifiante qui confirme que le PS, avant même d’être élu, a échoué à convaincre Angela Merkel et la troïka.

De la renégociation du traité jusqu’au Eurobonds les propositions du PS sont des fumisteries.

Elles visent toutes à une plus grande intégration de la France au sein de l’Europe, à un abandon de notre modèle social, et pour finir de notre souveraineté. Hollande va devoir accepter une libéralisation du marché du travail en échange de quelques ajustements du pacte budgétaire européen. La France est coincée dans le carcan européen et l’euro. Il n’y a que deux solutions pour sortir de la crise:

- Soit aller vers une europe fédérale avec un gouvernement européen. Dans ce cas, on perd l’ensemble de nos souverainetés et notre modèle social qu’il sera nécessaire d’aligner sur celui de l’Allemagne. Cette solution se fera au prix d’une grosse casse sociale et économique. Mais l’Europe fédérale sera enfin une réalité et l’euro pourra peut-être survivre.

- Soit on sort de l’euro de façon concertée, on se libère de l’emprise des marchés en revenant sur la loi de 1973, on retrouve nos frontières, on conserve l’euro comme monnaie commune et on fait une europe des Nations. Cette solution sera elle aussi douloureuse mais nous serons maîtres de notre destin. (Prêchi)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article

island girl 10/05/2012 01:45


Les français avaient dit "NON" à l'europe ,le gouvernement a piétiné leur décision ,l'euro disparaitra par le peuple ;Hollande est un pantin hypocrite et incompétent .;