Europe liberticide: la panique à Bruxelles? Préface Gérard Brazon

Publié le 4 Mai 2012

Il semble que le message soit bien passé ! Les Nations se réveillent et le Conseil Européen n'aime pas cela du tout. Alors certes, il met un peu de tout dans sa sauce protestataire, mais quand on lit les dénonciations qu'il fait, on ne lit pas les causes et encore moins les solutions.

Le Conseil Européen est disqualifié et ne peut à mon sens, même s'il en a le droit juridique, affirmer que ce sont les citoyens qui ont tort! Le commentaire de ce Conseil n'est qu'un immense mépris aux peuples européens qui cherchent à se libérer de sa tutelle liberticide.

Continuons le combat contre cette Europe qui détruit les Nations, islamise les peuples européens.

Gérard Brazon

*** 

La crise économique favorise l'augmentation du racisme et de la xénophobie, estime dans unrapport, jeudi 3 mai, l'organe de lutte contre le racisme du Conseil de l'Europe, qui appelle les Etats européens à "agir" contre la banalisation du discours hostile aux immigrés. "La réduction des prestations sociales, la diminution des offres d'emploi et l'augmentation conséquente de l'intolérance à l'égard des groupes d'immigrés et des minorités historiques" sont les "tendancesinquiétantes" constatées par la Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI) dans son rapport annuel 2011.

Elle invite les gouvernements "à renforcer la capacité des instances nationales de défense des droits de l'homme, au lieu d'utiliser la crise économique comme motif de réduction de leurs ressources". Elle appelle également les responsables politiques à "résister à la tentation de céder aux préjugés et aux peurs déplacées". (Par quels moyens? La suppression de la liberté d'expression, le contrôle d'internet? Bas les masques, on voit bien que l'Europe cherche à faire taire la contestation! Ndlr Gérard Brazon)

En raison de la crise économique, les immigrés, demandeurs d'asile et membres des minorités, comme les Roms, "sombrent dans la pauvreté, ce qui alimente des sentiments négatifs qui renforcent la fracture sociale" et ces groupes "sont considérés comme un fardeau pour la société", expliquent les auteurs du rapport, qui se fonde sur une vingtaine de pays visités.

IMMIGRATION RIME AVEC INSÉCURITÉ

En parallèle, le discours xénophobe "s'est généralisé ces dix dernières années, étant de plus en plus accepté par la société", affirme l'ECRI. Elle évoque "le ton du débat politique" dans certains pays où "l'immigration rime avec l'insécurité, les migrants en situation irrégulière, les demandeurs d'asile et les réfugiés 'volent les emplois' ou risquent 'de faire chavirer notre système de protection sociale' tandis que les musulmans 'sont incapables de s'intégrer dans les sociétés occidentales'". (Désormais, on ne pourra pas dire que le Conseil Européen ne sait pas! Ndlr Gérard Brazon)

Selon le rapport, certains pays européens n'ont pas réussi à gérer l'afflux de migrants et de demandeurs d'asile après les "révolutions arabes" de 2011, et ceux-ci ont été "trop rapidement reconduits à la frontière ou accueillis dans de mauvaises conditions".

La "culture policière qui semble avoir prévalu face à cet afflux" a détérioré les relations entre les Etats de l'espace Schengen, et les discussions sur la réintroduction de contrôles aux frontières"ont encore alimenté le débat xénophobe", souligne l'ECRI.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article

Marie-claire Muller 04/05/2012 17:56


Résistance des Irlandais et choix entre la peste et le choléra pour les Français


Publié le 3 mai 2012  



“Le 31
mai 2012, les Irlandais se rendront aux urnes pour se pronon­cer sur le nouveau traité fiscal de l’Union européenne, le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance au sein de
l’Union économique et monétaire.


Pour le moment, une plainte constitutionnelle a été déposée par un député indépendant, Thomas Pringle, lequel conteste ce traité ainsi que le mécanisme européen de
stabilité (MES). Pringle précise que dans le cadre du MES, le gouvernement irlandais pourrait être amené à lever des fonds “équivalant à environ un tiers des recettes fiscales pour 2011. Ce
chiffre peut être augmenté à tout moment à la seule demande du MES et sans limite fixée dans le traité sur les sommes qu’on pourra demander aux Etats membres de fournir. Il pourra effectivement
dire à l’Etat de lever de la dette souveraine, de lui remettre cet argent, puis décider où, quand et comment il sera déboursé”.


La campagne pour le « non » est menée par le Sinn Féin, le Parti socialiste et les indépendants.


 


L’austérité brutale, choisie ici comme partout en Europe, se traduit par un chômage et une pauvreté en constante croissance. Socialement, les familles ne parviennent plus à payer les
mensualités de leur prêt de maison, les entreprises sont condamnées à fermer, le système de santé et le système scolaire sont douloureusement impactés par les mesures de rigueur.


La rigueur demandée par les Marchés, ce sont des mesures draconiennes, de l’austérité pour la population et des coupes dans l’investissement pour l’emploi et… la croissance.


Il ressort d’un récent sondage commandé par l’Irish Times que la cote d’approbation du Sinn Fein est à 21%, soit en deuxième position, et que le soutien aux indépendants et aux petits
partis qui s’opposent au renflouement et à l’austérité a également augmenté. Par contre, la cote du gouvernement a baissé de 14 points depuis le précédent sondage en octobre, la ramenant à 23
%.


Maintenir le Système oligarchique et entretenir l’illusion du vote démocratique


Ce qui se passe en Irlande marque l’enjeu de toutes les élections et de la bataille engagée par les factions oligarchiques à l’œuvre pour introduire leur Nouvel Ordre Mondial. Il s’agit de
barrer le pouvoir aux opposants à la mondialisation. En France, par exemple, on les neutralise par les extrêmes, on éparpille ainsi les voix entre les candidats “inférieurs” afin de placer en
tête, pour le second tour, les deux représentants des partis inféodés aux puissances financières qui ont décidé de la fin de l’Etat-nation. Le choix de la présidence se limite
ainsi entre deux candidats pro-Nouvel Ordre Mondial, dont les partis sont PRO EUROPEENS, pro-babéliens, favorables au programme de démantèlement de la nation.


Ces candidats du cartel des banques donnent l’impression de s’opposer, mais c’est une plaisanterie. Certains des conseillers privés des deux candidats fréquentent les mêmes cercles
de pouvoir, les mêmes officines. D’aucuns peuvent chercher, à partir de quelques noms connus, ils feront de belles découvertes…


En attendant, il faut donner au brave peuple l’impression qu’il existe un choix réel : la PESTE ou le CHOLÉRA ?”


L.I.E.S.I., le 2 mai 2012



(   Blog d' Olivier Demeulenaere)

Marie-claire Muller 04/05/2012 17:27


Ces fonctionnaires corrompus, grassement payés pour ne rien foutre qui réfléchissent comme des piéds et mettent en danger TOUT UN CONTINENT par leur aveuglement et leurs lois
liberticides,obligeant les peuples européens à se suicider à cause de l'invasion causée par leur imbécilité gôchiste commencent à flipper de voir les peuples se réveiller"ENFIN" La Achton?LE
Barroso et toute la bande de vendus trouvent que nous sommes xénophobes!!!ET COMMENT!!!Ils ont peur car ils ne feront pas le poids face "aux indignés"pas ceux de Hessel, que nous sommes. Ils
pourront se réfugier en Arabie Saoudite vous savez ceux qui commanditent les pogroms au Kosovo contre les chrétiens et dont ils se sont fait les complices!!!JUSTICE DOIT ETRE FAITE!!!!!!!!!PAS DE
HOLLANDE AU GOUVERNEMENT IL FAIT PARTI DE CETTE ENGEANCE COMME BROCHEN MERLUCHE ET LES VERTS PASTEQUES !!!!!!!!!!à regarder cette vidéo:


http://www.leptithebdo.net/2012/05/02/la-gauche-ou-la-droite-a-vous-de-voir/

S. Dekerle 04/05/2012 16:30


“J’ai vécu dans votre futur, et ça n’a pas marché”. Vladimir Bukovsky, ancien dissident soviétique, dénonce la dérive totalitaire de l’Union européenne.


http://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2011/07/20/union-europeenne-nouvelle-urss/

Claude Germain V 04/05/2012 15:44


Que l'on m'explique quand meme pourquoi lorsque vous etes agréssé par de la racaille ,la police IMMEDIATEMENT vous tombe dessus ,vous l'honnete citoyen ????.


Par contre lorsque c'est la police qui est agressee par de la racaille ,elle se defend ????.


Et cela dans pratiquement tous les pays sous la coupe de Bruxelles .Sans oublier les 90 % de magistrats COMPLETEMENT CORROMPUS AUX ORDRES DE LA RACAILLE ???


Explication .SVP ????