Europe liberticide. La Croatie résiste au chantage de Bruxelles

Publié le 28 Août 2013

La Croatie résiste à l'UE et pourrait voir 250 millions d’euros bloqués

 

Par Réveil et vous

Zagreb n’a pas donné suite à l’ultimatum que lui avait lancé la Commission européenne pour se mettre en conformité avec le mandat d’arrêt européen.

"Le gouvernement ne se prononcera pas sur ce sujet dans les prochaines semaines" a ainsi déclaré le Premier ministre Zoran Milanović, dans une interview au site Dalje.com, au lendemain de l’expiration du délai imparti par Bruxelles pour que Zagreb abroge une loi bloquant l’extradition des citoyens croates sous certaines conditions.

A présent, et faute de réponse rapide, la Croatie s’expose à la suppression du versement de fonds européens pour 250 millions d’euros ou à voir compromise son entrée dans l’espace Schengen,prévient Večernji list.


Rappel de la brève du 22 août dernier…


Les Croates devenus citoyens de l'UE depuis à peine plus d'un mois font déjà l'objet d'un chantage de la part de Bruxelles sous l'impulsion de l'Allemagne !

L’UE demande à la Croatie de modifier sa loi au risque de s’exposer à des sanctions.

http://euobserver.com/justice/121162

Un ultimatum a été envoyé à Zagreb par la Commission européenne pour que la Croatie abroge une série d’amendements au mandat d’arrêt européen.

Ces modifications controversées, transposées dans la législation croate trois jours avant l’adhésion du pays à l'UE le 1er juillet dernier, bloquent l'extradition de personnes d'un Etat membre à l'autre. La Croatie a maintenant jusqu'à minuit le 23 août pour proposer un délai dans lequel elle s’engage à les abroger.

Les amendements en question, qui interdisent les extraditions liées aux crimes commis avant 2002, ont provoqué la colère de l’Allemagne qui estime qu’ils ont été conçus pour empêcher l'extradition de Josip Perković, l’ancien directeur de la police secrète yougoslave recherché par Berlin pour l'assassinat du dissident croate Stjepan Đureković à Wolfratshausen, en Bavière, en 1983.

Le procureur fédéral allemand a émis un mandat d’arrêt européen au cours de l’été pour demander l’extradition de Perković mais n’a toujours pas reçu de réponse de la part des autorités croates. Si Zagreb ne se soumet pas à ses obligations, l’UE pourrait suspendre le versement de fonds à son nouvel Etat membre.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article

mika 29/08/2013 09:23


La Croatie: C'est 10 milliards d'euros de subvention pour l'UE



http://www.france5.fr/c-dans-l-air/europe/croatie-en-europe-300-000-chomeurs-de-plus-39224

FRANHENJAC 29/08/2013 00:37


Ne lâchez pas les croates...l´Europe ne vous apportera rien...mieux vaut vous éloigner de cette organisation fachiste qu´est l´EU !